Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Rendez vous commercial avec Jennifer

Maxime est vendeur à domicile. Il rencontre Jennifer suite à une prise de rendez vous téléphonique. Lorsque les deux jeunes gens se rencontrent, ils s'imaginent des choses. Vont ils passer à l'action?

Proposée le 19/09/2018 par Marcialus

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

_Bonjour, excusez moi de vous déranger, je me présente je suis Maxime des Editions Portier. Je vous contacte suite au coupon que vous nous avez envoyé pour participer à notre grand tirage au sort et obtenir une information sur la collection « Galdiateurs » que vous avez commencé récemment. Je suis sur votre secteur mercredi et jeudi et j’aimerais vous rencontrer afin de vous remettre votre cadeau de bienvenue. Vous êtes disponible le matin ou l’après midi?
_Le matin. _Mercredi matin 9h vous conviendrait? _Oui, très bien. _A mercredi donc 9h. Bonne journée.

Ce genre d’appel téléphonique, Maxime en passait au moins une vingtaine par soir afin de remplir son agenda. Un appel sur deux était concluant sans compter les personnes qui ne décrochaient pas. Maxime travaille pour une grand maison d’éditions. Cette maison d’éditions lançaient des collections culturelles et variées régulièrement. Cela allait de la collection de DVD de dessins animés pour enfants à la collection de dvd pour les plus grands comme la dernière en date « les films de gladiateurs » dont le premier numéro est Gladiator avec Russel Crowe. Le principe est le suivant, le numéro un est disponible chez le marchand de journaux au prix de 1,99€. Il y a un DVD, un fascicule sur le film, une petite figurine à l’effigie de Russel Crowe et deux coupons. Le premier pour un tirage au sort et le second pour recevoir quelqu’un à domicile afin de commander la collection complète. 99% des coupons envoyés concernaient le tirage au sort. C’est un coupon pour le tirage au sort que Jennifer avait envoyé. Et c’est Jennifer qui répond au téléphone dans l’exemple plus au dessus.

Lorsque Jennifer avait décroché son téléphone le lundi soir vers 20h, elle a trouvé la voix de Maxime assez douce, posée, calme et tendre mais surtout elle percevait le sourire et la chaleur à travers le haut parleur de son mobile. Alors elle n’a pas hésité à le recevoir car elle lui a fait confiance. Jennifer est une jeune femme indépendante, célibataire qui vit en colocation avec une amie à Magenta, commune limitrophe d’Epernay. Elle travaille dans la restauration.

Le mercredi suivant, à 9h, la sonnette de Jennifer retentit. Elle enfile ses baskets, sort, descends les escaliers car son appartement est au premier étage, en effet il faut emprunter un escalier extérieur pour y accéder. Une fois en bas, elle accède au portail et l’ouvre. _Bonjour, je suis Maxime, enchanté.

_Bonjour, entrez, répond Jennifer en serrant la main de Maxime.

Jennifer découvre Maxime, une jeune homme qui semble avoir son âge dans les 26 ou 27 ans, châtain clair, cheveux courts, yeux bleus, bien rasé, assez fin, habillé d’une chemise, et d’un pantalon de costume et des chaussures à lacets. Maxime découvre Jennifer, petite blonde vénitien, coupe au carré, les cheveux derrière les oreilles, yeux clairs, petit bouche, assez fine. Elle porte un pull fin col en V et un petit levis. Les deux ont une bonne impression l’un pour l’autre, un climat de confiance s’installe.

_Suivez moi, dit Jennifer.

Maxime suit alors Jennifer dans la cour qui donne accès à toute la copropriété. Ils empruntent l’escalier. Maxime est derrière Jennifer et il a ses fesses au niveau des yeux et profite de ce spectacle.
_Waouh, intéressant ce joli petit cul dans ce Levis, se dit il dans sa tête.

