Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Beau-papa fait mon éducation sexuelle 6. 1ère leçon avec deux Apollons.

Jean m'a abandonnée aux mains de Monsieur Paul, ou plutôt à celles de deux Apollons bien membrés qui ne se gènent pas pour profiter de mon corps de toutes les façons possibles. Je dois dire qua malgré mes appréhensions du début, c'est très agréable. Je réalise ce que c'est vraiment LE SEXE.

Proposée le 27/03/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FHH
Lieu: Sauna, club, sexe shop
Type: Fantasme

Beau-papa
Chapitre 6
Jean me laisse aux mains de Monsieur Paul et de deux Apollons.

-Mmmhhh ! Vraiment magnifique ! Tu n’avais pas exagéré… Ta belle-fille est superbe Jean… je ne peux pas croire ce que tu m’as dit, qui ne veut pas d’un lot de premier choix pareil ? Il y a vraiment des cons sur terre !
-Je ne t’avais pas menti…et Christine c’est encore surpassée!
-Tu reviens la prendre à quelle heure ?
-Je dois aller voir un ami, mon alibi, je ne reviendrai pas avant quelques heures.

Mais que dit-il ? Jean ne va pas me laisser seule avec cet inconnu? Je ne veux pas…

Suite :
Voyant mon inquiétude, il se rapproche de moi, pose ses mains sur mes épaules pour me rassurer.

- Tu as promis de me faire confiance, il faut en passer par là et je ne veux pas te gêner par ma présence. Tu me remercieras plus tard. Paul et moi avons un long passé commun et je lui confierais ma vie. Il a accepté de te rencontrer quand je lui ai parlé de toi et va te procurer ce que je ne peux te donner. C’est un homme très respectueux…et il va achever ton apprentissage. Je veux que tu lui obéisses comme si c’était moi qui te le demandais. Il a promis aussi une belle surprise. Tu me raconteras tout quand je viendrai te chercher tout à l’heure !
Il est parti, me laissant seule avec monsieur Paul.

- Lucie, c’est bien Lucie ?
-Euh, oui monsieur.
-Vous êtes une femme magnifique et vos dessous vous vont à ravir…
Il se dirige vers le canapé et tapote sur le coussin à coté de lui.
- Venez vous asseoir auprès de moi !

Je m’approche et m’assieds du bout des fesses. Il pose sa main sur mon épaule et repousse mes longs cheveux châtain clair pour caresser ma nuque.

-Vous avez une vraie peau de pêche, très agréable et très douce, détendez-vous Lucie, je ne vous ferai aucun mal…bien au contraire. Contrairement avec Paul, vous ne risquez rien avec moi, un problème de santé me prive depuis de nombreuses années du bonheur de pouvoir honorer les femmes comme vous.
-Ah bon ! Mais alors que fais-je ici?
-Je ne peux plus honorer les femmes mais je trouve mon plaisir en regardant d’autres le faire… Je peux vous présenter vos partenaires ?

Il claque dans ses mains, la porte d’un petit salon s’ouvre et deux hommes d’une trentaine d’années bâtis comme des Apollons musclés entrent dans la pièce. Ils sont grands et costauds. Un noir crépu et un blanc à la chevelure qui lui tombe sur les épaules.
Je suis comme une souris, un peu apeurée devant deux gros matous.

-Messieurs, je vous présente Lucie ! Emmenez-là dans LA chambre à l’étage, je vous suis !
Ils se rapprochent de moi, me prenant chacun par une main pour m’aider à me relever. Je les suis dans l’escalier.
Sitôt dans la chambre, le blanc me prend dans ses bras tandis que son copain black se déshabille.
Il lorgne sur mes seins prêts à déborder de la guêpière, il la détache dans mon dos la laissant chuter par terre, mes seins lourds jaillissent devant son regard admiratif de ne pas les voir s’affaisser.
Monsieur Paul s’est installé dans un fauteuil dans un coin de la pièce et je remarque seulement à ce moment que le fauteuil d’à coté est occupé par un très jeune homme que la nature n’a pas très bien doté coté beauté.

-Mais que…
-Ne vous inquiétez-pas chère Lucie, Audrey et Thomas, de grands amis comme Jean, m’ont confié leur fils pour le dessaler, un peu comme pour vous Lucie ! Ne vous occupez pas de lui !

