Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Entre ses mains 8 ( partie1)

Le secret est révélé, la vengeance est un plat qui se mange froid. Notre belle héroïne va se retrouver face à face avec le maître.... celui qu elle craint, celui qu elle recherche. Une baise à 4 deux soumises, deux dominants.

Proposée le 12/09/2018 par Lectra

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: 2CPL
Lieu: Inclassable
Type: Roman

Je vais tout t’expliquer, tu mérites de savoir et je m’excuse d’avance.

J’ai rencontré cet homme il y’a 5 ans, je suis tout de suite tombée amoureuse. Il était beau, attentionné, sensuel .... notre relation était amoureux mais aussi basé sur la domination. Il était mon dom et moi sa soumise. Il m’avait comme toi offert le bracelet, symbole de notre relation, respect, fidélité.... On s’est marié. Hélas, il n’avait aucun respect, il m’a manipulé en me disant des mots doux, des mots d’amour pour arriver à ses fins. Il voulait être le mâle dominant, avoir le pouvoir et ma fortune. Ce bar était mien,il me l’a volé mais surtout humilié en me trompant, baisant des filles devant moi, sans la moindre intention à mon égard. Il me vendait à d’autres hommes juste pour me fouetter. Et ne restait même pas pour prendre plaisir.
Il m’enchaînait jours et nuits au radiateur et quand il en a eu marre de mon corps, de moi ,il m’a remplacé et vendu à des trafiquants et j’ai simplement disparu.
Un dom est censé s’occuper de sa soumise, mais là il m’a démoli.

Je veux me venger, sauver mon bar, et délivrer les filles sous ses ordres car je sais qu’elles subissent les pires blessures.

-Est-ce que tu vas m’aider?
Tu vas lui dire que je suis prête pour lui. Et on va s’occuper en couple. J’ai confiance en toi.

-Je vais t’aider. Depuis le temps que j’ai envi de lui foutre sur la gueule. On fera ça dès ce soir, qu’on règle cette histoire au plus vite.

Je m’habille avec une jolie petite robe en cuire, se terminant par de la dentelle, mes résilles le long de mes jambes. Je décore mon cou de mon collier de soumise relié à la laisse. Mon bracelet autour du poignet me rappelle ma soumission à mon dominant. Mon coeur est en panique. Je suis terrorisée de me retrouver face à ce monstre et en même temps rassurée d’en finir. Je mets un masque assorti à ma robe, je ne veux pas qu’il me reconnaisse.

Mon dominant a enfilé son jeans, mettant son fessier en valeur, et un t-shirt noir, mettant en valeur les muscles de ses bras. J’aime le voir rentrer dans son rôle de dominant.
On entre dans le bar, avec notre plan en tête.
Ils nous attendent dans la salle 4, une salle conçue pour la domination pour couples, pour plusieurs soumises. Tout est plus grand, le lit est énorme, les chaînes pendent par pair, les accessoires sont multipliés... une table avec une bouteille de whisky et quelques verres. Il est là, assis dans un fauteuil, sa soumise nue à genoux à côté de lui. Il fume un cigare faisant tomber ses cendres dans les mains de sa soumise.
J’ai envie de le frapper.

-Bonsoir maître de ses lieux, je t’amène ma soumise pour l ‘examen final. Elle est prête.

-Approche salope que je puisse toucher ton cul et tâter tes nichons. Et tu me suceras après sale chienne. Mmm , non en fait, je préférerai que tu baises l’autre qui chiale.

Je m’approche du pervers qui fut mon mari. Il me pelote les seins, me pince les mamelons. Je me tourne, me penche. Il prend plaisir à me fesser. Je me relève sans lui avoir donné là moindre satisfaction de ma douleur, malgré les rougeurs.

-Va dans le lit avec l’autre petasse. Prends la cravache et ce vibro et défoule-toi.

-Je préférerai m’occuper de vous et mon maître de votre soumise.

-Tu ne réfutes pas mes ordres tu vas être puni pour ton insolence. Tu es vraiment une vilaine. Un caractère difficile à contrôler. J’ai connu quelqu’un comme toi et j’ai fini par la dresser, la casser, la vendre comme du bétail.
Tourne-toi, ton cul en l’air.

Il se dirige vers l’armoire, il prend une canne. J’ai peur, je ne veux pas revivre sa cruauté. Mais pour ce soir, je vais devoir jouer le jeu. Mon maître intervient:

-laissant les s’amuser entre elles. J’ai envie de durcir en voyant leur corps s’emmêler, se toucher, se caresser, se punir. Prenant notre temps.

-tu as raison ,on a toute la nuit.