Jennifer fait entrer Maxime. Ils s’installent dans le salon. Maxime prend position sur la canapé et Jennifer sur le fauteuil à côté. Maxime commence par « briser la glace » en questionnant Jennifer sur ce qu’elle fait dans la vie. Elle répond qu’elle travaille au Buffalo Grill et qu’elle s’y plait énormément. Maxime poursuit ensuite sur la collection qui intéresse Jennifer, les films de Gladiateurs. Jennifer est totalement captivée par les paroles de Maxime. En tailleur sur son fauteuil, Jennifer, la tête reposant sur sa main, le coude en appuie sur le genou, ne loupe pas un mot qui sort de la bouche de Maxime et son regard en dit long. Elle se dit qu’il est vraiment mignon, qu’il présente bien, qu’il parle bien. Cela fait un moment qu’elle est célibataire. Beaucoup de choses se passent dans sa tête. Des images de baisers, des images de caresses, des images de tendresse, des images de câlins, des images… des images de sexe. Maxime a remarqué le regard rempli de désir de Jennifer. Il se sent flatté et sait qu’il a conquit son auditoire.

Le discours commercial de Maxime terminé, Jennifer valide tout ce qu’a dit Maxime. Maxime lui demande une fiche de paie et un RIB pour remplir le contrat. Jennifer se lève et va chercher les documents. Maxime ne peut s’empêcher de regarder la jeune femme qu’il trouve magnifique mais surtout, c’est la vision des fesses de Jennifer qu’il l’a scotché.

Maxime invite Jennifer à venir s’asseoir à côté de lui afin que ça soit plus simple pour lui lire le contrat et lui faire signer. Au moment de la lecture du contrat, Maxime a les yeux rivés sur le bon de commande. Jennifer, elle, a les yeux rivés sur les lèvres de Maxime. En les regardant, elle se mouille les lèvres, elle voudrait l’embrasser mais elle se contient. Elle se dit qu’elle ne peut pas lui sauter dessus comme ça et puis elle ne sait s’il le prendrait bien et elle ne sait pas s’il est célibataire. Mais cette envie d’avoir les lèvres de Maxime sur les siennes lui réchauffe le bas du ventre.

Elle signe le contrat. Maxime sort de sa sacoche le cadeau de bienvenue promis lors de la prise de rendez vous téléphonique. Il lui offre un 2 DVD. Il la remercie pour sa confiance et son accueil. Maxime doit désormais prendre congés. _Mon numéro de téléphone est sur le contrat, si jamais il y a un soucis, vous n’hésitez pas. Vous pouvez m’appeler.

Maxime sort de chez Jennifer content parce qu’il a fait sa vente mais aussi parce qu’il a passé un moment avec une très jolie fille et que son métier est sympa. Contrairement à Jennifer, Maxime n’a pas fantasmé durant le rendez vous car pour lui c’était un rendez vous professionnel et il y avait des règles à respecter dont celle ci: « No zob in job ». En revanche, lorsque Jennifer referme la porte sur Maxime, un sentiment étrange s’empare d’elle. Elle est quelque peu confuse. Elle oscille entre sa fierté d’avoir résisté à lui sauter dessus et son envie incontrôlable qu’il lui fasse l’amour sur son canapé. Elle s’imagine beaucoup de choses. La douceur des ses mains, la tendresse de ses caresses, l’effet électrisant qu’auraient ses baisers sur son corps, et puis surtout comment et de quelle manière il la pénètrerait. Elle monte à l’étage, et dans sa chambre, elle enlève son jean et sa culotte, se glisse sous sa couette et se soulage en se masturbant en pensant à toutes les idées chaudes quelle a eu pendant cette dernière heure.

Deux jours plus tard, Jennifer se lève tardivement car elle a travaillait jusqu’à une heure du matin la veille. Elle se douche, s’habille, se coiffe, se maquille un peu mais pas trop car elle est en repos aujourd’hui. Elle fait un peu de rangement et un peu de ménage. Aux alentours de midi, elle commence à se préparer quelque chose à manger mais en ouvrant le frigo, elle s’aperçoit qu’il ne lui reste pas grand chose à manger. Elle part donc faire les courses et se dirigent vers le Carrefour d’Epernay. Son estomac crie famine et décide de se faire un petit plaisir en se rendant chez Mc Donald’s. Elle commence à faire la queue quand sur la file d’attente d’à côté, elle aperçoit Maxime. Cela lui procure comme un courant électrique dans le ventre. Elle le fixe. En tournant la tête pour regarder autour de lui Maxime aperçoit à son tour Jennifer. En la saluant d’un signe de la tête il lui sourit et fait un pas vers elle pour lui faire la bise.

_Salut! Comment ça va?
_Ca va très bien et vous??
_Ca va super! Vous mangez sur place? demande Maxime. _Oui, répond Jennifer.
_Vous souhaitez qu’on mange ensemble??
_Oh oui! s’exclame Jennifer.
_Je t’invite.

Le plateau à la main, Maxime dirige Jennifer vers une table autour de laquelle ils s’assoient l’un en face de l’autre. Ils discutent de tout et de rien.Jennifer est un peu intimidée mais fait tout pour que cela ne se voit pas.

_Tu as des rendez vous cet après midi? demande Jennifer en regardant discrètement l’heure sur sa montre qui indique 12H30.
_Oui j’en ai un à 15h30 et après je rentre.
_Ca te dit de venir prendre le café à la maison.
_Oui pourquoi pas. Tu veux que je t’emmène et que je te re dépose ici après??_Oh oui volontiers. Tu te souviens où j’habite??_Tu vas me guider si jamais je me perds, répond Maxime en lui faisant un clin d’oeil.

Maxime fait monter Jennifer dans sa voiture. Jennifer confortablement installée dans le siège passager guide Maxime. Elle en profite pour le regarder. Elle regarde son visage de profil, et en examine chaque trait. Puis elle baisse son regard qui longe le bras droit de Maxime et s’arrête sur sa main fixée sur le levier de vitesse. Elle se demande pourquoi cette main aussi ferme ne se ballade pas sur sa cuisse gauche et elle s’évade quelques micro secondes dans ses pensées. Des petites sensations dans le bas du ventre s’installe. Cette évasion sera de courte durée car le trajet n’est que de cinq minutes.

Arrivés devant chez Jennifer, les deux jeunes gens empruntent le même escalier que la dernière fois et dans le même ordre. Une fois de plus Maxime assiste à ce spectacle magnifique de ces fesses bien moulées dans ce jean à la hauteur de ses yeux. Une pulsion forte vient à lui. Celle de lever ses mains et de les poser sur les fesses de Jennifer mais se réserve tous droits de le faire.

Arrivés dans l’appartement, Jennifer installe Maxime dans le canapé et lui propose du café. Le café servi et posé sur la table basse Jennifer s’assoit à côté de Maxime. _Si tu as un peu de temps on peut être regarder l’un des deux dvd que tu m’as offert la dernière fois, propose Jennifer.

_Pourquoi pas, répond Maxime.

Tu mets celui que tu veux. Jennifer met en route l’un des deux films sans réfléchir à son choix puisque dans sa tête tout ce qu’elle désire vraiment est d’être avec Maxime. Elle se sent bien avec lui. Elle a comme des papillons dans le ventre chaque fois qu’elle pose ses yeux sur lui. Mais surtout, regarder un film à ses côtés est une idée qui lui convient parfaitement. Et peut être qu’avec un peu de chance, il l’a prendra dans ses bras. Pour Maxime, le café, le film, il s’en fout un peu. Lui aussi se sent bien en compagnie de Jennifer. Il y a quelque chose d’apaisant dans cette relation qu’il a avec elle. Il est comme sur un nuage et puis il se doute bien qu’elle est contente qu’il soit là. Cela le flatte. Et puis il la trouve vraiment jolie. La vue de son petit cul dans son jean, il y pense encore. Il aimerait qu’il se passe quelque.

Jennifer se rassoit sur la canapé à la gauche de Maxime. Le film commence. Maxime est bien adossé dans le canapé. Jennifer à son tour s’enfonce dans le canapé et pose sa tête sur l’épaule gauche de Maxime. Maxime lève son bras gauche pour le poser sur le dessus du canapé derrière Jennifer. Cette dernière se sent bien, la tête posée sur Maxime. Elle est comme dans sa bulle, apaisée, détendue, relaxée, une bulle dans laquelle rien de mal ne peut lui arriver. Maxime, lui, commence à de venir un peu chaud. Cette tête de Jennifer sur son épaule est un signe qu’elle est bien avec lui mais il ne sait pas s’il peut aller un peu plus loin. Il va tout de même rapprocher sa main, il va la poser sur la tête de Jennifer. Il glisse ses doigts dans ses cheveux pour commencer à lui caresser le cuir chevelu. Un léger frisson parcourt le corps de Jennifer. Elle est confuse, elle sent son corps se liquéfier. Mais elle avertit Maxime:

_ Si tu fais ça je serai pu maître de moi-même.

Maxime retire du coup ses doigts des cheveux de Jennifer. Mais l'envie de recommencer le chatouille sérieusement. Alors il réitère son geste mais cette fois-ci sa main va descendre délicatement sur la nuque de Jennifer. Le léger frisson qui parcourait son corps est maintenant décuplé. Maxime va poser son autre main sur la gorge Jennifer et va la faire descendre en dessous de son chemisier, sa main va se glisser en dessous de son soutien-gorge et va se loger sur le sein gauche de Jennifer. En réponse, à cet instant précis, d'un mouvement irréfléchi, Jennifer va saisir le sexe de Maxime déjà tout dur à travers son pantalon. Maxime se penche sur Jennifer et va coller sa bouche sur sa nuque. Le léger frisson décuplé de Jennifer va alors une fois de plus se multiplier par 10. Maxime dégrafe un à un les bouton du chemisier de Jennifer, déboutonne son Lévis, descends la braguette et glisse sa main en dessous du jean. Il lui caresse le sexe tout d'abord a travers la culotte mais et vite gêné car c’est assez serré. Maxime enlève donc sa main de dessous le jean et avec ses deux mains baisse un petit peu le jean de Jennifer. Maxime plonge sa main droite en dessous de la culotte de Jennifer et pose ses lèvres sur les lèvres de Jennifer. Pendant qu’il lui caresse le clitoris, sa langue vient chatouiller la langue de Jennifer. Ce ne sont plus des frissons qui s’empare du corps de Jennifer mais tout autre chose. Le désir. Le désir déjà si puissant en elle est à son comble. Elle en tremble, elle en vibre. Maxime glisse son majeur dans le sexe de Jennifer et fais de petit va et viens. Jennifer s’enfonce encore plus dans son canapé, la tête posée sur le dossier en arrière se mordille la lèvre inférieure et pousse des petits bruits. Avec sa bouche Maxime repousse la partie gauche du soutien gorge pour atteindre le téton pour le lécher, le sucer, le mordiller tout en continuant de jouer avec son majeur qui est bien plus bas.

