Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Souvenir d'une source cachée

1950.Un couple de timides n'arrive pas à jouir complètement et part essayer à la campagne où s'attache un souvenir de curiosité enfantine. Pour Tom la différence entre la femme et l'ange immatériel est que la femme doit faire pipi.

Proposée le 7/11/2018 par spiroutic

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

1950 : la préhistoire de la sexologie. Essayons quand même de nous mettre dans la peau de deux jeunes timides, Tom et Nana :

Ils ont accepté de se rencontrer sous la pression de leur entourage puis, par chance, la tendresse est venue rapidement et ils ont pu franchir le pas un soir.

La première fois Tom n'a pas pu atteindre l'orgasme.

La seconde fois, dans leur appartement commun, Tom couché sous Nana a coincé son pénis entre les jolies cuisses et fait secouer le gland par Nana jusqu'à l'éjaculation, qui semble avoir surpris Nana.

Dans la journée Tom a pris la manie de frotter fréquemment le ventre chéri sous la robe. Mais ces petits câlins ne suffiront pas, il devra réussir à inséminer réellement la femme et réfléchit à ses motivations inconscientes.

Tom supposant que l'ambiance de ce petit appartement le gêne pour jouir, décide d'emmener Nana dans sa modeste maison de campagne où quelques souvenirs d'enfance hantent agréablement les lieux.

Un beau samedi matin ils sont donc en train de rouler.

"Tu auras plus de place, et il y a aussi une vraie baignoire"

De sa main libre il lui frotte fréquemment le ventre en murmurant :

"Mmm... joli ventre à remplir"

Sous le ciel bleu il prétend avoir déja chaud et offre une bouteille de limonade.

En parlant de sa maison il fait croquer quelques bretzels à Nana. C'est ensuite l'occasion d'ouvrir une autre bouteille pour faire passer le goût salé.

La température ne monte que lentement, et après une heure Nana ressent un petit besoin.

- Il y aura bientôt une station pour s'arrêter, répond-il en l'embrassant. Puis il accélère.

Nana croit apercevoir la station mais, étrangement, Tom continue de plus belle.

Puis après trois minutes:

- Oh zut! je l'ai passée. Mais la maison est proche alors ne crains rien.

Et il veut lui frotter le ventre, mais Nana l'en empêche et doit encore patienter une demi-heure.

Enfin Tom se gare devant la maison, pose sa tête sur les cuisses de Nana dépose un baiser sur le ventre inquiet :

- Mmm... c'est joli quand c'est plein.

Il ouvre et montre tout de suite à Nana la chambre et la baignoire, oubliant les commodités du sous-sol.

Puis il avoue :

"Chérie, avant le lit je voudrais juste jouer dans la baignoire, car étant petit, j'y avais commencé avec une cousine un jeu vite interrompu par les adultes"

Il l'embrasse en la déculottant lentement puis appuie brièvement sur la vessie.

Nana soupire. Elle devine en rougissant son souhait informulé puis chuchote :

"Dans le noir, alors. Vite"

Elle enlève le reste en serrant les cuisses puis s'asseoit au bord de cette baignoire aux souvenirs

Tom s'asseoit à côté et pose à nouveau la tête sur le giron de Nana, contre le petit ventre.

Il ravive un vieux souvenir troublant :

Sa jeune tante Mady l'avait lavé et commençait à l'essuyer, puis prise d'une soudaine envie, l'avait entrainé aux toilettes, et s'était assise, avait posé l'enfant sur ses genoux nus pour continuer à le sécher avec la serviette. Pendant que, sans gêne, elle...

Nana a très besoin mais ça ne vient pas, même quand Tom lui tapote la vessie pleine. Agréable petite torture qui provoque presque un frisson de plaisir. Elle se persuade dans sa tête que tout va bien, comme quand elle le fait seule... ça semble venir. Mais Tom impatient, a l'idée d'envoyer une giclée d'eau froide sur ses fesses!

Un grand cri avec un grand frisson et Nana tend le postérieur vers l'intérieur de la baignoire.

"regarde pas hhhh..."

Un bref de bruit de gouttes puis le son du jet furieux, avec le petit sifflement de l'orifice.

Tom se souvient alors complètement de la miction de Mady.

"C'était bien ça, oh la cochonne de Mady"

Il pose son oreille dans l'entrecuisses pour mieux profiter du bruit ainsi que des odeurs de sa chérie.

"Tu saurais faire encore plus fort?"

Elle s'exécute, d'une giclée renforcée qui fait résonner la baignoire et bander Tom comme jamais.

Il la force à se plier davantage pour envoyer son jet plus loin derrière. Ah la femelle !

"Je voudrais vraiment voir"

Ecoutant et sentant tout cela il ne peut plus attendre, lui caresse les reins

"J'ai un autre besoin, vite au lit!"

Il l'installe à quatre pattes, fait remonter le postérieur mouillé et, impatient, la pénètre puis regarde son membre coulisser dans le gentil orifice.

"Justement le fameux trou pisseur est tout près là-dessous..."

Il le masse du doigt tout en coulissant plus vite. Oh voila que, Nana frissonnant, fuse une dernière giclée de pisse.

C'est l'heureuse obscénité de trop, Tom sent venir une marée irrésistible, puis quatre saccades orgasmiques le font vaciller.

***

Le matin Nana se réveille d'une longue nuit de repos parfait.

Elle prend conscience de son envie pressante. Pourquoi a t-elle bu deux verres d'eau à onze heures? il ne faisait pas chaud. Elle finit par s'avouer à elle-même qu'elle voulait être en état au cas où Tom voudrait recommencer le jeu osé de la baignoire. Elle attend son éveil.

Mais cinq minutes passées, elle se rend compte qu'elle risque lâcher au lit dans une minute.

Alors elle chevauche la tête de Tom, applique sa fente sur son nez et le secoue un peu.

Il émerge et applique un bisou sur la cuisse. Elle se lève et tire Tom vers la baignoire.

"Avec la lumière hein ?", rappelle t-il.

Tom sait qu'après avoir entendu hier le fonctionnement de sa chérie, il va enfin pouvoir observer la cascade féminine comme celle que Mady avait masquée sous elle et lui.

Le moment attendu de longue date !

Une autre étreinte furieuse devrait suivre, possiblement très féconde.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Que de souvenir
Souvenir de camping
Souvenir d'une postière (partie 1)
Souvenir d'une postière (partie 2)
Souvenir d’une soirée cinéma