Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La naissance de Lectra

Qui est Lectra? Comment a-t-elle vu le jour ? Sur un coup de tête, un soir, où la femme salope se réveille, surprend, ensorcelle. Cet instant où cette femme sort de son ordinaire, de sa routine ... L'éveil De la louve....

Proposée le 7/10/2018 par Lectra

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Lectra est née

Ça fait des jours des semaines que j’y pense. J’en ai marre de cette routine sexuelle ... ça me bouffe au fond de moi. J’ai envie de plus, j’ai envie d’expérimenter autre chose, besoin de nouveaux jeux. Mais est-ce que mon mari est prêt à me suivre? À plonger dans mes abîmes ?
Mais je vais prendre le risque.... ce soir...je mets mon plan à exécution.

Les enfants au lit.... petit repas accompagné par un vin rouge, petite ambiance, mais pas trop je veux qu’il soit surpris.
-mon chéri, ce soir tu as droit à une heure de massage, dans le cabinet.
Je suis thérapeute et c’est vrai qu’il n’en profite pas souvent.

Il descend, se doute de rien, moi j’ai un peu le trac ... j’ai préparé ma surprise avec soin ... des cravates pour l’attacher, des glaçons, de la cire de massage et dessous mon survêtement des bas résilles, un corset à lacet assorti d’un string en dentelle noire. J’ai également caché mes talons aiguilles juste sous la table. Je lui réserve tout mon savoir faire, la façon dont je vais le faire languir, mes mains baladeuses, ma langue fougueuse, mon corps électrique.
Il se couche en caleçon, se met à l’aise et surtout ne se doute de rien. Bois de santal et tension sexuelle envoûtent la pièce.
Je commence mon doux massage de plus en plus de sensualité, de plus en plus charnel. Je masse et effleure les zones érogènes, celles qui laissent apparaître les frissons, trahisons du corps.
Et à fur à mesure que mes mains dansent sur son dos musclé, je me déshabille couche après couche. J’enfile mes talon ...me voilà sexy en noir. Lui n’a vu que du feu, il continu de comater. Le grand jeu va commencer.
Je m’assois sur son fessier, étirant ma jambe galbée dans son bas jusque vers sa main, au niveau de sa tête. Il touche et réalise ..... que je serai une salope ce soir. Il tente de se retourner pour voir mon corps dans ce beau corset. Mais non, tu m’obéiras, ce soir et tu as une mission. Pendant que je t’attacherai, que je te sucerai, que je te baiserai, que je te ferai languir, tu me chercheras un nom de salope... un nom qu’on utilisera pour nos jeux à venir, un nom que tu auras envie de crier quand ton jus remplira mes orifices.

Je le masse avec mes mains, ma bouche accompagne cette balade. Je laisse traîner un chemin de baisers et de vilaines morsures, qui le font crier.

Je le fais se lever, je descends son caleçon, délivrant son sexe déjà dur. Lui, me regarde, me rend belle et désirable, carrément baisable. Je promène un glaçon sur sa peau j’aime tellement observer les réactions du corps, il ne ment pas. Je me frotte à mon homme au rythme de la musique, je danse, je me penche, mon cul juste devant son sexe. Ce jeu m’excite. Mon entrée est remplie de mouille. Je me sens trempée. J’attrape les cravates, tire sur ces bras et les attache derrière son dos.

-Reste-là debout et regarde.

Je tortille du cul jusqu’au canapé en face de mon mari... je m’assoie. Je descends mon string et dans un rond de jambes, je suis écartée. Les jambes repliées sur le canapé, mon intimité ouverte, offerte à ces yeux qui me bouffent. Mes caresses le long de mes jambes, effleurant la cambrure de mon dos , titillant mes bouts de seins, je finis par me perdre sur mon mont de Vénus puis sur mon clito .... je me touche je me fais gémir devant ses yeux qui se sont embrasés.

-Alors ce prénom ?

Son glaive monte et descend de désir il veux me prendre , il aime mon jeu ma torture. Je le fixe de mon regard de feu et j’y enfonce mes doigts .

-Viens ! À genou!! lèche ma chatte du bout de ta langue et dis-moi un prénom.

Ce que j’adore ça. Ma main dans ses cheveux rythmant la cadence à mes envies.

-Bella!

-Trop banal, vraiment ridicule. Continu ton jeu de langue qui me rend folle, mais ne me fais pas jouir de suite. Et essaye encore.
Stop! Assied-toi à mon tour de te faire perdre pied.