Jennifer se redresse, elle regarde Maxime droit dans les yeux. Ses yeux sont comme voilés de désir intense. Elle saisit la ceinture de Maxime, la défait, déboutonne le pantalon et descend la braguette. Elle plonge sa main sous le boxer et saisit la queue de Maxime qu’elle caresse en la tenant fermement toujours en le regardant dans les yeux. Son envie de la gouter monte. Elle sort le sexe de Maxime de son boxer, se penche et commence par de petites léchouilles sur la gland pour ensuite donner de grand coup de langue de la base du sexe jusque sur la pointe du gland. Cette fois ci, c’est Maxime qui s’enfonce dans le canapé et qui se laisse totalement faire. Jennifer enfonce de le sexe de Maxime dans sa bouche en faisant des mouvements de bas en haut et de plus en plus profond en faisant tourner sa langue autour du sexe. Elle aime ce qu’elle est en train de faire, d’avoir le sexe de Maxime bien dur et chaud et surtout très doux au niveau du gland. Et puis surtout les petits gémissements voire des petits râles de Maxime l’excite et l’invite à poursuivre la découverte de sa queue avec sa bouche et sa langue. Maxime est en extase. Cette sensation chaude et humide au niveau de son sexe est incroyable. Il ne peut pas rester sans rien faire. Sa main gauche se colle sur les fesses de Jennifer en faisant un bon « clac » puis se dirige vers le sexe de la demoiselle et va continuer à la doigter par derrière. Jennifer va faire de petits « hum » qui vont créer des vibrations sur le sexe de Maxime grâce aux cordes vocales.

Maxime veut aussi goûter Jennifer. Il lève donc ses jambes et les dirigent vers la droite pour les poser sur la canapé et s’allonger. Jennifer relève un peu la tête quelque peu dérangée par Maxime qui lui enlève son jean et sa culotte. Il s’allonge complètement puis saisit le bassin de Jennifer pour le positionner au dessus de sa tête. Jennifer comprend ce qui va se passer et reprend la fellation. Maxime, lui, pose sa bouche sur le sexe de Jennifer et commence à le lécher, le sucer. Sa langue exploratrice ausculte chaque millimètre carré de son entrejambe en ayant les mains scotchées sur les fesses. Pendant ce temps, Jennifer, savourant ce petit délice subit, continue la fellation. Elle sort de temps en temps le sexe de Maxime de sa bouche pour lui lécher les boules voire les gober tout en le masturbant avec la main droite. Elle en profite pour donner des coups de langues dans l’aine droite ce qui donne des frissons intenses à son partenaire toujours occupé à savourer le sexe de Jennifer du bout de la langue. Le clitoris ayant bien été préparé, c’est autour des lèvres de subir sa langue avant qu’elle celle ci ne s’abatte à l’entrée du sexe avant d’y pénétrer. La langue faisant des mouvements de va et viens et pour essayer d’aller encore plus au fond, Maxime colle sa tête au maximum dans l’entrejambe de Jennifer laquelle sent le nez de Maxime appuyé sur son anus. Il sent que cela plait à Jennifer parce qu’elle fait de petits mouvement avec son bassin et sent l’intérieur de son vagin qui s’électrise.

La pénétration de la langue n’est plus suffisante pour Jennifer qui a besoin d’un plus gros calibre. Elle se relève tant bien que mal handicapée par le désir brûlant qui parcours son sexe. Dos à Maxime, elle se met à califourchon sur lui. Saisissant son sexe pour le guider à l’entrée de son intimité magique, Jennifer enfourne la queue de Maxime dans son vagin. Elle commence à descendre puis à monter son bassin dans un rythme lent au début. Ce mouvement va s’accélérer et monter en puissance au fur et à mesure. Jennifer est en extase. Elle avait fantasmé sur Maxime mais elle n’aurait jamais imaginé le chevaucher chez elle, sur son canapé. Le sentir en elle, sentir sa verge dure et chaude, la pénétrer pour commencer puis jouer avec en serrant son vagin autour et le sentir un peu au fond. Cela l’excite mais elle n’a pas envie d’exploser tout de suite. Elle veut faire durer le plaisir.
Maxime, lui, observe ce spectacle. Jennifer qui danse sur lui, dos à lui. Il contemple son bassin et ses mouvements. La vue des fesses de sa partenaire surplombées du chemisier blanc toujours en place est pour lui sensationnelle. Pour lui la sensation est extra ordinaire. Jennifer était bien chaude et humide donc la pénétration s’est faite sans résistance. C’est comme s’il sentait son pénis complètement absorbé en elle. Le contact est très doux, très chaud. Il lève un peu le bassin par moment mais Jennifer est déjà tellement dans ses mouvements à elle qu’il préfère lui laisser son moment à elle. Comme Jennifer, il veut que le plaisir continue. Il est extrêmement excité mais fait tout pour contenir tout ce qu’il a à lâcher.
Maxime pose ses mains sur la bassin de Jennifer et essaie de lui faire comprendre qu’il veut passer à quelque chose d’autre. Jennifer comprend très bien. Elle est un peu essoufflée et se dit que c’est à lui de s’agiter un peu. Avec ses mains sur le bassin, Maxime appuie le bassin de Jennifer vers l’avant. Elle se penche donc en avant. Maxime se lève et retire son pantalon, son boxer et se positionne à genoux derrière elle. La vue de Jennifer en levrette l’excite et veut à nouveau y goûter. Il plonge donc son visage sur le sexe de Jennifer mais celle ci veut autre chose.

