Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Baise au chalet avec des hommes d'âge mûr

Je voulais réaliser un fantasme depuis longtemps. Un homme avec qui je correspondais sur le net me proposait de le réaliser avec deux de ses amis à son chalet. Ce fut une expérience au-delà de mes attentes...

Proposée le 23/01/2019 par Lombricul

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: Groupes
Lieu: Forêt, campagne, nature
Type: Fantasme

Malgré mon hétérosexualité, j'avais des fantasmes gais. Il y en avait un qui dominait par-dessus tout et je voulais le réaliser avec des hommes mûrs, car j'avais 23 ans au moment des événements.

Je correspondais parfois avec des hommes de manière virtuelle dans un but érotique. Les hommes de 50 ans et plus m'attirait plus particulièrement. La pensée de me soumettre à eux m'excitait au plus haut point. À un moment donné, j'étais en contact avec l'un d'eux, qui avait 54 ans à l'époque, et qui demeurait dans la ville à côté.

On a clavardé ensemble en direct pendant une semaine. J'adorais lui envoyer des photos de moi en sous-vêtements au début, puis nus. Ça m'excitait de savoir qu'il se masturbait en les observant. il bandait littéralement sur mon cas. Les cams n'étaient pas encore au point dans le temps.

Peu de temps après, par une nuit chaude d'été vers 3h du matin, il entre en contact avec moi par le biais de notre site internet. Connaissant bien mon fantasme, il me proposa de le réaliser à son chalet avec deux de ses amis gais, dans la cinquantaine également. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais la perspective m'excitait énormément. J'ai accepté et il m'a donné l'adresse.

J'ai mis un long t-shirt blanc allant jusqu'au genou qui appartenait à ma soeur et des pantalons de coton blanc, sans sous-vêtements, et des sandales. Sur la route dans ma voiture, mon coeur battait la chamade. J'étais excité comme je ne l'avait jamais été. Le ciel commençait à être clair mais c'était très nuageux.

Avant d'arriver à la destination prévue, j'ai éteint les phares et arrêté la voiture. Je voulais arriver incognito tout en identifiant les lieux s'il n'y avait rien d'anicroche. Je suis descendu, marché lentement tout en entendant mon coeur qui voulait sortir de ma poitrine.

J'ai regardé discrètement par les fenêtres. Il ne semblait y avoir personne au chalet. Toutefois, j'entendais des bruits d'eau derrière. Il y avait un petit lac et j'ai aperçu trois hommes se baigner. Ils semblaient nus. J'ai pu reconnaitre mon correspondant. Soudainement, je bandais comme un porc. Je n'en pouvais plus. J'ai enlevé mes sandales et je suis approché.

Dès que je me suis approché de la rive, ils m'ont vu. Ils avaient les cheveux courts et la poitrine velue. Le niveau de l'eau arrivait légèrement en-dessous du nombril. En voyant mes vêtements, mon homme a poussé un "wow". L'un de ses amis lui a dit que j'avais l'air bandant. Je respirais fort en les regardant, je ne pouvais pas m'en empêcher. La réalisation de mon fantasme pouvait commencer. Mon homme dit à ses amis: "Regardez-le faire d'abord".

Je commence à me mettre un doigt dans la bouche pour simuler une fellation tout en me massant un sein. Je me mets à genoux en massant mes deux seins et en faisant bouger mes hanches. Je voyais bien que les nageurs s'astiquaient la queue sous l'eau. On me traite de petite salope. Je fais exprès de sortir ma langue et de laisser couler un filet de bave. Mon pénis brûle.

Il fait clair maintenant mais il commence à pleuvoir. Je sens la pluie battante sur mes vêtements, qui colle à ma peau au bout de quelques minutes. "Oh mon Dieu", dit l'un d'eux tout en continuant à se masturber inlassablement sous l'eau du lac. J'ai alors l'idée de me mettre à quatre pattes et de me diriger vers un arbre tout près. Je sens les gouttes dévoiler les formes de mes fesses en chemin.

