Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Les grandes premières

Suite des "rencontre". Maintenant, ça devient sexe. Une jeune femme peu expérimentée mais très motivée. Un Maître sachant comment s'y prendre et heureux de trouver une soumise de cet acabit. La recette d'un plaisir hard et intense et de découvertes.

Proposée le 21/01/2018 par Maitreetsoumise

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Elle était à genoux, le regardant dans les yeux en silence. Elle sentait le collier autour de son cou. Elle lui appartenait, elle était sa soumise, sa chienne. Elle n'avait aucune crainte. Son statut de soumise la soulageait de l'aspect moral du sexe hard qui l'attendait et qu'elle espérait tant. Elle allait être traitée comme une salope sans avoir à assumer ce statut.

C'est à cet instant, dans cette situation, qu'elle réalisait pour la première fois cet aspect de la soumission. Quoi qu'il arrive, quoi qu'il lui fasse ou lui demande, elle le ferait car il lui demandait. Elle aurait beau en avoir envie, si des remords venaient à apparaître, elle pourrait toujours se dire qu'elle n'a pas fait ça d'elle même. Comprendre cela la rendait plus légère. Elle était une salope à compter de maintenant mais ce n'était pas de sa faute se dit elle en souriant intérieurement.

Ses réflexions furent interrompues quand il attacha une laisse au collier. Pour le coup, plus aucun doute elle était sa chienne. Ensuite il déboutonna son pantalon. Sans un mot il le laissa tomber sur ses pieds, lui faisant découvrir un boxer bien rempli et très étiré vu son état d'excitation. Il ne perdit pas de temps et sortit son sexe devant son visage.

Elle fut impressionnée. Sa seule expérience sexuelle avait été des plus décevantes et son partenaire était loin d'avoir un engin de cette taille ! Au jugé, elle se dit qu'il devait faire près de 20 centimètres. Et surtout, quelle largeur ! Elle avait devant le visage une queue d'une taille plus que respectable.

Sans un mot, presque comme un automate, et sans quitter sa verge des yeux, elle posa sa main dessus. Sa première remarque fut de voir à quel point elle était dure. Dur comme de l'acier se dit elle. Ensuite elle referma ses doigts sur cet engin. Enfin elle essaya. Ses doigts ne se rejoignaient pas, loin de là. Il y avait au moins deux centimètres entre l'extrémité de son pouce et celle de son index.

Il la regardait en souriant. Il voyait qu'elle était impressionnée ce qui était flatteur pour son égo même si il savait parfaitement qu'il était très bien dotée par mère nature. Elle lui avait révélé lors de leurs conversations qu'hormis un missionnaire bâclé elle n'avait jamais rien fait. Pas de fellation, pas de sodomie ni rien de ce genre. Il ne put s'empêcher de sourire en pensant au programme qu'il lui réservait.

Il vint placer sa main derrière sa tête et pressa légèrement. Elle ne mit pas longtemps à comprendre ce qu'il attendait d'elle. Il allait dépuceler sa bouche. Elle allait faire sa première fellation. Avec une queue d'une telle taille elle espérait juste réussir. Elle ouvrit la bouche et posa son gland sur ses lèvres. La sensation était douce et chaude. Rapidement elle glissa un petit coup de langue entre ses lèvres entrouvertes et goutta sa queue.

Là encore, elle apprécia la sensation. Elle pouvait presque sentir sa queue palpiter sous sa langue. Elle sentait sa main derrière sa nuque mais il n'appuyait pas. Il lui laissait le temps d'appréhender la situation et d'apprivoiser cette queue qui la remplirait bientôt de toutes les manières possibles.

D'elle même elle ferma les yeux et ouvrit un peu plus la bouche. Suffisamment pour que son gland glisse entre ses lèvres. Sa langue repris son exploration de manière plus appuyée. Elle faisait glisser le bout de son appendice buccal sur tout les recoins et les renflements de cette organe si sensible.

Elle jouait, sentait son gland réagir sous la pointe de sa langue. Elle sentait le plaisir qu'elle lui procurait. Elle comprenait pourquoi ses copines aimaient autant ça. Elle avait l'initiative, elle sentait son envie dans sa bouche et elle savait qu'elle était la seule responsable de ça. Ca l'excitait au plus haut point.