_Non t’arrête pas, reviens en moi! lance Jennifer.

Maxime s’exécute et prends à nouveau Jennifer en levrette cette fois ci. Il commence doucement. Les mains fixées sur le bassin, Maxime va bouger son bassin, et ses mouvements vont s’amplifier encore et encore et encore. Jennifer se cambre totalement, le plus possible pour le sentir au plus profond d’elle. Partie dans sa volupté, Jennifer pose sa tête sur l’accoudoir du canapé. Elle essaie tant bien que mal de retirer son chemiser et son soutien gorge entre les secousses engendrées par son partenaire. Totalement penchée sur le canapé, ses tétons frottent sur le canapé et cela l’excite d’autant plus. Elle en demande encore plus.

_Encore, encore, plus fort, plus fort, dit elle très fort.

Maxime lui part dans son trip aussi et pousse des gémissements très masculins. Il se laisse à quelques petites claques sur les fesses. Jennifer y répond par des brefs « hum » ou « ouche ». Jennifer est au point culminant de son extase. _Hum hum oui, oui, oui, ouiiiiiii, oh, oh, putain, mon dieu...
Jennifer vient de jouir. Elle voulait faire durer le plaisir encore un peu mais c’était plus fort qu’elle. Une explosion lui inonde le bas du ventre. C’est comme une libération pour elle. Mais continue de se laisser pénétrer par Maxime car elle ne sait pas où il en est. Au moment de l’orgasme, Maxime a senti le vagin de Jennifer vibrer. Elle a senti plusieurs saccades autour de son sexe. Il se dépêche de terminer et de jouir. La pression monte. Cette sensation d’un point chaud qui part du milieu du ventre pour passer ensuite par les couilles et arriver au bout de pénis vient très rapidement. Il se contentera de jouir à l’extérieur sur les fesses de Jennifer. Et lui aussi part dans des cris de jouissance le tout en tapotant son sexe sur les fesses de Jennifer.