Le blanc ne c’est pas laissé distraire par nos paroles, il s’occupe déjà de mes seins, sa bouche et ses mains s’activent sur ma poitrine.
Je ne sais pas ce qui m’excite le plus, d’être observée ou bien par ses caresses mais les bouts de mes seins sont tout durs et mon string s’humidifie tellement que le peu de tissu ne cache plus grand chose. Le noir se positionne derrière moi, me prenant en sandwichs entre eux.
Je sens son sexe gonflé coincé dans la raie de mes fesses. Je passe une main dans mon dos pour m’en saisir.

-La suite messieurs ! Finissez de la dénuder et continuez sur le lit !
Les deux hommes obéissent et je me retrouve en tenue d’Eve entre leurs mains. Le noir m’entraîne vers le lit à baldaquin un peu spécial quand je remarque les accessoires fixés sur les superstructures. Son complice en profite pour se dévêtir lui aussi. Deux sexes de belle taille barrent leurs corps sculptés par des heures d’entrainement intenses.

-Lucie, appliquez les leçons de Jean, sucez nos deux amis ! Regardez ces chibres impressionnants… Un plat de reine !!!
Ils s’allongent côte à côte sur le lit.

-Chevauchez donc ces deux destriers ! Et n’ayez crainte, vous ne risquez rien avec eux, je m’en suis assuré.
Je me mets à califourchon sur leurs chevilles et me baisse pour saisir les deux sexes tendus. Effectivement, je suis devant deux queues magnifiques, encore plus grosses que celle de Jean et sans commune mesure avec celle de Bruno.
Mes mains redressent les phallus et je me penche pour goûter alternativement à ces deux belles queues. Quand je pense qu’il y a une semaine à peine, cela m’aurais répugné de devoir faire ça alors que maintenant je suis attirée comme un aimant devant ces axes de fer.
Je n’en reviens pas de mon changement de comportement, moi, en train de sucer deux inconnus !
Je m’applique sur cette fellation double pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que monsieur Paul donne de nouveaux ordres :

-Pierre ! (D’après moi, il doit parler au blanc), prends-la en levrette pendant qu’elle continue de sucer Ben!

J’ai tourné un instant la tête vers monsieur Paul en prenant la position désirée. Son bras est étendu vers l’autre fauteuil et sa main est posée à la hauteur de la poche gauche du jeune garçon. On dirait qu’il tient quelque chose. Claude a la tête en arrière, la bouche ouverte et sa main est posée sur l’avant-bras de monsieur Paul.

Je me rends compte seulement que Pierre s’est positionné derrière moi et me prend d’une façon assez brutale, m’arrachant un cri de surprise. Il se met à me baiser avec force, faisant fi des préliminaires si chers à Jean. Ses mains sont sur mes hanches pour encore plus pouvoir me labourer.
Ça a l’air de plaire à monsieur Paul qui l’encourage :

-Ooouuuiii ! Baise-la bien comme ça…, je suis sûr qu’elle aime ça !
Je ne peux pas dire que j’aime ça mais disons que ça ne me déplais pas non plus et de toutes façons, le sexe noir planté dans ma gorge étoufferait mes récriminations.

Son bas-ventre claque sur mes fesses sous ses mouvements puissants. Je n’aurais pas cru avoir un orgasme aussi rapidement mais le double traitement que je subis est trop excitant. Quand il fatigue l’autre prend la relève et une nouvelle fois un sexe inconnu me défonce la chatte.
Je ne ressens guère de différence car leur calibre est sensiblement le même mais la taille est différente car Ben tape parfois au plus profond de mon être.
Quand ils m’en laissent la possibilité en me dégageant les bronches, je crie de plaisir sous leurs assauts.

-Tu peux crier tout ton saoul, me rassure monsieur Paul, la maison est très isolée.
Ils se relaient sur moi pendant une trentaine de minutes, me baisant à tour de rôle dans différentes positions. Nos corps luisent de notre sueur, Pierre est allongé sur le dos, je le chevauche. Il me colle soudain contre lui et m’écarte largement les fesses.
Un liquide froid coule dans ma raie. Je me doute un peu de ce qui va suivre. Serait-ce la surprise annoncée par monsieur Paul ? Ma première double pénétration ?

A suivre…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Beau papa fait mon éducation sexuelle. 7. Deux hommes puis une femme puis...
Beau-papa fait mon éducation sexuelle 1
Beau-papa fait mon éducation sexuelle 3
Beau-papa fait mon éducation sexuelle 2. Il me console à sa façon.
Beau papa fait mon éducation sexuelle. 8. Un vrai Etalon.