Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Maëlle, jeune aux gros seins, histoire frustrée - 1

Dorian, la trentaine, a dû quitter son précédent emploi à cause de Maëlle, une jeunette avec qui il a failli avoir une aventure avant que le beau-père de celle-ci ne découvre tout et s'interpose. Plusieurs mois plus tard, dans une autre ville, ils se recroisent par hasard dans un magasin et Maëlle semble aussi torturée que Dorian par l'envie...

Proposée le 19/02/2018 par Formateur

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: Autres lieux publics
Type: Histoire vraie

La plupart des couvertures de bandes-dessinées affichaient des femmes plantureuses et courtes vêtues. C’était un régal pour les yeux mais un enfer pour la braguette. Dorian ne pouvait jamais lutter contre ce plaisir insatisfait. Dès qu’il passait près d’une librairie ou d’un magasin qui vendait des livres, il se ruait dans les rayons pour passer en revue les BD et le rayon photo, souvent bien garni de modèles nues et bien pourvues.

Une couverture en particulier retenait son attention : une sorcière rousse poursuivi par deux sauvages dans un marécage, de la boue jusqu’aux cuisses qu’elle avait nues, la tunique en lambeaux, ses mamelles débordantes et ballottées au rythme de la poursuite. Son avenir était tout tracé, à celle-là. Salope.
Il n’eut pas besoin de lever les yeux pour la voir apparaître dans son champ de vision, de l’autre côté du rayon. Même chevelure épaisse, longue, ondulée, moins rousse et plus châtain, et cette rondeur générale qui émanait de ce buste à peine entrevue. Ce n’était pas la sorcière mais une femme avec autant de pouvoir.
– Maëlle ! lui hurla sa verge tordue dans son pantalon déformé.

Maëlle, son doux fantasme, son interdit, cette petite allumeuse qui avait débarqué un beau jour dans un rayon similaire pour ruiner sa vie. Maëlle, bien trop jeune, bien trop ronde, des seins qui devraient être contrôlés par la médecine tant il était impossible qu’ils soient si gros, si jeune. Le souvenir de sa silhouette, de son profil, de ce bonnet E ou F qui tendait le moindre vêtement qu’elle portait, que le tissu soit fin ou épais, le torturait jour et nuit depuis presque dix mois.
Les battements de son cœur l’obligèrent à lever les yeux vers la créature. La tentation lui lacéra aussitôt le bas-ventre tellement il y avait de vice contenu dans ces deux grands yeux bleu clair qui le fixaient avec ardeur. Elle était là, c’était bien elle. Maëlle. Elle respirait fort. Elle tremblait. Ses joues étaient rouges. Il faisait chaud dans le magasin, les gens allaient et venaient autour, inconscients du ballet charnel qui se jouait au milieu.

Maëlle le fixait avec une intensité encore supérieure à celle qui émanait d’elle au tout départ, lorsqu’elle était venue, innocente, moulée dans un haut noir fin avec un cœur transparent au beau milieu du décolleté. Dorian avait été hypnotisé par cette vision d’ailleurs, divine, orgiaque. La petite n’y avait pas été insensible, bien au contraire, et leurs jeux avaient débuté là, à la seconde. Elle s’offrait à son regard, impudique et fière, et lui la comblait d’admiration, dévorait ses charmes, se repaissait de ses formes rebondies. Jusqu’à ce que Papa arrive. Il était con comme ses pieds et ne voyait rien. Déjà, il laissait sa gamine sortir dans cette tenue, véritable appel à la perversion, voire au viol. La petite voulait se faire mater les seins et il n’avait rien contre.

Papa a posé des questions sur certains articles, voulaient en commander d’autres, il prenait le temps de la réflexion et offrait ainsi au vendeur et à la minette celui du fantasme. Toucher et être touchée. Caresses visuelles. C’était doux et fort. Elle piétinait, transportée de tant de désir, le sien à elle, le sien à lui. C’était fou d’être reluquée comme ça, aussi ouvertement, c’était limite si le type se passait la langue sur les lèvres et la main sur la queue. Un loup qui allait la dévorer sur place. Elle n’aurait pas dit non et se serait allongée là, direct par terre, ou se serait laissée serrer dans un coin, pelotée pour voir ses grands yeux, sa grande bouche, ses grandes mains et sentir sa grosse bite battre contre sa cuisse. Putain, elle était trempée, le pervers ne lâchait pas sa poitrine des yeux et Papa qui prenait son temps… Merde, ses tétons pointaient, elles les sentaient tirer le soutien-gorge, tirer son haut noir. Est-ce qu’il les devinait, est-ce qu’il les voyait ? Les yeux de Maëlle, qui passaient de l’homme à son père à la porte de la sortie, criaient en silence :
– Tu les vois ? Tu les vois mes tétons ?

Elle avait envie de se foutre à poil. Vivement qu’elle rentre pour retrouver sa brosse à cheveux. Elle s’en mettrait cent coups.
Papa se décida enfin. Il paya et ils partirent. Le vendeur lui fit un clin d’œil très appuyé. Elle s’assura avant de quitter le magasin de ne pas avoir laissé une mare aux pieds de la caisse. Et qu’il la matait encore. Salaud !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Histoire de Salomé 3 : Un jeune puceau
Histoire d'Elisabeth. Chapitre 12. Histoire de Mireille
Sophie et le jeune interne
Enterrement de vie de jeune fille 2
Enterrement de vie de jeune fille 3