Je me lève et frotte mes fesses sur l'arbre. "Tu as l'air d'en avoir une grosse", me dit mon homme. Ils s'approchent tranquillement de moi tout en se touchant sous l'eau. Je me tourne et frotte très légèrement ma bite sur l'arbre en bombant mes fesses vers eux. Il sortent de l'eau. Je les regarde, poilus, avec chacun un bedon, excités à l'idée de se taper un jeune, et c'est à ce moment là que je passe à la prochaine étape: Je baisse lascivement mes pantalons tout en gardant le long t-shirt sur mes fesses.

En tendant les fesses, je leur demande de s'approcher. Mon homme me dit : "Tu commence bien les préliminaires, mieux que je l'attendais"... Il commence à promener ses doigts sur mes fesses, je frétille. Les deux autres me frottent la dos, l'un d'eux m'embrasse. L'autre me stimule les seins. Par la suite, mon homme m'embrasse également tout en frottant sa bite entre mes fesses. Sentir son bedon m'extase.

Les amis de mon homme s'éloignent en lui disant : " On te regarde". Il se mettent pas loin derrière et se masturbent mutuellement. Mon homme me retourne et m'embrasse à nouveau en frottant sa bite nue contre la mienne, toujours sous son t-shirt. La sensation est telle que j'ai failli exploser. Soudain, Il s'appuie sur l'arbre et me demande de le sucer. J'obtempère. Avoir un pénis dans la bouche est merveilleux. Tout en lui faisant une pipe avec ma main gauche et sachant que les deux autres nous regardent, je commence à me flatter le postérieur de la main droite. Les deux amis me demandent de voir mon cul. Je soulève mon bas de t-shirt et dévoile un cul qui a faim sous une averse de plus en plus forte. L'un des deux éjacule en râlant grassement.

Je me lève et je me mets dos à mon homme. Je lui offre mon cul nu tout en retenant le bas de mon shirt. Sans me pénétrer, il promène son pénis entre mes deux fesses. Il glisse ses mains sous mon t-shirt, malaxe mes seins, mon dos et touche mon pénis qui hurle. Je lui dit d'y aller lentement sinon je vais venir trop vite. Il enlève mon t-shirt et dévoile mon corps nu et trempé aux deux autres pervers. Du jus de pré-éjaculation sort de mon prépuce, résultat de ma retenue d'alors. Celui qui n'a pas éjaculé s'approche, me masturbe et la met dans sa bouche juteuse. Je miaule comme une pute.

Il explore mes couilles et mon prépuce avec le bout de sa langue. Je bave comme un dingue. Pendant ce temps, mon homme entre son majeur dans mon trou. Mon fantasme est au-delà de mes attentes, c'est le cas de le dire. Au bout de quelques minutes, je n'en peux plus... Mon sperme s'évade dans la gueule de l'autre ami. Par après, mon homme me susurre à l'oreille "Tu est vraie une petite femelle de 23 ans, je vais t'enculer comme un porc". Il s'éloigne, se couche sur le dos et tend sa bite vers moi. À ma grande surprise, je bande encore comme un fou même après une telle éjaculation.

Il entre deux doigts dans mon cul. Je bouge des hanches comme une salope. Deux minutes après, son pénis entre dans mon anus. Le fait qu'un homme de 54 ans m'encule est une expérience magnifique. Je sens son poil sur ma peau imberbe et cette sensation décuple mon plaisir. L'autre ami me tend sa queue et je le suce à mon tour. L'autre a rebandé et vient passer sa langue sur mes fesses. Je me retourne dos à mon homme et il m'encule à nouveau. Les mouvements font bouger ma bite, rempli à nouveau de désir.

La pluie a cessé. Deux heures plus tard, je suis venu quatre fois. Et on est venu plusieurs fois sur mon cul, ma bite et mon visage.

J'ai 44 ans aujourd'hui et je n'ai jamais retrouvé ce niveau de plaisir qu'on éprouve lors d'une première expérience gaie. Quand j'y pense parfois, j'en bande encore...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Mon épouse a pris son pied avec 2 jeunes hommes
Baise dans l'espace avec des créatures perverses
Une après-midi de baise avec une bonne soumise
Baise dans l'espace avec des créatures perverses # 2
Le chalet des écueils