Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Phone sex

Une dame se plie au scénario que lui dicte un homme via le téléphone. Avec elle, Luc, qui ne compte pas plus que d'autres accessoires que "madame" a du amener. Luc et "madame" respectent le scénario à la lettre….

Proposée le 19/05/2019 par marc dubois

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: Hôtel
Type: Fantasme

Un peu fébrile, je compose le numéro indiqué. Quelques "biips" s'enchaînent avant qu'une voix de femme se fasse entendre. Elle susurre, soupire.

_ Oui, bonjour Marc
_ Bonjour madame. Content de vous entendre.
_ De même…

J'avoue être un peu intimidé. Je la sens nerveuse. Excitée? J'espère. Peut être qu'en en arrivant au concret, je prendrai contenance.

_ Avez vous préparé, mmm, les choses comme nous l'avions convenu?
_ Oui, monsieur.
_ Dites moi où vous vous trouvez. Tâchez d'être précise.
_ Nous sommes dans une chambre d'hôtel simple mais confortable, avec une grand lit et une sale de bains.
_ Bien, vous avez un amant sous la main comme prévu? Décrivez le moi...
_ Oui. J'aimerais que vous l'appeliez Luc. Il a la quarantaine, plutôt grand, mais sans plus, de corpulence moyenne. Un peu dégarni.
_ Pas un très bel homme...
_ Moyen, disons. J'aime son regard, comment dire
_ Vicieux?
Un soupir.
_ Oui Monsieur....
_ Vous l'avez déjà...pratiqué?
_ Hmmm à vrai dire non monsieur, mais on me l'a recommandé...
_ Une amie?
_ Oui...
_ Une amie que vous connaissez...intimement?
_ Oui monsieur.
_ Vous me la présenterez, j'espère...Bien, que portez vous?
_ J'ai suivi vos instructions monsieur... Un tailleur simple. Et les dessous dont nous avions convenu.
_ Très bien, madame. Je note que vous êtes docile.

Dans le récepteur, un soupir me prend les tripes et fais instantanément gonfler mon sexe.

_ Ohh oui monsieur!
_ Décrivez moi le matériel dont vous disposez.
_ D'abord, j'ai 4 ficelles d'environ un mètre de long. Puis un bandeau. Une fine baguette de bois, bien lisse, et enfin un godemichet de taille moyenne, fuschia.
_ Très bien. Que Luc s' asseille sur le bord du lit.

J'entends des froissements, des grincements.

_ Avez vous mis le haut parleur?
_ Oui monsieur.
_ Je vous rappelle que Luc aussi devra suivre mes instructions, le cas échéant...
_ C'est ce que nous avons convenu monsieur...
_ Bien. Mettez vous debout en face de lui. Approchez vous jusqu'au lit, que vos jambes enserrent les siennes...

J'entends un froissement d'étoffe, de légers soupirs.

_ Luc, caressez l'extérieur de ses mollets, remontez doucement au dessus de sa jupe sur ses cuisses. Soyez doux, sensuel. Puis redescendez le long de ses cuisses, et remontez doucement sous sa jupe, jusqu'au dessus de ses bas, qu'un de vous doigts touche la couture de son string.

Les respirations se font entendre.

_ Enlevez votre veste, madame, puis retournez vous.
_ hmmm oui monsieur!
_ Baissez vous vers l'avant, que Luc puisse admirer et caresser votre cul bien rond, qui gonfle votre jupe! allez y luc, caressez la sur les fesses, et entre les cuisses, puis dégrafez sa jupe. Ne touchez pas son sexe.

Les soupirs se font plus forts.

_ Relevez vous madame, et débarrassez vous de cette Jupe, puis revenez face à Luc. Déboutonnez votre chemisier doucement, tout en dansant comme une putain. Luc, vous pouvez lui toucher les seins. Comme bon vous semble. N'hésitez pas à lui pincer les tétons...

Presqu'immédiatement, un mmh exaspéré et satisfait se fait entendre.

_ Luc, vous pouvez prendre la baguette et la passer entre les jambes de madame....
_ oooooh mmmmmm
_ Faites la bien coulisser entre ses lèvres, pendant que vous jouez avec ses tétons! Tachez d'écarter le tissus qui gène!

Luc, en plus du mouvement d'avant en arrière, ajoute un mouvement de gauche à droite. Il devient circulaire, s'applique sur le clitoris gonflé. Elle gémit plus fort, en rythme.

_ Tapotez avec la baguette, Luc.

J'entends clairement les "tap tap tap" mouillés, accompagnés de "hou hou hou" de madame.