Maxime part pour aller chercher de quoi essuyer Jennifer. Une fois l’affaire finie, elle se relève. Elle invite Maxime à s’allonger sur le canapé et vient se lover contre lui et lui fait des caresses sur le torse. Elle vient de vivre un moment magique. Elle est comme sur un nuage voire un cocon dans les bras de Maxime. Lui pense qu’il vient de vivre un moment de folie pure. Il savait bien qu’il se passerait quelque chose avec cette histoire d’invitation à venir prendre un café alors que pourtant le café, il n’aime pas ça. D’ailleurs, ils sont froids et personne n’a touché aux tasses. Maxime repense à tout ce qu’il vient de vivre. Comment tout ça a démarré... par le massage du cuir chevelu, la descente de la main sur la nuque, la gorge, sous le soutien gorge, le déboutonnage du jean, la main sous la culotte, et Jennifer qui empoigne son sexe, qui se met à le sucer. Maxime commence à nouveau à être chaud. En plus, Jennifer continue de le caresser et lui fait quelques bisous sur le torse. Il sent son sexe se raidir. Il saisit la main caressante de Jennifer et la dirige sur son sexe. Jennifer redresse la tête, regarde Maxime dans les yeux et esquisse un sourire. Elle l’embrasse langoureusement et une pelle magistrale s’active. Elle se met sur Maxime. Elle descend sa bouche sur le menton, le long de la gorge, sur le torse, le long du ventre, passe par le nombril et entame à nouveau une pipe dont elle a le secret. Elle plonge la bouche ouverte à la découverte du gland qu’elle fait glisser à l’intérieur de la bouche. Elle commence par donner des coups de langue autour du bout du sexe de Maxime le tout en le comprimant dans la bouche. Puis sa bouche descend pour le mettre de plus en plus profond dans sa bouche le tout sans s’aider des mains. L’une est toujours sur le torse et l’autre caresse les boules. Puis la bouche fait des mouvement de va et viens. Elle s’active de plus en plus vite. Jennifer, tout en continuant la fellation se relève légèrement et se met à 4 pattes. Campée sur les genoux et sur les mains de devant, Jennifer de délecte d’entendre Maxime prendre autant de plaisir. Maxime relève la tête et admire le spectacle. La tête de sa partenaire qui monte et qui descend et quand la tête et tout en bas, il aperçoit sa croupe en l’air.

_Oh putain non c’est pas vrai, ah c’est trop bon, balbutie Maxime. Oh non, oh oui, continue.

Maxime a les mains sur la tête de Jennifer. Intérieurement elle aime que Maxime lui tienne la tête. Elle aime ce contraste entre l’idée de c’est moi qui te suce à ma manière et c’est toi qui commande mes va et viens avec ma bouche avec tes mains. Elle pensait pas que Maxime pourrait repartir comme ça aussi vite mais son sexe et bel et bien dur dans sa bouche. Jennifer est très chaude aussi et mouille à nouveau. Maxime a envie de s’occuper de Jennifer mais il est tiraillé par l’envie de lui faire un cunilungus et l’envie de continuer de se faire sucer. Pour l’instant il profite du moment encore quelques instants. Finalement, c’est Jennifer qui prend l’initiative, elle relève la tête, regarde Maxime qui est en extase et cela la fait sourire. Oui elle vient mettre son bassin à la hauteur du visage de Maxime et pose son sexe sur la bouche de son partenaire. C’est à elle de prendre du plaisir. Maxime s’active donc à administrer à Jennifer le meilleur cunilingus qu’il n’a jamais fait de sa vie. Pour se faire, il va poser ses mains sur le bassin de Jennifer pour lui faire comprendre qu’il va bien prendre les choses en main. Même si pour le moment elle fait glisser son sexe sur la bouche de Maxime pour s’y asseoir carrément. La langue sortie, Maxime commence par caresser la vulve du bout de la langue. Ensuite il s’attaque aux lèvres qu’il lèche. Il tâte l’entrée du vagin puis mordille légèrement le clitoris. Il retourne à l ‘entrée du vagin pour y pénétrer sa langue. Il va de plus en plus loin et tourne sa langue en rond. Pour accentuer sa sensation, Jennifer fait tourner son bassin. Jennifer pousse des « MMMH » de plaisir, elle est cambrée la tête en arrière. Se masse les seins et se mordille la lèvre inférieure. Ce préliminaire est succulent se dit elle. S’imaginer assise sur la bouche de Maxime l’excite beaucoup. D’autant plus que Maxime varie entre pénétration du vagin avec sa langue et léchouilles du vagin en faisant de grands mouvements de langue qui parfois commence sur l’anus. Ce petit passage sur l’anus la met dans un état limite second et la conduit à pousser le bassin en avant de sorte que ce coup de langue accidentel se produise plus souvent voire que la langue ne reste que sur l’anus. De plus, c’est le nez de Maxime qui chatouille son clitoris. _Ah ah ah, oui Mmmh, oui oui oui ouiiiiii. Jennifer vient de jouir. Elle s’écroule sur Maxime et reprend son souffle. Mais Maxime n’en a pas fini. Il a remarqué un foulard sur la table basse. Il invite Jennifer à s’allonger sur le dos. Il saisit le foulard et le mets sur les yeux de Jennifer pour lui masquer la vue. Elle se laisse totalement faire et est en confiance. Il l’embrasse sur la bouche puis parcourt tout son corps du haut vers le bas.

Jennifer, les yeux dans le noir, s’abandonne totalement et découvre de nouvelles sensations. Maxime sent que Jennifer frissonne. Il lui embrasse les pieds, gobe son gros orteil droit. Jennifer rigole à cause des châtouilles. Maxime retourne Jennifer et découvre son corps nu de dos. Il ne peut s’empêcher de parcourir son corps de haut en bas. En commençant par le creux des épaules, la nuque, toute la colonne vertébrale, puis entre les fesses. Il se met en position de pompe au dessus d’elle et commence à la pénétrer par derrière. Il commence par de doux va et viens. Jennifer, la tête tournée face à la main droite de Maxime sent son pouce pas loin sa bouche. Elle commence à lécher le bout du pouce avant de le mettre dans sa bouche pour le sucer. Maxime lui amplifie ses mouvements de bassin qui commence à claquer sur le fesses de Jennifer. Sentir sa queue dans le sexe de Jennifer et dans cette positionne le fait jaser. Il n’hésite pas en même temps à lui embrasser voire mordiller la nuque ou le lobe des oreilles ce qui la fait frissonner. Jennifer passe ses mains au dessus de Maxime pour les coller sur ses fesses. Elle essaie de lui mettre des claques mais c’est assez compliqué dans cette position. Malgré tout, sentir Maxime la pénétrer ainsi les yeux bandés, elle n’avait jamais vécu ça et prend un plaisir comme jamais elle n’en avait eu. Pour Maxime aussi, c’est royal, cette sensation chaude qui part du bas du ventre pour exploser au bout du gland commence à se manifester. Mais il ne veut pas partir maintenant. Il invite Jennifer à se mettre sur le côté, en chien de fusil, une jambe tendue et l’autre fléchie, toujours les yeux bandés, Jennifer se laisse se faire pénétrer dans cette position. Mais cette sensation que Maxime sentait est plus forte. Il ahane très fort. il essaye de contenir un râle.

_Tu vas jouir? demande Jennifer.
_Je crois bien que oui!
_Mets toi debout alors.

Maxime s’exécute et se met debout. Jennifer retire le foulard qu’elle a sur les yeux et s’assoit juste devant Maxime et ouvre la bouche. Maxime se masturbe et lance tout la sauce sur le visage de Jennifer en essayant de viser la bouche mais il ne contrôle pas ses jets. Certains partent sur le front, d’autres sur les yeux… Jennifer enfourne le sexe de Maxime dans sa bouche pour aspirer la moindre goute. Le contact du bout de son gland dans la bouche chaude et humide de Jennifer fait vaciller, chanceler et fléchir les jambes de Maxime qui vient de ressentir un orgasme magistral post éjaculation.

_Bon, il serait peut être tant d’aller prendre une douche avant ton rendez vous parce qu’il est déjà 15h.
_Oui je pense que tu as raison.

Maxime prend une douche, Jennifer le rejoint. Ils se calinent, se savonnent, s’embrassent. Maxime s’essuie et se rhabille. Au moment de partir, il regarde Jennifer droit dans les yeux et lui dit:
_Tu sais que si je n’avais pas ce rendez vous, je te prendrais une troisième fois sur la table de ton salon…
_Allez file!
Maxime s’en va… Se reverront ils? Peut être…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Le Rendez Vous
Premier rendez-vous
Le Manoir Aux Fleurs - Mystérieux Rendez-Vous
Alicia et Jennifer
Alicia et Jennifer (suite)