Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Séverine

Jeune femme avec un caractère bien trempé, Séverine est en couple avec Jérôme, un gaillard possessif. Leurs tempéraments volcaniques engendrent une dispute sauvage, au point que le voisinage s’en souviendra longtemps.

Proposée le 9/09/2018 par Ewenn Mathis

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Séverine et Jérôme sont un jeune couple d’une vingtaine d’années, installé depuis quelques mois dans un coquet trois pièces en duplex.

Leur histoire dure depuis plus de cinq ans, seulement la jeune femme peinait à quitter le cocon familial par peur de s'engager car farouchement opposé au mariage ou même au PACS.

En effet elle a de tout temps revendiqué son indépendance et déteste par-dessus tout rendre des comptes.

Depuis ses seize ans, afin d’éviter les colères démesurées de leur fille ses parents avaient conclu un accord qui stipulait qu'elle était libre d'aller et venir à sa guise sous condition de ne rien faire d’illégale et de ne pas mettre sa vie ou celle d'autrui en danger.

Tout le monde y avait trouvé son compte : la jeune fille s'est sentie valorisée et plus libre et les parents ont pu vivre sereinement en se contentant d'une vigilance discrète.

De toute façon mis à part son caractère volcanique Séverine est une fille facile à vivre qui a la tête sur les épaules, pas de drogue ni d'alcool, des amis sérieux et parfaitement fréquentables.

Quant à dix-neuf ans elle a rencontré Jérôme, ils ont eu le coup de foudre. Leurs sentiments sont intenses mais leurs disputes fréquentes car le garçon est très possessif et jaloux, ce qui ne facilite pas leur relation.

Séverine a donc retardé au maximum le moment où ils allaient vivre sous le même toit.

Tous les prétextes étaient bons, il faut dire qu'elle ne manque pas d’imagination : ses parents seraient trop tristes, le chien ne supporterait pas son absence, elle a même avoué ronfler.

Le couple s'était même séparé pendant quelques semaines à cause de ce différend. La jeune femme ne semblait pas comprendre que contrairement à elle Jérôme n'a pas la chance d'avoir des parents tolérants, chez lui l'ambiance n'a jamais été paisible. Le père est tyrannique, la mère totalement soumise, quant à ses frères plus jeunes, ils passent leurs journées sur leurs consoles de jeux.

Cette désunion les a rendus terriblement malheureux, ils ont fini par se réconcilier et elle a promis d'emménager avec l’homme qu’elle aime.

Les premières semaines ont été magiques, Jérôme s’est montré adorable, l'homme idéal. Mais Séverine n'est pas le genre de fille à végéter entre quatre murs, elle a besoin de voir du monde, de soirées entre filles et de sorties en tous genres.

Son petit ami est quand à lui beaucoup plus casanier.

Pour être heureux il n'a besoin que d'une chose : sa chérie.

Pourtant il prend sur lui pour lui laisser un peu de liberté mais lorsqu'un soir sa meuf s'éternise chez sa meilleure amie après une journée de shopping il pète un câble.

Dès qu'elle franchit le seuil de la porte les reproches fusent.

- Putain tu étais où ?

Dans un premier temps Séverine l'ignore n'ayant pas envie de gâcher sa bonne humeur.

Jérôme insiste et commence à hurler.

- Bordel de merde, tu foutais quoi ! Ça fait plus de douze heures que tu es
partie ! Tu te fous vraiment de ma gueule !

S'en est de trop pour la jeune femme qui entre dans une rage folle, elle devient toute rouge, ses yeux s’injectent de sang.

- Espèce de gros con tu me fais chier, sûrement que j'étais à un gang bang avec
Juliette !

- Tu ne me parles pas comme ça !

- Je te parle comme je veux et je fais ce que je veux !

Tout en beuglant elle commence à casser de la vaisselle, Jérôme esquive les ustensiles volant en se rapprochant de l’hystérique.

En tentant de l'immobiliser il déchire accidentellement sa nouvelle robe, Séverine se débat et s'enfuit vers l'étage tout en continuant de vociférer des insultes à tout va.

Non seulement il l’étouffe mais en plus il abîme ce qu’elle vient tout juste d’acheter.

Le jeune homme lui court après et la rattrape dans l'escalier. Le corps fragile de la jeune femme est pris au piège par les cent kilos de l’ancien lutteur qui essaye tant bien que mal de la calmer.

Jérôme se souvient ne pas avoir fermé les fenêtres, il est certain que tous les voisins entendent cette violente dispute, dans ces conditions ils risquent de devoir quitter l'immeuble rapidement.

Lorsqu’il plaque sa main sur la bouche de sa copine elle le mord farouchement, mais il ne lâche pas prise et essaye de la raisonner.

- Putain t'es con, moi je t'aime, tu m'as manqué bordel...

Il la maintient fermement immobile et l'embrasse dans le cou. Séverine est parcourue par un frisson démesuré, le corps et l’odeur du colosse réveillent en elle une folle envie de sexe.

Son regard sauvage ne reflète plus la colère mais du désir, elle cherche sa bouche pour l'embrasser férocement.

Les mains vigoureuses de Jérôme pétrissent énergiquement le petit cul de la colérique, l'afflux de sang stimule Séverine qui défait le jean de son homme qui dans la foulée lui arrache sa nouvelle robe qu'il n'a pas eu le temps d'admirer.

Séverine est impatiente d'être visitée par l'énorme sexe de son gars.

La colère a décuplé son appétit, son con est enflammé, il faut impérativement que Jérôme la soulage. Dès qu'il la pénètre l'intensité de l'action fait que la jeune femme lui plante ses ongles dans le dos, il est heureux, l'orgasme qui attend sa chérie s’annonce aussi violent que leur dispute.

Le garçon est enragé, il lui défonce le minou avec son énorme gourdin, son objectif c'est de la faire crier aussi fort que pendant le phénoménal clash.

Violemment secouée Séverine est obligée de se tenir au barreau de l'escalier, le plaisir lui fait oublier la position inconfortable ainsi que la douleur due au rebord de la marche dans son dos.

Elle commence à geindre, c'est la plus intense réconciliation qu'elle n’a jamais vécue.

Son homme la nargue:

- Dis-moi, c'est qui ton mec ?

Elle murmure:

- C'est toi.

- Je n’entends pas !

Elle parle beaucoup plus fort :

- Jérôme tu es est mon mec....

- Tu aimes que je te nique brutalement ?

- Oui j'aime que tu me baises comme une bête...

Il s'arrête net, pour la faire supplier...

- S'il te plaît continu....

- Seulement si tu t’excuses !

Il frotte légèrement sa bite contre le pubis de sa copine qui n'en peut plus :

- Pardonne-moi.

- Comment ?

Séverine s’égosille :

- Je te prie de m’excuser d'être rentrée tard, mais bordel défonce- moi maintenant !

Satisfait le jeune homme reprend vigoureusement. Le résultat est imminent, la fille se déchaîne en s’agrippant aux dorsaux de son mâle dominant.

- Oui,oui,oui, encore plus fort ....

Il honore sa demande, plus puissant que jamais avant de jaillir en elle.

Le hurlement final de Séverine réveillerait un mort.

- Ouiiiii c’est bon, putain que c’est bon…

- Ma Séverine….

Le couple s’affale mais n’a pas le temps de profiter du calme retrouvé car la sonnette retentit. Jérôme rajuste son jean et va ouvrir torse nu en oubliant que son dos est lacéré.

Il est mal à l'aise lorsqu'il se trouve nez à nez avec le concierge accompagné de deux policiers.

Pendant ce temps, les cheveux en bataille la jeune femme remet sa robe en essayant tant bien que mal de la faire tenir ensemble.

Elle demande:

- Que se passe t-il mamour ?

- Chérie, vient voir, apparemment on a été un peu trop bruyant.

Séverine se précipite pour le rejoindre et totalement désinvolte elle s’excuse :

- Désolée d'avoir ameuté tout le quartier pour un peu de sexe !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Capricorne
Trop ouf... merci, ça donne des envies de se défouler pendant les tensions
Posté le 27/09/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :