Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Plaisir solitaire

Après une petite lecture coquine, je me sens d’humeur câline. Mes papillons au fond de mon ventre demandent à être libérés. Je vais calmer mes pulsions en solitaire. Dans mes draps de satin, je me caresse, je m’emmène au pays des sens.

Proposée le 16/07/2018 par Lectra

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Masturbation
Personnages: Solo
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Allongée sur mon lit de satin rouge, je suis encore en nuisette légère. Je viens de finir une petite lecture coquine qui a réveillée les papillons dans mon bas ventre.
Je me lève, je ferme la porte tourne la clé histoire d’avoir toute mon intimité pour moi seule.
Un moment à la découverte de mon corps, un instant torride un cadeau de moi à moi .

Je caresse mes seins à travers le tissu, la sensation du doux satin contre mes mamelons est un régale. Je les pince légèrement pour les voir pointer sous ma nuisette, durs comme des diamants. Je les libére et continue mes caresses, plus fort, alternant entre tendresse et violence. Je parcours mon corps, mon ventre, mes jambes laissant apparaître les frissons. Mon corps réagit la chaleur se propage jusqu’au fond de mon être. Les papillons au fond de mon ventre m’appellent, demandent à être libérer. Je lèche mes doigts, passe sur mes lèvres, visite ma bouche, ma langue. Je les suce un après l‘autre sensuellement en soupirant, recueillant ma salive chaude avant de rencontrer la petite fleur. Cette fleur aux doux pétales qui s’écartent laissant apparaître son bourgeon. Mmmm, ce bourgeon qui sous mes doigts palpite, grossi se gorge d’envie .. je le laisse exprès sous tension de l’excitation. je remonte vers mes seins que je pince plus fort augmentant le désir, le plaisir ... mon corps réagit sous mes caresses je me tortille, mon entrejambe étant relié directement aux sensations de ma petite poitrine, se remplit de nectar. Je flambe.
Regarde comment je me donne en spectacle je jette un regard à la webcam.

Je lèche mes doigts et je chatouille mon clito...j’y vais doucement, même si tout mon corps aimerait exploser. Juste faire durer .... Je me fais plaisir, je le titille, le caresse, le pince. J’appuie juste ce qu’ il faut, la pression idéale .
Mes doigts cherchent ma mouille mon humidité mon excitation , je pénètre dans ma fente un puis deux doigts cherchant à jouer avec mon point g. Je me délecte, je mouille de plus en plus. J’étale ma cyprine sur mon sexe, douce chaleur enivrante. Une tension sexuelle envahit la chambre.
Je rentre et sors, je pousse mon désir à sa limite, je stimule mon clito qui désire même que j’y aille franchement. J’aime me sentir sur le file. J’apporte douceur juste pour augmenter mon désir.
Vibro ou pas vibro ?
Non! ça irait beaucoup trop vite.
Mmmm ! je me touche avec deux mains mon sexe, mes seins ... mes idées fusent mon imaginaire s’envole ... les yeux fermés je rêve de cette bouche qui m’embrasse, mes mains ne sont plus miennes je laisse mes fantasmes me caresser, leurs lèvres m’embrasser , je me laisse emporter ...

Ma moiteur se répand, des files entre mes doigts, je pose sur mes lèvres ce doux nectar qu’est le mien. Je goûte.
Je rentre dans ma transe, je ne réfléchis plus ... je ne suis que sensation , emportée par le besoin d’exploser comme à mon habitude mes hanches dansent, mes jambes s’écartent, mon dos se cambre, ma respiration s’accélère, mes seins tendus... mes mains me touchent de plus en plus fort de plus en plus vite ..... me rapprochant de l’orgasme ...mon clitoris s’ embrase.
Je me laisse transporter par ce tourbillon qui monte qui monte me portant vers le non retour.
Mon corps en entier se crispe, je laisse échapper un cri libérateur. Ohhh oui! Je jouis de tout mon âme. Mon plaisir entre mes jambes laisse un doux souvenir sur les draps. C’était bon, un moment à moi ...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

maximilien7
Vous nous portez avec vous, dans un moment de pure jouissance et c'est un régal. Cette douceur, cette joie de s'aimer est décrite avec passion. On pourrait croire que ce texte à été écrit au moment même de cet acte passionnel.
Posté le 10/01/2019

Andyrous
On voit littéralement la scène
Posté le 15/08/2018

Anonyme
magnifique et très bien écrit. Félicitation
Posté le 2/08/2018

Lectra
Merci pour vos commentaires
Posté le 18/07/2018

Philus
Histoire qui n'a pas de début ni de fin, mais juste la description d'une masturbation intime comme je suppose que se procurent nombre de femmes. J'aime beaucoup lire, voir, écouter une femme qui se caresse. Le fait que l'auteur en soit une (je pense) donne une crédibilité excellente à ce récit qui, si j'en juge d'après un de mes organes avant et après la lecture, ne me laisse pas indifférent. Joli.
Posté le 17/07/2018

Anonyme
J'aime beaucoup.
Posté le 17/07/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Plaisir partagé
Plaisir d'exhibition
Plaisir à l'église
Plaisir d'exhibition (suite)
Une belle nuit de plaisir (3)