Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Vente à domicile

Victoria a recontacté Marie. Victoria est la femme de Stéphane, le supérieur de Marie.Victoria est une dominatrice et lors d'une soirée, Marie avait été sa soumise ( voir : le superviseur ).Aujourd'hui, victoria a proposé à Marie de participer à la présentation d'une nouvelle collection de certains "objets".

Proposée le 29/10/2018 par ELECTRA

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Marie a reçu un appel de Victoria
« Bonjour Marie, serait tu libre demain samedi de 14 a 16 h, j’organise chez moi la présentation d’une nouvelle collection pour quelques amies, je crois que cela te plaira ! ».Elle n’a pas donné d’autres détails.
Marie se souvient bien de sa première rencontre avec Victoria cette femme, la cinquantaine, dominatrice qui lui avait demandé d’être sa soumise. (Voir l’histoire : le superviseur).
Vers 14 h, Marie se présente chez Victoria. Dans le salon, quatre femmes, du même âge que Victoria, assisses dans les fauteuils, un verre de champagne à la main, au milieu de la pièce, une large table de massage.

« Mes amies, voila la jeune femme d’on je vous ai parlé, qui a été ma soumise pour un soir, et ce fut très bien ! – sourires de l’assistance- Marie rougit.
Victoria poursuit, « Voila, je représente une marque qui vend des objets pour les femmes et de temps en temps, j’organise des présentations pour les nouvelles collections, Je sais que tu aime la sodomie, alors cela va te plaire ! J’ai besoin d’un cobaye qui m’obéira, d’accord ?
Marie fait signe « oui » de la tête impatiente de vivre cette nouvelle expérience.
« Déshabille-toi ! » ordonne Victoria. Marie s’exécute, mais veut s’amuser de la réaction de ces femmes. Alors elle entame un (petit) strip tease en déboutonnant lentement son chemisier, le faisant glisser sur ses bras mettant sa poitrine en avant. Pour enlever sa jupe, elle se penche en avant pour présenter ses belles fesses au regard gourmand des amies de Victoria. Ses deux mains font descendre par a coup, la jupe en entraînant le string qui ensemble tombent sur le sol.

Avec une pirouette, elle se retourne, jambes écartées présentant son sexe rasé a l’assemblée qui n’a pas perdu une miette de ce « spectacle » Pour terminer, elle dégrafe son soutien gorge et le lance a Victoria ! Puis s’allonge sur la table, ses petites fesses relevées par un cousin

Victoria lui écarte les jambes et attache ses chevilles aux coins de la table, elle commence sa présentation
« Mesdames, je vais vous présenter aujourd’hui la nouvelle collection de godes et plugs anal, Marie sera notre cobaye. J’ai cinq objets à tester !

Victoria invite une des quatre femmes, Laura, à essayer un premier plug. Celui-ci de petite taille est un plug de sac avec une petite poignée. Laura s’approche de Marie, plug en main, elle le fait glisser entre les fesses titillant le petit trou avec le bout pointu, et enfonce l’objet dans l’anus, le retire et recommence plusieurs fois.
Victoria demande à Marie, « que ressens-tu ? »
« C’est agréable, mais sans plus, il est trop petit pour moi ! » - rires-
Cette fois ci, c’est un gode, représentant le sexe masculin.

C’est Anne qui introduit l’objet, Marie apprécie la longueur et la sensation au contact, mais c’est très classique et un peu froid au début.
Le troisième objet est un chapelet anal partant d’une petite boule au sommet et une grosse boule a la base.
Marie a déjà connu ce genre d’objet et cela lui avait plu. Charlotte introduit le chapelet, une boule à la fois. Humm, ce dit Marie, ça c’est bon ! Charlotte avance le chapelet jusqu’à la garde et puis le retire doucement plusieurs fois. Marie ressent le passage de chaque boule dans un sens comme dans l’autre et a chaque fois, elle sursaute de plaisir.
« Cette fois ci c’était bien ! » dit elle en calmant sa respiration.

« Avant de passer a l’électrique » annonce Victoria, « j’ai une nouveauté, » elle sort, de sa boite, un plug relié à une petite poire. Il fait comme il est la au environ quatre centimètres de diamètre sur une douzaine de long. Elle l’enfonce dans l’anus de Marie déjà bien dilaté.
Pas mal ce dit elle ! Victoria appuie sur la poire, le plug gonfle, il a presque doublé de volume ! Elle le relâche et il se dégonfle, et recommence encore et encore. Marie adore, elle se mord les lèvres. C’est très très bon ! Elle sent les regards gourmands de ces dames, rivés sur sont cul et cela lui plait énormément.

« Voila le dernier, l’électrique » lance Victoria. Le gode vibrant avec télécommande, cinq puissances de doux a intense. C’est Juliette qui introduit le gode, puissance deux. Bien aussi songe Marie, mais un peu faible. Juliette monte la puissance à trois, les sensations sont meilleures. Juliette, joueuse, monte à cinq, pour Marie c’est ce qu’elle aime, un peu de brutalité. Elle se crispe, Les vibrations du gode gagne tout son corps, sa respiration s’accélère, elle gémit doucement.
Victoria la détache .Marie est un peu groggy, mais encore sur un nuage.

Victoria prend la parole »Mesdames merci pour votre présence, mais la personne qu’il faut remercier c’est Marie pour sa participation. Alors nous allons la remercier comme il se doit. Laura, Juliette, Anne et Charlotte entourent Marie debout au milieu du salon, voila huit mains, et quatre bouches qui la caresse. Anne s’est agenouillée et lui lèche le sexe. Marie se laisse aller, portée par toutes ces multiples sensations sur son corps. Victoria a repris le chapelet anal et l’a tout doucement introduit dans le cul de Marie. Elle n’avait jamais ressenti cela, un tel plaisir !
Marie s’est rhabillée. Victoria a ouvert une nouvelle bouteille de champagne pour fêter ce bon moment et a glissé a l’oreille de Marie « j’espère que nous nous reverrons bientôt ». Marie a sourit « peux être »


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

philippe
A la lecture de votre récit l’envie ne vas que croissant ,on regrette que ça s’arrête .Qui n'aimerait pas d'avoir une amie comme MARIE .Jolie moment passé a vous lire . MERCI
Posté le 4/01/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Livraison de Bite à Domicile