Elle jouait depuis plusieurs minutes avec sa langue sur son gland quand elle sentit la pression sur sa nuque. Subitement plusieurs sentiments de cette verge raide comme du chêne rentrait dans sa bouche. Ses lèvres étaient étirées autour de ce sexe tellement il était épais. Il fit une pause, la laissant déguster et découvrir.

Sa langue continua son exploration mais plus difficilement tellement sa bouche était remplie. Elle ne savait pas combien il en avait mis mais il devait y en avoir un peu moins de la moitié. Elle essayait de faire de ses mieux quand il repris sa poussée. Il était ferme, sa poussée ne lui laissait pas le choix de reculer. Plusieurs autres centimètres entrèrent dans sa bouche.

Elle était vraiment au maximum de ce qu'elle pouvait avaler quand il arrêta. Elle était à deux doigts d'avoir un haut le cœur tellement il s'était enfoncé dans sa bouche. Sa langue ne pouvait même plus bouger. Elle ouvrit les yeux et réalisa qu'elle était loin de l'avoir en entier la bouche. Elle vit qu'il y en avait encore 7/8 centimètres. Elle n'arriverait jamais à avaler ça !

Elle sentit sa main agripper ses cheveux au niveau de sa nuque et il commença doucement à lui imprimer un mouvement de va et vient. Il la guidait. Elle réalisait qu'il lui apprenait à sucer. Elle recevait sa première leçon ! En bonne élève elle se laissa faire suivant le rythme imposé par sa main. Elle essayait de bouger sa langue au maximum et elle sentait qu'elle salivait comme jamais sur cette grosse queue.

Pendant quelques minutes il se contenta de lui imprimer le rythme pour lui montrer comment faire, accélérant progressivement. Puis il cessa, la laissant faire par elle même. Il l'encouragea d'un « allez suce moi comme une bonne salope » et se délecta de la sensation de cette bouche vierge qui découvrait sa première queue.

Rapidement, il constata qu'elle y prenait goût. Il était manifeste qu'elle aimait ça ce qui compensait son manque de technique et d'expériences dans le domaine. Elle dégustait cette grosse bite, n'hésitant pas à la faire aller et venir dans sa bouche, à l'aspirer et à la caresser de sa langue. Et ses soupirs de plaisirs à lui ne faisaient que l'encourager à continuer.

A un moment, elle sentit un changement subtil dans sa queue sans comprendre pourquoi. A cet instant il attrapa sa tête à deux mains, la bloquant complètement et ses mouvements à elle furent remplacés par ses mouvements de bassin à lui.

Elle se laissa faire. Elle se faisait baiser la bouche et elle se laissait faire. Elle réalisait ça quand il gicla au fond de sa bouche dans un grand cri de « Saaallloooopppppeeeeee ». Un gros flot de sperme envahit sa cavité buccale. Elle était tellement surprise qu'elle faillit s'étrangler et tout recracher violemment. Mais il tenait suffisamment fort sa tête pour qu'elle ne puisse pas en perdre une goutte.

Il continua avec quelques coups de reins plus désordonnés puis il relâcha sa tête et sortit doucement de sa bouche.
« N'en perds pas une goutte ! Regarde moi dans les yeux. »
Elle leva son visage vers lui, le regardant dans les yeux comme il le demandait alors que sa petite bouche était remplie de sa semence dont elle ne savait pas quoi faire. Elle savait juste que le goût sans être vraiment bon n'était pas désagréable.
Il était plongé dans son regard quand il lui dit :
« Avale »

Elle prit quelques secondes et déglutit, faisant couler son sperme chaud dans sa gorge. La sensation était encore nouvelle pour elle. Le sperme d'un homme venait de souiller sa bouche et elle le faisait couler au fond d'elle. Elle était vraiment une salope maintenant, se dit elle. Comme dans les films porno hard qu'elle aimait tant depuis quelques temps.

Pour faire comme dans ces films, elle ouvrit la bouche pour lui montrer qu'elle avait tout avalé. Elle vit son sourire et elle le prit comme une fierté. Sa première fellation avait été plutôt hard se dit elle. Et ce n'était qu'à peine le commencement du début. Mais ce qu'elle voyait dans son regard ne fit que confirmer ce qu'elle savait depuis qu'il s'était assis en face d'elle une heure plus tôt : elle était à Lui, rien qu'à Lui et elle ferait tout pour lui plaire et le rendre fier d'elle et heureux qu'elle soit sienne....


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Les grandes premières (2)
Les grandes premières (3)