Je prends sa queue en bouche, elle est très dure, excitée comme jamais. J’ai l‘impression qu’il va jouir au premier contact de ma salive. Mais il doit attendre ma permission. Je le suce à faire couler mon maquillage violemment pour montrer que cette nuit quelque chose a changé ... je suis devenue salope et chienne. Je joue la dominante mais j’ai l’âme d’une soumise et j’espère au fond de moi qu’il sera maître.

-Juste :maîtresse ?
-Non, cherche, regarde-moi je t’inspire quoi?
Je reprends de plus belle ma fellation. Il gémit de plaisir ....
Je veux le sentir en moi, je veux sa queue me remplir, m’étirer. Je veux qu’il se brûle entre mes cuisses. Je me redresse et je m’empale sur cette belle queue. Je me déhanche comme possédée par ce nouvel être que je suis en train de devenir. J’ai soif de sexe, faim de baise. Je me nourris d’extase, de semence masculine. L’épouse, la mère n’existe plus . En ce moment il y’a plus qu’une aguicheuse. Je le baise avec force mais lentement, à chaque descente de mes hanches sur son sexe, je le sens qui grossit dans la profondeur de mon antre.

-Ma muse?

-Trop gentille ... je ne me sens pas du tout sage comme fille
-Alors tu seras que « salope... »
-mmmm je préfère mais je veux un prénom .

Je me retire ... je me penche sur le dossier du canapé.... exposant mon cul.
Je ne l’ai pas vu venir. Il a

défait ses liens me pousse en avant et prend le rôle que j’espérais. Il écarte mon anus ,crache dans mon petit trou et enfile un doigt puis deux ....
-Alors.... jouons Lectra... je vais profaner ton petit cul et tu vas aimer ça.
-Lectra, oui j’aime

-Tu m’électrises , tu es piquante, tu es filante , un fil conducteur de mouille.
Je vais t’en foutre...

Je demande qu’a être soumise... à être ta chose. Et à tenter de nouvelle expérience qui consiste,là maintenant, à aimer ton glaive dans ma sortie. Je n’ai jamais été très à l ‘aise avec la sodomie... mais ce soir,je suis ouverte, offerte corps et âme.
Il me prépare avec ses doigts, étirant mon trou ... je suis en transe j’appuie même mon cul contre ses phalanges ... je le veux bien profond .
Il se positionne et enfile son membre cm après cm .... je me surprends ... j’aime ça , ma main sur mon clito ... je me caresse avec ardeur. Un coup de reins deux coup de reins , il lâche les chevaux ... sentir sa fougue, sentir l’homme bestial.... je me mords les lèvres . Mes résilles sont déchirés du frottement sur le cuir du canapé. Mon corps est complètement à sa merci . Je ressens cet homme qui marque son territoire. Il me fait sienne.
Il me martèle je sens mon orgasme arriver la boule de feu au fond de mon ventre grandit.... va exploser je ne peux me retenir .... je mords le coussin mon cri sort du fond de mes entrailles. Mon homme se retire et éjacule sur mes reins .
Il s’écroule à mes côtés .... et me remercie ... j’en rêvais, marre de cette fille trop sage.

Une nouvelle passion commune qui va voir se transformer notre chambre... des chaînes, des menottes, des accessoires.... des idées, des challenges...

Lectra est née .... celle qui pose ses fantasmes sur papier... qui devient une salope enlaissée, qui danse à en perdre la tête , qui boit des fois un peu trop, qui allume des brasiers juste avec son cul, qui aime jouer ... qui se fait désirer, qui assume pleinement la personne qu’elle est.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Lectra
Merci infiniment pour vos commentaires Chimère ou non je suis ravie de vous emporter à travers mes histoires
Posté le 11/11/2018

Dex69
Cette naissance est telle la chenille qui devient papillon. Un papillon de nuit qui vole en plein jour sans Avoir peur de se brûler les ailes. Je me délecte de vos récits, je bois vos mots, vos phantasmes me fond plonger dans une ivresse de désirs. Les femmes de votre rang sont si rare, êtes vous réel ou juste une chimère inventée pour distraire les âmes perdu?
Posté le 10/11/2018

La bête
Très bon récit
Posté le 10/10/2018

Marcialus
Je crois que c'est le rêve de tout homme. Que sa femme se lâche sexuellement avec lui. Merci pour ce récit
Posté le 7/10/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :