Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Au bord du lac

Une petite histoire romantique sous un soleil couchant,au bord du lac où je vais à la chasse d’un bel homme pour partager cette soirée. Je vais le trouver sur son paddle. Une petite baise dans les eaux froides du lac

Proposée le 23/07/2018 par Lectra

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Mer, piscine, plage
Type: Fantasme

Il fait chaud et le soleil brille encore il est presque 19h, je me sens d’humeur coquine. Je vais au bord du lac poser ma serviette avec un bouquin et mater des torses nus derrière mes lunettes de soleil.
J’espère qu’à cette heure il y aura encore quelques beaux étalons qui nageront ou pratiqueront d’autre sport d’eau.

J’arrive enfin. Les familles sont parties, reste comme prévu les accros du sport et ceux qui recherche la tranquillité ou encore ceux qui comme moi espère trouver le vice.
Je me couche en bikini et j’observe. Il y’a des beacher pas mal mais trop jeunes... Au pire, pourquoi pas on peut être surpris de novices.
Mais mon regard est attiré au loin par un homme sur un paddle. Il a l’air pas mal du tout. Je réajuste mon bikini et tente d’aller voir ce mâle d’un peu plus près.
L’eau est fraîche. Les frissons me parcourent de la tête aux pieds. Mes tétons sont durs et pointent à travers mon maillot. J’avance et plonge au fond de l’eau. J’adore cet élément, je me sens légère et sans limite. Je nage jusqu’au paddle. Je m’y accroche. Surpris, il chavire. Mince, pour un effet de surprise c’est réussi, j’espère qu’il ne va pas mal le prendre.
- Mais vous êtes cinglée ?
-Je suis désolée, je pensais que vous m’aviez vu arriver.

Ce n’est pas gagné, mais j’avais raison sur un point cet homme est magnifique. Son dos est dessiné, son torse musclé est un appel aux caresses, sa ceinture d’apollon qui se fini sous son maillot me laisse rêveuse.
-Que puis-je faire pour que vous me pardonniez?

Le soleil se couche, l’eau reflète les couleurs orangés du ciel. Je m’assieds à côté de lui pour assister à ce spectacle grandiose. Je prends un risque, je dépose ma main sur sa cuisse, sentant son quadriceps se tendre sous mes doigts. Je m’attends à se qu’il l’enlève, qu’il me jette à l’eau, mais non, il accompagne ma main et la dirige directement sur son sexe. Je suis déconcertée par sa fougue. Mais j’aime tellement .Je caresse son glaive à travers le tissu. Je le sens gonfler, se raidir,...sous l’excitation. Sa main vient à la rencontre de mon entrejambe cueillir mon plaisir. Il y’a encore quelques personnes sur la plage, mais nous sommes dans notre bulle, faisant grimper la vague du désir.
Il me couche sur sa planche les jambes de chaque côté pour garder un équilibre parfait. Il tire mon maillot sur le côté et y dépose ses lèvres chaudes. Sa langue danse autour de mon bourgeon. Je ne peux pas trop bouger de peur de chavirer.
Ma respiration s’emballe, mes pulsations déraillent, mes yeux sont perdus dans ce ciel rougeoyant. Je me relève, je ne veux pas jouir tout de suite. J’aime être excitée, être sur le file, sentir mon corps trembler, désireux d’exploser.
Une petite mise en bouche ? À mon tour don Juan, laisse-moi venir te goûter, laisse-moi lécher ta petit perle qui pointe déjà de ton gland, laisse-moi te sucer, me délecter.
Je libère son sexe, et je m’abandonne à une fellation mémorable. Le bruit de l’eau qui tape contre la planche rythme mes va et vient et mes coups de langue. Je me régale de son petit goût et je m’applique pour que cette soirée reste inoubliable.

Ce qui devait arriver, arriva , un coup de bassin et le paddle se renverse. Nous voilà à l’eau et nous explosons de rire. Il vient se coller derrière moi. La chaleur de son corps contre le mien me fait perdre la tête. Je m’accroche à la planche, toujours derrière moi, son érection contre mes fesses. Il tire sur mon maillot, le descendant jusqu à mes genoux. Son sexe à l’entrée de mon vagin, il entre dans mon sanctuaire. Il se balance, il ondule en moi, ses mouvements dictés par le lac.
J’ai envie de l’embrasser, sentir sa langue s’entremêler avec la mienne. Je pourrai embrasser pendant des heures. Cet acte me transcende. Je me retourne, l’obligeant à se retirer, et mes lèvres se collent aux siennes. Nous oublions l’eau froide et le soleil couchant. Nous nous embrassons à oublier de nager. Nous voilà, dans mon élément à respirer dans la bouche de l’autre. Un petit coup de jambes pour échapper à la noyade. Je suis excitée , je veux le sentir en moi, m’étirer, me remplir, me baiser. Je veux jouir autour de son membre.
Nous décidons de retourner sur la plage.

On nage, tirant la planche et sa rame, notre chaleur corporelle et le tourbillon interne contrastant avec la froideur de l’eau d’un lac trop calme.
A peine arrivés sur le rivage, nos corps s’enlacent, s’embrasent. Couchée sur le sable cet homme entre mes cuisses me baisant au rythme des vagues. Son sexe plongé dans le mien, ses mains partis à la rencontre de mes seins. Des seins particulièrement sensibles qui attendent qu’on s’y attarde. Il leur fait honneur il les caresses du bout des doigts, il les lèche du bout de sa langue, il les suce du bout de ses lèvres. Il va m’emmener au bout du voyage.
J’adore sa façon de me prendre, il y entre de toute sa longueur d’un coup sec puis se recule lentement jusqu’à ce que son bout soit juste à l’entrée et recommence à me pilonner. Me voyant près du précipice, il change de posture, tirant mes jambes sur ses épaules solides. L’angle est magique, son sexe tapant sur mon point g et il frotte son pubis contre mon clito. Un cocktail délicieux pour me faire décrocher la Lune.
Je me déhanche sur son membre tendu. Je me tortille entre sable et ciel, mes yeux rivés dans les siens, mes mains dans le sable j’essaye de m’accrocher pour ne pas hurler au monde entier ma jouissance qui se forme au creux de mon ventre.
J’en peux plus, je suis au bord de l‘explosion, il le sens et accélère. Il m’étire, me remplit de tout son gabarit.
J’explose, un tourbillon ravage mon corps.
Il se retire et éjacule sa semence entre mes seins, les vagues venant se mélanger au sperme, étalant son nectar sur mon ventre.
Il se couche à côté de moi. On respire tous les deux le bonheur au clair de Lune.

On se sépare et je rentre sans maillot sous ma jupe.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anne
MERCI Lectra pour ton superbe texte magnifiquement écrit. ????
Posté le 29/07/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Coralie 04: Capucine monte à bord