Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Ma petite saleté

En couple depuis un certain temps. Je m'ennuie sérieusement dans ma vie sexuelle. Heureusement je rencontre Marc qui va devenir mon amant... Nos rapports vont évoluer lorsqu'il va commencer à m'appeler par mon nouveau petit nom favori...

Proposée le 12/10/2018 par Marcialus

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Cela fait quelque temps que j’ai une relation extra conjugale. Je suis toujours amoureuse de mon mari et je suis heureuse avec lui. Mais la routine étant ce qu’elle est, je m’ennuie avec lui pour ce qui est du « coup du singe qui danse ». Je ne pensais pas être capable de tromper mon mari et cette idée ne m’avait jamais effleuré. Mais quand j’ai rencontré Marc, ça a tout de suite matché. On s’est plu et on se voit de temps en temps et c’est à chaque fois de la folie pure. Entre nos rdvs coquins, nous nous échangeons des sextos, de quoi se chauffer mutuellement et ça m’émoustille. Il sait vraiment s’y prendre. Il installe à chaque fois un scénario et nous avons notre monde fantasmagorique entre nos entrevues. C’est l’extase!

Puis, notre relation a changé en une journée. Je lui envoie une photo de moi et de ma culotte mouillée à cause d’un énième échange par texto à caractère sexuel. Et sa réponse à mon selfie de chatte est: ravi de voir l’effet que je te fais ma petite saleté. Et là... BOOM! Ce « petite saleté » a pris une dimension et a révélé quelque chose en moi que je ne connaissais pas du tout. J’avais envie d’être sa soumise. Et c’est spontanément que je lui ai répondu: « Oui je suis ta petite saleté! »
Cette réponse a dû révélé quelque chose en lui puisqu’il s’est décidé à me commander. Il m’a ordonné de retirer ma culotte doublement trempé par l’effet bouillant que je venais de recevoir et de me caresser, de me masturber et de le prévenir dès que je m’étais faite jouir. Il ne m’a fallu que quelques minutes pour jouir.

On se voit dans deux jours et j’attends ça avec impatience mais là encore plus avec ce nouveau paramètre.
Le jour J est enfin arrivé. Je l’accueil chez moi. A peine ai-je refermé la porte qu’il me saute dessus et me plaque contre la porte d’entrée. Il m’embrasse à pleine bouche, joue avec ma langue. Il s’arrête et me regarde droit dans les yeux. Il m’ordonne de me mettre à genoux, ce que je fais. Je défais sa ceinture, déboutonne son jean le baisse et baisse également son boxer. Et je me mets à le sucer comme jamais je ne l’avais sucé. Je fais de grands mouvements de va et viens avec ma bouche de manière énervée avec la bave qui coule de partout. Ce qui m’excite c’est sa nouvelle façon de me tenir par les cheveux. Il jouit dans ma bouche et je me régale avec son nectar.

Je l’emmène dans la chambre. Et continue à me donner des ordres. Il m’ordonne cette fois ci de m’allonger sur le dos. Il me déshabille. J’avoue que c’est très rapide parce que je n’avais sur moi qu’un peignoir en satin et un joli coordonné noir en dentelle avec une culotte qu’on peut déscratcher en dessous. Et je crois que cet élément de lingerie l’a fait vrillé. Et pour moi c’était un régal. Les yeux fermés. Sentir ses mains au plus près de mon intimité et entendre le scratch s’ouvrir fut un moment de frissons ultra magique.
Il a passé un bon moment à me déguster avec sa langue et à me fouiller avec ses doigts par tous les orifices. Je n’en pouvais plus.

Il s’est arrêté, s’est déshabillé complètement et est venu pour commencer à me pénétrer dans la position du missionnaire. Il y va énergiquement, de plus en plus fort et de plus en plus profond. Il me retourne et me soulève le bas du ventre pour me faire mettre à 4 pattes. Il continue en levrette une de ses mains fermement accrochée à ma nuque et j’entends son corps claquer contre mes fesses. Je gémis, je hurle, je jouis et je m’écroule. Il a forcément senti ma chatte vibrer autour de son pieux.
Il me dit dans l’oreille: « Tu crois que j’ai fini petite pute » en me tirant la tête en arrière par les cheveux et en me collant une paire de claques sur les fesses. Je lui réponds: « Oh Non » sur un ton de désir incontrôlable tant j’aime sa façon de me gérer. Et il me demande: « tu me suces ou je t’encules ? ». J’étais tellement bien là tête tirée en arrière que je ne donne aucun signe. Allongée sur le ventre, je le sens me pénétrer par derrière. Mon orifice étant préparé par ses préliminaires, qu’il entre sans résistance et sans forcer pour me sodomiser avec délicatesse. Je ne ressens aucune douleur, j’en ressens même du plaisir. Le plaisir d’être soumise, de lui être soumise à lui. Il jouit sur le bas du dos. Je sens son liquide chaud et j’adore ça. Nous partons prendre une douche tous les deux. Nous nous regardons avec passion. Il n’est que 11h30 à peine et il ne repart que pour 16h... la suite au prochain numéro..

Envoyé de mon iPad


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Pongo21
Vivement la suite!
Posté le 24/10/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Petite ballade 1 et 2
Petite Emily
Petite Emily 2
La petite annonce
Petite annonce