Je me couche sur le lit à côté de l’autre jeune fille. Une belle blonde, des lèvres charnues, une poitrine pulpeuse remontée par un corset à lacet. Je vais lui apporter le plaisir qu’elle mérite douceur et sensualité. Je la caresse des bouts des doigts le long de ses jambes, remontant entre ses cuisses où la peau est si douce. Ma bouche s’approche de la sienne, elle me laisse faire elle me laisse la contrôler. Ses lèvres s’entrouvrent et ma langue entre à la recherche de la sienne. Elles s’entremêlent, dansent, les yeux fermés on se laisse aller à la luxure.
J’ enclenche le vibro , un gros manche noir. Il est énorme, je vais devoir la préparer avant. Je passe mes doigts dans sa bouche, lubrifiant mes phalanges. Puis je descends jusqu à sa chatte, je caresse son clito , le sentant gonflé sous l’excitation. J’entre dans son intimité, elle est complètement offerte à moi, un doigts deux doigts puis j’étire ses membranes tout en stimulant sa petite fleur. J’invite mon pouce à entrer. J’entre, j’étire. Elle gémit de plaisir et de douleur .
Nos maîtres se donnent à cœur joie, leur membre durci , ils se masturbent sans relâche. Je peux entendre leur souffle s’accélérer.
Je reprends mon entrée, mon fist. Ma main complètement à l’intérieur. Je touche stimule son point g, je sens son excitation couler le long de mon bras.

-Enfonce ce vibro, elle n’est pas si fragile.

J’y vais lentement étirant sa chatte dégoulinante. Mon dominant nous rejoint ne tenant plus sa queue bandante. Il la tire par les cheveux et plonge son sexe dans cette petite bouche.
Elle commence à gesticuler, à gémir autour de la queue de mon dominant. Le maître continu à branler sa queue énorme. Elle palpite, désirant se perdre dans nos orifices. Il se lève et se positionne derrière le cul de la soumise... et sans préparation il la défonce. Elle hurle, le vibro ressort poussé à travers les membranes par cette queue énorme. Je m’empresse de déposer ma bouche sur son clito, j’aspire, je le stimule, l’amenant malgré tout vers un petit orgasme. Le maître la pilonne encore et encore. Il est bâti comme un taureau avec une force incroyable. Il se retire laissant son anus béant. Il admire son travail et invite mon dominant à y entrer.
Je continue mes succions sur ce clito au petit goût de nectar.
Le maître s’approche de moi avec une corde, me fait redresser mon postérieur, il me caresse avec envie, son sexe dressé désirant s’enfoncer au fond de mon antre.
Il m’ordonne de me positionner à côté de la soumise, cul en l’air. Mon dom toujours la queue dans cette orifice serré en profite pour saisir ma fesse de la pétrir, puis de s’aventurer dans ma sortie. Un doigt, puis l’autre , il m’étire avec délicatesse, avec plaisir et envie. Mmm!, ses doigts dans mon cul un tel régale, mon corps se trémousse de désir. Je m’approche de la bouche de ma voisine soumise pour un baiser à la voler.
Le maître en profite pour nous ligoter fortement l’une à l autre dans cette même posture.
Mon dom continue ses va et vient dans le trou de ma voisine. J’en deviens envieuse. Je le veux en moi. Je me penche au maximum redressant mon cul fièrement, laissant apparaître mes deux orifices ouvert et brillant de cyprine.

Le maître a remarqué mon entrain, il a une autre idée en tête . Il pose un électrode sur mon clito, un deuxième entre mes orifices, avec la mouille dégoulinante de ma chatte qui deviendra fil conducteur. Il teste monte l’intensité provoquant la contraction de mon entrée. Il enfonce sa queue dans ma fente, faisant contracter mon vagin autour de sa queue. La sensation est incroyable. Ma langue toujours fourrée dans la bouche de la salope. Je commence à haleter. Ahhh !! un cri sortie de ma bouche au moment où il a déclenché un choc électrique, mes ongles se sont enfoncés dans mes mains tout mon corps s’est tendu sous la puissance de la contracture. Je suis en sueur. Lui a adoré se faire broyer la queue. Il me pilonne de plus belle. Mon vagin en cercle de feu autour de sa bite. Une sensation indescriptible et tellement bonne. Mes synapses sont à l’affût. Voyant mon plaisir , mon dominant se retire de sa femelle et vient derrière moi. Ils me pénètrent à chacun leur tour déclenchant une secousse en pesant sur un bouton laissant mon sexe en tétanie. Oh!!mais je sens la jouissance arrivée. Elle va être violente et profonde. L’autre soumise se touche en nous voyant prendre notre pied, son cul est dilaté, elle y promène ses doigts jouant avec sa rondelle. Les mains toujours attachées dans le dos.
Le maître saisit l’énorme vibro et titille l’entrée de la soumise laissant la télécommande à mon dom. Il la pénètre rapidement. Nous sommes toutes les deux au bord du précipice.
Une dernière secousse, la contraction de mon sexe explose mon corps en morceau. L’orgasme m’a dévasté de la tête au pied . J’en tremble encore. En entendant mon cri de plaisir, ma voisine s’effondre remplie par cet énorme phallus noir. Le lit est trempée de mouille et de sueur. Nos deux mâles se positionnent en face de nos visages ,astiquant leur membre gonflé.

-ouvrez la bouche belles salopes

Un jet de sperme chaud gicla contre son visage, dans sa bouche et ses cheveux .
Moi, je reçu une queue entière au fond de la gorge. Du sperme et de la salive dégouline sur le drap.

-une petite pause . On reprend dans 30 min.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Sisyphe
Extraordinaire récit, formidable inspiration et irrésistible excitation...
Posté le 14/10/2018

Crabou
Comme j'aimerais être à la place d'une de ces 2 soumises.....
Posté le 10/10/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Entre ses mains
Entre ses mains 2
Entre ses mains 3
Entre ses mains 4
Entre ses mains 5