Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

J’aide ma sœur à parfaire l’éducation sexuelle de son gendre. 3

Estelle est contente du changement de son mari coté sexe. Mais si elle apprend de quelle manière il a amélioré sa technique avec sa mère et sa tante, je ne sais pas si elle continuerait à s'en féliciter.

Proposée le 1/09/2021 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FFH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme


La situation est incroyable, moi, à poil devant ma sœur debout en train de branler son futur gendre. Je lui retrousse sa robe, elle écarte les jambes et je remarque une tache sur sa culotte.
-Tu as trempé ta petite culotte Justine. Tu peux le constater, Kévin, touche-la!
Il avance son bras et sa main gauche descend prudemment vers le pubis de Justine, il passe la main sur le fin tissu sans qu’elle s’y oppose et me répond :
- Oui Marina, elle est trempée sa culotte !
- Eh bien petite coquine, ça te fait de l’effet on dirait de branler ton gendre hein? Réponds!
Justine le caresse de façon très habile, entretenant son désir.
- Oh, je dois reconnaître qu’il en a un membre bien dur et gros. Comment ma fille ne peut pas être comblée ?!
-Elle lui reproche de ne pas savoir bien s’en servir, je lui rétorque, mais crois en ma longue expérience, il apprend très vite et si tu veux m’aider, on en fera un excellent amant…Euh époux !

Elle commence à avoir chaud et se passe la main sur le corps.
-Vous vous caresser devant moi « belle-maman », ce n’est pas comme ça que vous me ferez perdre mon érection…
-Euh… reconnait-elle. Oui je le sais bien, mais tu as une si belle bite!
Justine a une longue expérience de femme mûre ayant beaucoup pratiquée. Je commence à descendre mes mains vers son décolleté, puis sur ses hanches pour arriver à mon but. Je lui retire sa culotte et la porte à mes narines sous les yeux exorbités de Kévin
- Oh Kévin, elle sent la femelle en chaleur! Il faut dire que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas mouillé comme ça hein?
-Oh oui ! S’exclame Justine, ça fait trop longtemps, vas-y Marina, fourre ta langue dans ma chatte comme tu sais si bien le faire!
J’écarte les cuisses de ma sœur. Elle a une position indécente avec sa chatte rasée et sa main sur la verge de Kévin, j’enfonce mon visage entre ses cuisses et commence à la bouffer et elle commence à se lâcher :
-Oui ! Vas-y oui, bouffe-moi, la chatte !
Je lui demande :
-Ça t’excite hein? Tu ne préfèrerais pas te faire mettre par la grosse bite de Kévin ? Elle est bien épaisse et longue comme tu les aimes avec une belle paire de couilles !
C’est alors que Justine fixe son regard vers l’entrejambe de Kévin, complètement dominée par ses envies. Elle me repousse et se met à genoux devant le garçon, approche de plus en plus sa bouche du gland défendu.
-Ça te tente hein, grosse cochonne ? Sors ta langue maintenant et goûte son loukoum!
Justine donne des petits coups de langue sur la bite en humectant le gland.
-Elle est bonne sa teub. Mais pourquoi se contenter que de l’entrée, passe au plat de résistance !
- Non, non ! Mais qu’est ce que je fais ? Je n’irai pas plus loin.
-Que tu dis, Justine, espèce de menteuse ! Pourtant tu ne refuses pas d’avaler sa bite à chaque fois qu’il donne de légers coups de reins !
Kévin, prenant de l’assurance, vient de mettre ses mains sur la nuque de Justine et appuie son sexe contre la bouche qui s’ouvre immédiatement. Il lui enfourne maintenant sa trique entre les lèvres sans vraiment qu’elle s’y oppose et comme je m’y attendais, Justine commence à lui tailler la plus belle pipe de son existence. Il faut dire qu’elle a toujours été championne pour cette pratique.
-Toujours aussi experte sœurette, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ces choses là !
- Hummm,huummpfff ! C’est la seule réponse que j’obtiens.
-Elle est bonne hein?
-hummppffoui !
-On dirait que ça ne te dégoûte plus de sucer la bite de ton gendre hein?
- Hummmpf, oh c’est horrible, mais elle est trop bonne!
-Et ça te fait quoi de mouiller et de sucer la bite de ton futur gendre?
-Oh ! Ferme ta gueule Marina ! Et elle replonge illico sur cette sucette si spéciale.

Kévin sent le plaisir monter, retire sa lance de cette bouche infernale.
- Arrêtez Justine ou je vais tout gicler dans votre bouche!
Il ne voudrait pas jouir tout de suite, mais profiter aussi de la formidable opportunité qu’il a de se faire sa future belle-mère après la tante d’Estelle. Surtout que j’en remets une couche :
-Tu mouilles comme une chienne de sucer ton gendre. Profite-en plutôt pour lui apprendre ce que c’est qu’une bonne branlette espagnole !
En petite sœur soumise et sans même rechigner, Justine tombe le haut et frotte la verge de Kévin prise en étau entre ses deux seins. Pour être plus à l’aise, Kévin l’étend sur le dos et apprécie de limer entre ces deux globes laiteux pendant que je lui lèche la chatte comme une folle en lui rentrant un doigt dans l’anus en la narguant!
-Ça te plait notre petit trio hein? Toujours aussi pute!

Justine crie sous ce cunni et resserre ses cuisses sur ma tête, Débordée par une jouissance énorme.
Kévin, emporté par l’ambiance ne peut plus se retenir. Il arrache sa teub de la vallée accueillante, descend son corps sur celui de Justine, me repoussant au passage et enfonce d’un seul coup son bélier dans la chatte noyée de cyprine. Je la nargue :
-Alors Justine, tu apprécies la grosse queue de ton gendre dans ta chatte de salope!
Kévin est sourd à mes paroles, limant comme un fou Justine qui ne cherche même pas une excuse pour le repousser. Je l’entends grommeler :
-Aussi chienne que ta sœur, mais t’es beaucoup plus serrée qu’elle, putain, comme ta fille !
- Ah oui ! Je suis ta putain qui aime se faire prendre comme ça par un petit con, mais que c’est booonnn !
Elle devient vraiment vulgaire et se lâche complètement :
- C’est mieux qu’avec Estelle? Oui, tu as un beau chibre dur, prends-moi comme une chienne!
Après quelques minutes d’un limage intensif, je l’entends crier comme une truie, en pleine jouissance. Kévin, sur le point de jouir lui aussi lui ordonne :
-Je veux jouir dans ta bouche! Je veux que tu goûtes à la semence de ton gendre! Ooohhh je viens, ooouuuiii !!!
-Oh oui, oui, donne-moi ton jus!
Kévin éclate en longs jets de sperme, il lui en met autant sur le visage que dans la bouche, elle avale ce qu’elle peut et le reste dégouline aux coins de ses lèvres. Justine reprend la bite pour la nettoyer et ne rien perdre de la divine liqueur. Je lui pose alors une colle :
- Alors? C’était bien de se faire prendre par son gendre? Et toi, Kévin, j’espère que tu as retenu nos leçons… Ne crois pas que ce sera tous les jours carnaval. Il faut maintenant que tu mettes plus de cœur et de diversité avec Estelle pour la mener elle aussi au septième ciel. Je l’interrogerai et si elle n’est pas suffisamment épanouie, gare à toi ! Et surtout, ne lui parle jamais de ce qui vient de se passer aujourd’hui.
- D’accord ! Je l’aime et veux la rendre heureuse, j’ai retenu la leçon. Je crois qu’une douche s’impose.
Nous l’avons prise ensemble, lui en sandwich entre nous. Il a fait la tranche de jambon entre les deux morceaux de pain puis le sandwich a changé, le jambon ayant cédé la place à une belle saucisse.
Il nous en a remis un coup pour notre plus grand plaisir puis est reparti comme si rien ne s’était passé.

Estelle m’a confiée plus tard qu’elle était agréablement surprise du changement de Kévin, cherchant à varier pour son plus grand plaisir les façons de lui faire l’amour…

Fin.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Bravo pour ce dévouement. Estelle a bien de la chance, tiens ;)
Posté le 3/09/2021

Anonyme
de bonnes éducatrices, on dirait.
Posté le 2/09/2021


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
J’aide ma sœur à parfaire l’éducation sexuelle de son gendre. 1
J’aide ma sœur à parfaire l’éducation sexuelle de son gendre. 2
Cours d'éducation sexuelle. 6
Cours d'éducation sexuelle.
Cours d'éducation sexuelle. 3