Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 4

Mon neveu m'a fait de nouvelles révélations. Avant, il n'arrivait pas à bander devant les filles. Maintenant c'est l'inverse...Il se fait sucer incognito en passant sa bite dans un trou fait à cet effet et les filles se battent devant ce morceau de choix. Ambre veut aussi être sodomisée par lui.

Proposée le 10/03/2022 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Fantasme


Mes deux élèves vont de plus en plus loin dans la révélation du plaisir.

Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 4
-Bon. J’espère que vous êtes contents de vous, les jeunes. Vous avez réussi à surpasser vos blocages et découvrir les joies du sexe consenti. Je suppose que maintenant vous voulez faire encore plus de choses mais ça suffira pour aujourd’hui. Avec Ambre, on va encore te soulager Arthur, mais pour la suite, on verra aux séances suivantes…
Il a fallu cette fois-ci un peu plus de temps pour faire jouir Arthur, suivit d’une bonne douche pour mes tourtereaux avant qu’ils ne partent, la main dans la main, le sourire aux lèvres.

Nos réunions sont de plus en plus chaudes. Ces deux jeunes intravertis au début sont maintenant sûr de leur sexualité et acceptent leur corps. Arthur m’a fait des confidences.
-Tu sais tata, j’ai résolu un problème mais maintenant j’ai le problème opposé. Dès que je vois une fille, je ne peux plus m’empêcher de bander. Il arrive des jours où je me branle dix fois. J’ai même la trique à la maison en regardant ma mère. Ça m’est de plus en plus difficile de le cacher et plusieurs fois j’ai échappée de justesse à la honte. Le pire, je l’ai vécu il y a quelques semaines à la piscine. Je me suis mis à bander comme un âne seulement en regardant deux filles en bikini. J’ai vite plongé dans l’eau car mon maillot de bain ne pouvait plus contenir mon gourdin qui en sortait. J’ai dû attendre presque vingt minutes que la pression diminue dans ma teub pour pouvoir la remettre dans mon slip.
Quand je suis sorti de l’eau, j’ai bien vu les regards de désapprobations de certaines personnes.
Plus tard, j’ai surpris des garçons qui parlaient d’un local avec un trou dans le mur où ils glissent leur verge et ont des fois la chance de se faire sucer par une fille, des fois non. Je les ai suivi et j’ai osé faire comme eux. J’ai eu de la chance car il y avait une fille qui m’a sucé jusqu’à me faire jouir. Puis j’ai entendu ses commentaires :
-Tu es un rapide, toi, mais putain, je n’ai jamais vu un engin comme le tien, je vais en parler à Jade. Reviens demain à midi.

Je suis donc revenu le lendemain et cette fois-ci, les deux filles se sont relayées pour me faire cracher plusieurs fois. Maintenant tous les midis, je rejoins discrètement le local en faisant bien attention à ne pas me faire voir. Les filles font la queue, c’est le cas de le dire pour goûter à la mienne. Il y a quand même un avantage à ces fellations multiples, je ne les vois pas et avec la succession de ces suceuses de bite, je deviens de plus en plus résistant et jouis moins vite. J’entends des commentaires qu’elles échangent :
-C’est qui ce type ? On le connait ? Ça c’est de la teub ! Dommage qu’on ne puisse que le sucer…
Et j’ai même un nouveau surnom : L’étalon blanc…
-Comment pourrais-je faire pour ne pas jouir si vite quand je fais l’amour avec une fille, tata ? Me demande-t-il ?
-Eh bien, je lui réponds, il faut que tu arrives à contrôler ton érection et l’envie de jouir en détournant ton esprit de l’acte sexuel en pensant à autre chose, un événement qui te touche, à toi de trouver lequel est le plus efficace pour toi.

J’ai aussi eu avec Ambre une conversation :
-Docteur, je vous remercie de m’avoir permis de revivre, de ne plus avoir peur de chaque garçon, je suis maintenant bien mieux armée pour me défendre. Je vous remercie aussi de m’avoir présentée à votre neveu. C’est un garçon formidable, un véritable ami qui me respecte, qui ne m’oblige à rien, et je dois vous avouer qu’au début, j’ai eu peur en le voyant avec un tel engin. Heureusement que les deux connards qui m’ont violée n’étaient pas montés comme lui car j’aurais salement dérouillée. Je n’aurais pas crû qu’un tel chibre entre en moi sans en souffrir et pourtant… Je suis tellement obnubilée par son sexe que c’en est presque une obsession. Vous croyez que je peux être sodomisée par un tel défonce-cul sans trop en souffrir ? Je ne sais pas pourquoi j’ai une telle envie mais je ne pense plus qu’à ça.
-Je te remercie moi-même d’avoir accepté le deal avec Arthur, je lui rétorque. Quand on peut faire d’une pierre deux coups… Je dois dire que tu as raison sur un point, mon neveu est vraiment monté comme un âne, et je dois t’avouer que je me retiens lors de vos ébats pour ne pas y participer plus.
Si tu veux qu’il te sodomise à une des séances, il faut préparer ton cul. Je vais te donner un Plug anal que tu porteras le plus longtemps possible avant votre prochain rendez-vous pour aléser ton sphincter et surtout pour que dans ta tête, tu acceptes une telle intrusion sans t’y rebeller, ce qui alors pourrait très mal se passer avec son engin massif. J’espère que tout ce passera bien, allez, à la semaine prochaine…

Nouvelle séance, Je n’ai même plus à parler, en un rien de temps, ils sont prêts à passer de nouveau à l’acte. Petit échauffement, fellation et cunnilingus pour réveiller leur libido puis on passe aux choses sérieuses :
- Bien les mômes! Arthur, grimpe sur le lit et laisse Ambre à la manœuvre :
Assez rapidement. Elle l'enjambe, saisissant sa queue à pleine main qui se raidit encore un peu plus, puis qu’elle enfonce dans sa moule. Elle serre les cuisses et entreprend des mouvements de bas en haut. Elle ne s’arrête que quand, sans crier gare, elle arrive à l’orgasme. Quand elle se relève, je découvre qu’Arthur bande toujours. On dirait qu’il applique mes recommandations.