_ Prenez ses seins en bouche. Léchez les! Mordez les! bouffez les!
_ OOOh Monsieur!
_ Vous semblez aimer cela madame?
_MMMMMMM aaaaaah
_ Mettez un pied sur le matelas, à côté de Luc, et présentez lui votre chatte! Qu'il la lèche, qu'il la mange...
_ Hmmm Oh Monsieur!!
_ Allons, Luc, passez bien votre langue sur cette moule. Embrassez la, mangez la à travers le string! Et vous madame, servez vous de cette langue, de cette bouche pour vous faire jouir! Prenez la baguette à votre tour pour vous imposer.

En l'imaginant se faire lécher, en l'entendant gémir, perdre le contrôle, je bande comme un fou, surexcité. Je sais qu'elle l'entend à ma respiration et que ça l'excite encore plus.

_ Luc aidez vous de vos doigts!

En plus de la lécher, voila qu'il pénètre son sexe de 2 doigts joints. La chatte est très chaude, dilatée, glissante à souhait, et j'entend presqu' immédiatement un "flic flac" révélateur. Les gémissements de madame se font cris, qui s'allonge jusqu'à devenir une longue plainte inintelligible. Je l'imagine prendre la tête de Luc, l'appliquer fortement sur sa bouche. a****le, vorace. Je n'y tiens plus et en longues giclées je jouis dans ma main. Les soupirs s'échangent sur la ligne, pendant de longs instants.

_ Vous avez bien joui, je crois?
_ Oh oui, monsieur....Merci!
_ Mais ce n'est pas fini ma chère...Enlevez ce string inutile et allongez vous quelques instants. Luc, caressez et massez madame doucement. Profitez de ses courbes, de la douceur de sa peau. Du goût de ses lèvres et de sa langue. Vous pouvez vous mettre nu.

Je profite de ce léger temps mort pour décider de la suite. j'avais fait préparé quelques accessoires de façon à pouvoir prendre l'une ou l' autre direction. Je n'ai qu'un mâle sous la main, et j'imagine qu'il a déjà du beaucoup se contenir jusqu'à présent. D'autre part, il s'agit d'un première expérience, je décide donc de m'en tenir à une certaine simplicité.

_ Ma chère, je ne trouve pas cela très chic de votre part d'avoir joui égoïstement alors que Luc était à votre service. Mettez vous à 4 pattes en travers du matelas. Et vous Luc, mettez vous devant elle et présentez lui votre phallus. Madame vous allez ouvrir votre bouche bien grand, et y enfourner ce sexe sans le toucher, qu'il ne ressente que votre souffle.

J'entends le grognement viril et satisfait de Luc.

_ Faites de même encore une fois... Puis recommencez mais cette fois touchez le membre de votre langue très légèrement en remontant. Encore une fois. Regardez Luc droit dans les yeux et faites tourner votre langue sur son gland. Recommencez le tout, avec des petits coups de langue sur son bout.

Je l'entends grogner. J'imagine sa tension, son plaisir.

_ Luc prenez la baguette et caressez lui les fesses, donnez lui quelques coups secs.

J'imagine la fine ligne sombre sur ses fesses rondes et blanches, poussées vers l'arrière, offertes. Puis j'entends un "clac" sec et un "hinn" qui lui répond, et Luc qui grogne de plus en plus.

_ Luc, passez bien la baguette dans sa raie, jusqu'à sa chatte, faites coulisser. Prenez un des liens.

J'attends quelques instants.

_ Remettez vous dans l'autre sens madame, toujours à 4 pattes. Maintenant posez la tête sur le matelas et mettez vos mains dans le dos.
_ Oh monsieur!!
_ Allons! Luc, liez lui les mains dans le dos. Utilisez la baguette pour lui faire prendre la position idéale. Cambrez la bien!

J'entends quelques "clacs" et des soupirs impatients.

_ Vous voulez cette bite n'est ce pas madame?
_ Oh oui monsieur!
_ Dites le donc à l'intéressé...
_ Luc, baisez moi! Je veux votre membre! OH!!

J'entends un grand clac. Il l'a pénétrée d'un coup. Puis encore et encore, avec un grognement régulier.

_ Punissez cette salope, Luc!
_ Oh monsieur, hmmmm !

J'entends des petits "clacs" qui se joignent aux "hmgr" de Luc et aux "ah" de madame. De plus en plus forts, entre douleur et plaisir, se plus en plus aigus, qui trahissent une perte de contrôle. Les grognements de porc en rut de Luc annoncent un dénouement proche. Je sais qu'ils ne m'entendent plus, perdus dans leurs cris, et les grincements du lit. Puis le cri se joint au grognement dans une longue plainte à l'unisson, longue, presque douloureuse.
Je ne sais trop quoi ajouter.
Avec un léger sourire, je raccroche.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
voila une idée de jeu sympa pour une journée pluvieuse...
Posté le 20/05/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :