Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Camille

Camille est ma meilleure amie, je sais tout d'elle et elle sait tout de moi. Du moins, c'est ce que je pensais jusqu'à ce fameux week end que j'ai passé chez ses parents. Elle m'avait caché d'incroyables talents...

Proposée le 2/09/2018 par Marcialus

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FF
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

Camille est l’une de mes meilleures amies. Elle est sympa, drôle et à l’écoute. On ne se cache rien, on se dit vraiment tout. Nous étions toutes les deux en fac d’histoire. Les vacances de Pâques approchaient et elle me proposa de passer quelques jours dans la maison de campagne de ses parents. Je n’ai pas refusé l’invitation. Cela me permettrait de quitter pendant quelques jours mon minuscule studio en plein centre ville et comme mon mec venait de me larguée, ça ne me ferait pas de mal de prendre un peu l’air.

Il n’a fallu que trois quart d’heure de route pour rejoindre cette demeure magnifique. Une ancienne ferme aménagée avec un grand espace verdoyant devant cette maison en pierre.
Camille me fait visiter toute cette immense maison. On commence par l’entrée qui donne sur le séjour et la cuisine américaine. On aperçoit un immense jardin et une piscine à travers la baie vitrée.
On monte à l’étage et elle me fait visiter la salle de bain et les différentes chambres toutes en travaux à l’exception d’une qui s’apparente à une suite avec une salle de douche qui y est accolée, c’est sans doute la chambre de ses parents.
_C’est ici que nous dormirons, me lance-t-elle.
_Oui, je crois qu’on a pas la choix! A la guerre comme à la guerre.

Nous sommes redescendues pour manger et discuter. Le temps est passé très vite. Il est déjà tard et nous décidâmes d’aller nous coucher.
Dans la chambre, il y avait un grand écran plat. Camille la met en route puis zappe de chaîne en chaîne sans tomber sur quelque chose de vraiment intéressant. Elle met en marche le lecteur dvd qui propose de reprendre la lecture où elle en était et c’est ce que Camille fait.
A la première image, nous avons toutes les deux éclater de rire.
_Mes parents regardent des pornos?! lâche Camille
_Il faut croire que oui…

Camille est un peu choquée, voire gênée. Je le vois à la façon dont ses joues se mettent à rougir. Mais on en rigole dans un premier temps. Bizarrement, Camille ne lâche pas la télécommande et laisse la TV allumer et ça ne me gêne pas plus que ça. A l’écran, on y voit deux jeunes femmes. L’une semble être la secrétaire et l’autre sa boss. La boss exige certaines choses de la secrétaire comme de lui faire une gâterie parce qu’elle avait égaré un dossier important.

Je n’avais jamais regardé de porno de ma vie. Encore moins de porno contenant de scènes lesbiennes. D’ailleurs je précise que je ne suis pas lesbienne. Mais la vision de ses deux femmes qui se font des choses et qui ont l’air de prendre du plaisir me fait me questionner. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne me met pas forcément mal à l’aise. Une sensation de chaleur m’envahit le bas du ventre. J’ai même envie de me caresser. Je n’ai pas l’impression d’être la seule. Je remarque Camille faire de petits mouvements avec son bassin les yeux toujours scotchés sur la télé.

Elle me regarde et me dit: « Je suis désolée mais je vais pas pouvoir me retenir ». Elle se lève, enlève son pantalon et son haut. Je la vois en petite tenue ,devant moi, soutien gorge et string. Je l’avais déjà vue en petite tenue. Mais là dans ce contexte j’avoue être quelque peu perturbée. Je la trouve magnifique. Sa peau a l’air très douce et satinée. Ses fesses sont incroyablement galbées et vraiment bien mises en valeur dans ce petit string noir. Elle se rassoit sur le bord du lit.
_Je ne sais pas pour toi mais moi ça me donne envie de me masturber. Pas toi?
_Euh…
Je suis quelque peu gênée. Mes joues commencent à chauffer (je dois rougir à vue d’oeil). Mon souffle évolue. Je ne sais pas quoi faire. Est-ce que je m’y mets aussi? Ça ne fait pas bizarre deux copines qui se masturbent sur le même lit devant un film porno?
Apparemment cela ne dérange pas du tout Camille qui a commencé à se toucher en se frottant de la main droite à travers son string.
_Mmmmh, c’est bon. Lance-t-elle.
Je décide de me lancer. Je glisse donc une main sous ma jupe et commence à l’imiter en me caressant à travers ma culotte. Je fais tout comme elle. Je fais de petits ronds avec mes doigts sur mon clitoris que je sens se raidir.
_Déshabilles toi, tu verras ça change tout.
Je décide de suivre son conseil. J’enlève ma jupe et mon haut. J’enlève carrément mon soutien gorge. Je me réinstalle sur le lit et m’allonge sur le dos. Je reprends mes mouvements. Avant de me remettre sur le lit, je me suis rendu compte que Camille avait passé la vitesse supérieure. La paume de sa main frottait son ciltoris, son index écartait son string pour que son majeur commence à la pénétrer. Pour finalement le retirer afin de ne plus être gênée.

Moi aussi je fais de même. J’entends le souffle de Camille changer et entre coupé de petits gémissements. Presque en stéréo avec mes gémissements, nous nous masturbons à l’unisson.
Je commence à m’évader. Je commence à prendre du plaisir. Je sens le lit bouger et je n’entends plus les gémissements de Camille. Puis je sens deux mains se poser sur mes cuisses ouvertes, des cheveux caressant mon entre jambes. Des milliers de frissons parcourent tout mon corps. Une des mains de Camille saisit ma main masturbante pour l’écarter et je sens quelque chose de très chaud se poser sur mon sexe.
_Mais qu’est-ce que tu fais?
_T’inquiètes pas. Profites!
Je ne suis pas lesbienne. Je n’avais jamais envisager faire l’amour avec une autre femme. Mais là, j’étais chaude comme la braise. Je ne sais pas si Camille avait préparer son coup ou pas. Mais je ne pouvais pas refuser ce qu’elle commençait à me faire. Alors je me rallonge sur le dos et la laisse me faire ce qu’elle veut.
Je sens donc sa langue sur mon clitoris à travers ma culotte qu’elle écarte pour qu’il n’y ait plus d’obstacle être sa bouche et mon sexe. MMmmhh, je ne pensais pas que ça pouvait être aussi bon fait par une autre fille. Elle s’y prend vraiment bien. Elle embrasse mon sexe doucement puis de manière plus appuyée. Sa langue parcourant mon clitoris qu ‘elle mordille aussi par à-coups, elle fait de petits ronds autour, d’abord assez loin puis de plus en plus rapproché. Ensuite mes lèvres qu’elle lèche, suce, gobe, puis l’entrée de mon vagin dans lequel elle introduit sa langue et fais des mouvements de va et viens et circulaire. Je saisis sa tête pour l’appuyer plus fort sur mon sexe.
_C’est trop bon!
Elle introduit un doigt tout en continuant de me lécher.
_Oh mon Dieu!
Je commence à monter. Je lâche des « MMMh c’est bon », « continue », « oh oui ».

Son doigt est rejoint d’un deuxième pour mieux me fouiller. C’est l’extase. Je ne peux plus résister. Elle titille comme il faut mon point G mais je sens que ça peut être plus intense. Alors je me roule sur le côté. Je regarde Camille dans les yeux avec mon regard rempli de plaisir avec un sourire en coin coquin. Et je me mets à quatre pattes. Elle enlève ma culotte et reprend le cunilingus par derrière cette fois ci. Elle y va par grand coup de langue. Sa langue allant de mon clitoris jusque sur mon périnée. Je la sens déborder de temps en temps sur mon anus ce qui m’ébranle totalement. Personne n’est jamais allé jusqu’ici. Elle reprend le doigtage avec trois doigts maintenant. Je suis trempé et ça glisse encore mieux et je la sens aller encore beaucoup plus loin. J’ai eu raison de me mettre dans cette position. Je sens mes tétons frotter sur les draps et ça m’excite d’autant plus. Il ne faudra à peine deux minutes pour qu’un plaisir intense et foudroyant envahisse mon corps tout entier. Je viens de jouir. et je m’écroule sur le côté. Paralysée par cet orgasme d’une intensité jamais ressentie, je me sens presque comme dans un coma, comme assommée par le plaisir. Un plaisir donné par Camille. Ma meilleure amie. Je la regarde droit dans les yeux et je l’invite à venir sur moi afin de l’embrasser langoureusement.

Je pense qu’elle a envie que je lui rende la pareille. Oserais je?


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Barbie
Miammm belle histoire très savoureuse. Merci. Plein de bisous
Posté le 27/09/2018

Jean Pierre
Belle histoire d'amour
Posté le 21/09/2018

Anonyme
oui, ose !
Posté le 7/09/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Camille Partie 2