- Viens me prendre en levrette Arthur, fais-moi sentir ta grosse queue, fais-moi encore jouir et n’ai-pas peur de cogner au fond de mon vagin, j’aime ta queue d’étalon ! Le supplie-t-elle.
- Salope, tu vas souffrir avant que je vide mes couilles dans ta chatte !
Elle ne dit rien et va se mettre à quatre pattes sur le sol. Comprenant le message, Arthur vient se positionner derrière elle, son mandrin dur comme un piquet totalement recouvert de sécrétion féminine et enfonce sa queue dans la moule, la niquant sans plus aucune précaution. De temps en temps, il l’abandonne pour aller se faire sucer par moi, sa tante, pour mon plus grand plaisir. Il vient visiter ma bouche, son regard cherche le mien, j’ai l’impression qu’il me remercie puis il replonge dans le sexe offert d’Ambre.
Au bout de quelques minutes, je vois ses yeux pétiller. Arthur se retire du vagin de la fille, sa bite est moins raide mais toujours imposante. Il a jouit en elle et à chaque contraction de la chatte d’Ambre, une crème blanche épaisse s’en échappe. Je me dépêche d’aller prendre sa place pour boire à la source cette divine liqueur avant de demander à Ambre.
-Tu es toujours décidée pour la suite ?

Elle opine du chef. Je profite de ma place privilégiée pour lui écarter les fesses et pour oindre son sphincter de cette graisse naturelle qu’est le foutre et glisse un doigt dans son cul. La sentant encore trop sèche, je lubrifie abondamment avec ma salive le conduit anal. Elle grogne de plaisir alors je recommence cette fois en y glissant deux doigts inquisiteurs, l’index et le majeur. Arthur regarde le spectacle et en profite pour mettre sa teub entre les lèvres d’Ambre. Elle se met à le masturber, lui fait des petits bisous sur le gland ramolli et introduit le membre dans sa bouche. Même en semi-érection, la verge d’Arthur est imposante et il reprend vite du gourdin pour prendre d’assaut cette bouche accueillante. Il pousse sa queue en elle presque jusqu’à la garde, faisant frapper ses bourses sur le menton de la fille en lui murmurant :
-Tu aimes ma grosse bite ? Nadège m’a dit que tu voudrais l’avoir dans ton cul. Je serais bien bête de ne pas être d’accord pour te sodomiser.
Ambre ne peut répondre que par des « ooonnnhhh, des ahhhhh et des mmmpppfff » avant de recracher la « bête » pour pouvoir mieux s’exprimer.
-Putain que t’es gros ! Je vais dérouiller mais j’aime ça ! Quel délice ! Quelle sensation déjà avec les doigts de Nadège!
Elle grogne son plaisir, ressentant les prémices d’une future jouissance.
- Aaahhh oui que j’aime ça putain !

Arthur quitte complètement ce havre humide et baveux pour changer de position et profiter de ce cul si chaleureux qui attend son assaut. Il est derrière elle et ajuste la hauteur. Je viens sur le côté d’Ambre pour écarter les fesses de la demoiselle. Arthur pousse doucement son sabre à l’horizontal et bien que j’ai ouvert son cul une première fois de mes doigts et que le Plug ait fait son effet, sa gaine anale est encore bien serrée autour du gland mafflu. Ambre souffle de plus en plus fort, poussant aussi des petits cris d’appréhension. Arthur a du mal à la pénétrer mais il continue de plonger lentement dans son cul. Son gland malaxe la rondelle qui s’ouvre lentement et cède. Ambre encaisse comme une pro mais avec difficulté un tel gourdin et je le conçois fort bien.
Une fois que son champignon à totalement disparu, il s’immobilise pour qu’elle s’habitue à son énorme calibre. Mais je suis étonnée de la vitesse d’acclimatation d’Ambre à l’assaut monstrueux. Rapidement, elle se met à onduler du bassin permettant à Arthur de rentrer au 3/4 sa verge formidable. Maintenant il plonge en elle et il a l’air d’apprécier.
-Putain ! C’est tellement bon d’aller et venir dans ses entrailles bien serrées ! La sensation est incroyable. J’ai la pine comprimée comme jamais, je n’ai jamais ressenti ça !

A suivre…

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

lejonc
une bite de black hyper-membré, mais sur un jeune blanc chétif. Y en a qui ont de la chance!
Posté le 22/12/2022

Anonyme
Ambre est vraiment gâtée si Arthur est monté comme l'avatar
Posté le 12/03/2022


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 16
Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 2
Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 3
Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 1
Comment transformer son neveu impuissant et harcelé en bête de sexe. 19