Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Luna m’a rendu infidèle

Luna avait déjà passé sa main sur mes couilles mais j’étais fidèle à Charlotte. Ce soir-là, son string se devinait entre ses deux magnifiques fesses, ses lèvres pulpeuses sur mon gland imbibé de sang, mes hanches écrasaient ses fesses rebondies. Je n'ai pas résisté. J'avais mon gland dans le fond de sa gorge emplie de sperme, quand soudain...

Proposée le 12/02/2019 par Lix

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Je ne vivais pas encore avec Charlotte, ma petite amie depuis plus de deux ans. Elle était jolie, agréable et nous parlions de nos projets quand elle aura terminé ses études, à la fin de l’année. Je l’aimais, oui. L’étincelle de la passion des premiers mois où nous faisions l’amour à chaque rencontre, sur le tapis, sous la douche, avec des amis qui dorment la même pièce ; cette étincelle avait laissé place à une forme de routine bienveillante où nous aimions nous retrouver, manger ensemble, sortir au cinéma puis faire l’amour dans le lit. J’aimais me dire fidèle, et personne ne voudrait rater sa relation avec une fille comme Charlotte.

La première fois que la pensée de la tromper m’a traversée l’esprit, c’est quand j’ai vu Luna à une soirée. Elle rendait visite à Nicolas, son frère, un de mes très bon amis. Cette fille était la sensualité même, non par sa beauté mais par ses gestes, sa façon de parler, de réagir. Tout ce qu’elle faisait respirait le sexe. Lors de cette soirée, on s’était bien entendu avec Luna. Au détour d’une cigarette qu’on avait partagée, elle m’avait dit qu’elle était seule dans la chambre, tout en passant délicatement sa main sous mes fesses, presque à toucher mes couilles. Ce qui m’avait marqué c’est que ce geste paraissait tout à fait naturel. Ça avait fait affluer le sang à ma verge mais je ne voulais pas tromper Charlotte. Finalement ce soir-là, Luna avait fini avec quelqu’un d’autre.
Je repensais à elle de temps en temps, « qu’est-ce qu’elle est bonne », disait une petite voix dans ma tête.

Ce soir-là, Nicolas m’avait invité à une nouvelle soirée, où j’étais allé seul puisque ma copine était partie rendre visite à ses parents. Luna était là, à nouveau. Plus sensuelle que jamais. C’était une des premières soirées chaudes du printemps, elle avait cette magnifique robe moulante, qui s’arrêtait juste sous son cul. Ses longs cheveux bruns, parfaitement lisses, retombaient sur sa poitrine, dont le décolleté laissait entrevoir ses formes et les dentelles de son soutien-gorge. Entre ses fesses, assez volumineuses, on devinait un petit string quand elle se penchait en arrière. Ce qui m’excitait, c’était sa taille, très fine qui délimitait une poitrine et des hanches généreuses.
Nous avions commencé la soirée chez Nicolas puis nous étions partis faire la fête en ville. Mais j’avais oublié ma veste chez lui. Luna, qui dormait là, proposa de m’accompagner. Sur le chemin, nous avons parlé de banalités.

Arrivé à la maison, je prends ma veste et pense repartir mais Luna s’assoit sur le canapé, elle avait écarté ses jambes et raccourci sa mini-jupe, de telle sorte à ce que je vois le rouge de son string. « Rapproche toi, il faut que je te confie quelque chose », me susurre Luna. Je fais un pas vers elle, mais elle passe une main autour de ma taille, l’autre derrière mon cou et rapproche mon oreille de sa bouche : « J’ai envie de sucer ta queue, quand je vois ton petit cul je l’imagine en train de faire des aller-retours entre mes jambes, je peux pas m’empêcher ». Sa main droite était passée sous mon tee-shirt et le bout de ses doigts me caressait délicatement la bas du dos, pendant que sa main gauche se baladait dans mon cou et me cheveux. « J’ai envie de sentir la chaleur de bite dans ma bouche, de te voir trembler quand tu éjaculeras et de boire jusqu’à la dernière goutte de ton sperme. »

J’étais devenu rouge, je ne voulais pas tromper Charlotte, « j’ai une copine », lui dis-je, tout penaud. Mais ma voix n’avait pas la force de sa confiance à faire tomber les hommes. Un petit « hum » et un irrésistible sourire sortirent de sa bouche. Elle s’assoit alors sur moi, à cheval, cambrée, de telle sorte à ce que son décolleté soit à hauteur mon regard et ses fesses poussées vers l’extérieur. J’imaginais son string rouge qu’on devait voir à travers sa robe. Je suis horriblement excité, ma bite est tellement dure qu’elle a envie d’exploser. Ses mains touchent mes pectoraux. J’essaye de la repousser. Elle s’arrête, « Qu’est-ce qui ne va pas ? », alors que sa main descend, puis elle se met à caresser mon sexe en érection à travers le jean. « Je ne t’excite pas, c’est ça ? » Nous savions tous les deux que j’avais une envie folle de la baiser. Elle commence à bouger ses hanches, lentement mais avec l’habilité d’une danseuse, sa chatte caressait ma queue malgré nos habits. « Je ne te fais pas bander ? » Ma bite était dure comme de l’acier. Elle déboutonne alors ma chemise avec une main et avec l’autre elle caresse mon torse, puis mes abdos. Une fois que ma chemise est totalement déboutonnée elle complimente mes muscles, se met lentement à genoux et me lèche les tétons. Elle se caresse le sexe sous son string en continuant de me chauffer.

Je fais une dernière tentative pour rester fidèle à Charlotte et échapper à la chaleur de Luna, mais elle me dit de me taire et met son doigt avec lequel elle s’était caressée sur ma bouche, comme pour faire chut, puis dans ma bouche. Je lèche sa mouille et ça m’excite encore plus. Transporté par l’excitation, je m’aperçois à peine qu’elle avait déjà commencé à baisser mon pantalon et mon caleçon. Toujours avec son doigt dans ma bouche, elle fait passer sa langue sur le bas de mes couilles et un peu partout autour de ma bite.

Elle m’embrasse pour la première fois en me mordillant la lèvre. Je sens alors ses gros seins qui effleurent mes couilles et mon membre en érection. Elle enlève sa robe, elle est maintenant en string et soutien-gorge, plus sexy que jamais. Luna se baisse, embrasse délicatement le bout de mon gland, d’où sortait déjà des liquides d’excitation. Avec sa langue elle joue délicatement avec le bout de mon gland et le frein de mon prépuce. Une main caresse mes couilles et l’autre mon torse, elle me domine totalement.

Petit à petit, ses lèvres pulpeuses ensevelissent mon gland, puis toute ma bite dans des aller-retours de plus en plus profonds et rapides. Elle s’arrête une seconde et m’embrasse, je sens que ça bouche est pleine de mes liquides, qui marquent mon excitation la plus totale. Ses doigts me caressent habilement le bas des couilles puis, l’entrée de mon anus. Elle voit que j’aime ça. Elle mouille son doigt dans sa bouche et commence à l’introduire dans mon anus avec délicatesse. Pendant ce temps, elle continue à me pomper comme une reine. Là, je prends une seconde pour regarder la scène, ma grosse bite totalement ensevelie dans sa bouche, elle arrive encore à faire sortir sa langue pour me lécher le haut des couilles, un doigt qui me caresse l’anus, et ses petites fesses cambrées, parfaitement délimitées par son string rouge. En plus elle me regarde droit dans les yeux.

J’ai envie de jouir mais je me retiens. Elle le comprend. Fais une petite pause, enlève son soutien-gorge et fait apparaitre ses magnifiques seins et ses tétons qui me montrent du doigt. Elle me chevauche, décale son string entre son aine et sa vulve et commence à frotter sur mon sexe sur son clitoris. Puis petit à petit, elle fait rentrer ma bite toute chaude dans son vagin. Elle pousse des petits cris et regarde au plafond. Qu’est-ce que c’est bon. Puis elle se serre contre moi, écrasant sa poitrine sur la mienne. Elle bouge son bassin de danseuse contre le mien, faisant frotter son clitoris contre mon pubis. Très vite, elle jouit bruyamment alors que ses ongles rentrent dans mon dos et son baiser dans le cou devient une morsure. Je lui touche le cul de mes deux mains, accompagnant le mouvement de son bassin.

Puis elle me dit « prends-moi par derrière, comme une salope », je la sens déchainée, elle se met sur ses genoux, de dos sur le canapé. Je me lève et je commence à frotter ma queue toute dure et humide sur son sexe. Mes mains masturbent son clitoris et caressent ses gros seins. Elle cambre ses fesses en arrière laissant ressortir son cul et faisant rentrer ma bite dans son vagin. Quand je la baise, mes hanches écrasent ses fesses, ce qui leur donne une forme encore plus bandante. Elle a gardé son petit string rouge, j’adore ça. Puis elle tourne sa tête vers moi et mordille sa lèvre inférieure, « je suis ta chienne », me répète-t-elle. Je la domine, elle adore ça.

Là je n’en peux plus, j’ai trop envie d’éjaculer. Elle se met alors à genoux sur le tapis et me branle la base du pénis en me suçant le gland. Quand elle sent que ça arrive, elle enlève ses mains de ma bite et les met sur mon cul qu’elle pousse vers elle et fait rentrer toute ma bite dans sa bouche. Mon sperme lui va directement dans le fond de sa gorge, ses yeux rougissent, mon corps s’abandonne. Je ne savais pas que mes couilles contenaient autant de sperme. Puis elle enlève doucement sa bouche et me dit « j’ai adoré ». Elle a tout avalé. Ma gland tout propre, encore sensible de l’éjaculation, fait sortir quelques spermatozoïdes retardataires. Elle les recueille avec le bout de sa langue.

Quelqu’un toque à la porte, c’est Charlotte qui voulait me faire une surprise…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

.
Wouaw décidement deux recits tres jouissif. Quel régal de vous lire.
Posté le 9/05/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :