Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Eloge de la lenteur

Rencontre coquine à l'orée du bois entre un homme et une femme qui veut apprendre à son partenaire pourquoi et comment prendre son temps, éveiller sa sensualité... Avant d'arriver à une explosion de plaisir. C'est mon premier récit. Si vous m'aimez je le continuerai. N'hésitez pas à me faire des suggestions

Proposée le 3/07/2018 par Florette

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Forêt, campagne, nature
Type: Fantasme

A l’orée du bois, Steve attendait impatiemment la venue de sa chère et tendre qui lui avait donné rendez- vous là d’un air énigmatique… Qu’était-il venu faire dans cette galère ? Le temps menaçait de craquer. L’orage se préparait. Pourquoi ne pas se voir à l’hôtel habituel ? Ils y avaient leurs habitudes et le concept de l’hôtel était excitant pour l’un comme pour l’autre ; Mais son amie lui avait proposé d’essayer la nouveauté. Que faisait-elle ? Ella avait 10 minutes de retard qui lui paraissaient une éternité. En attendant, il fit un tour pour repérer les alentours. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il la vit courte vêtue en combishort transparent blanc couchée sur une couverture derrière la bergerie. Elle l’apostropha ainsi : « ah déjà, je m’impatientais ! Mais je te préparais le terrain ! »
Intrigué, il lui demanda comment elle préparait le terrain… Elle lui répondit le plus naturellement du mode qu’elle se caressait en l’attendant. « Ah bon mais pourquoi, comment ? »
- « mais ne connais-tu pas le slow sexe ?
- Non…
- Il s’agit de prolonger les préliminaires pour que le yuni de la femme soit tout à fait prêt à recevoir le linguam de l’homme.
- Mais encore…
- Tu sais ! Lorsqu’on se retrouve, nous sommes très avides l’un de l’autre d’habitude et bien là, on prendrait le temps de s’apprivoiser, se caresser tout le corps. Tu n’imagines pas combien tu as de zones érogènes sur ton corps d’homme et on oublie toujours cela ! C’est dommage : on ne goûte pas l’autre, on le dévore ! Par exemple, lorsque tu me caresses le clitoris, il aime beaucoup être caressé doucement comme si tu caressais mes sourcils. Cela contribue à faire enfler l’ensemble de mon clitoris et pas seulement la petite boule qui dépasse au dessus de ma fente. De même, l’attente te permet de mieux contrôler le déclenchement de ton plaisir. Voudrais-tu essayer ? Sachant que, bien sûr, cela ne veut pas dire qu’on ne finisse pas sauvagement si l’envie nous en prend…
Steve perplexe réfléchit un instant et lui répondit : « pourquoi pas … Je te laisse une heure pour faire de moi ce que tu veux puis c’est moi qui m’occupe de toi l’heure suivante.. ca te va ?
- Marché conclu !lui répondit-il. Je mets ma montre à sonner dans une heure !
Il alla donc la rejoindre sur sa couverture. Elle l’accueillit par un baiser langoureux et des caresses douces mais enveloppantes qui, subrepticement, le dévêtait. A chaque partie de son corps dont la peau apparaissait, elle se précipitait pour l’embrasser le caresser, le sucer avec toute la lenteur possible ; Steve surpris au début, se rendit compte qu’on n’avait jamais touché, aimé sa peau ainsi. Il ressentait chaque caresse, baiser, coups de langue comme si son corps était en feu et quel le contact de l’autre le rendait hyper sensible, le rafraichissait. Cela l’excitait et en même temps, le détendait. Même les pieds eurent leurs caresses, leurs baisers et leurs succions qui lui faisait des chatouilles Les oreilles eurent aussi leur moment de gloire lorsqu’elle caressait ses lobes qu’elle faisait rouler entre ses doigts avec délicatesse. Lorsqu’elle arriva au moment de lui enlever son boxer, il était déjà bien excité, le renflement de son boxer fut mis à découvert. Elle l’observa, le jaugea, le toucha à peine avec ses doigts puis avec sa langue avant d’en faire le tour avec ses lèvres. Il attendait qu’elle le prenne à plein main et qu’elle s’active dessus mais elle prenait son temps…
Après les doigts au toucher de petit pluie, elle passa au toucher plus yang, plus appuyé enveloppant tout en le tenant comme si c’était un oiseau tombé du nid. Sentant qu’il s’impatientait , elle revint avec ses mains puis sa langue sur ses tétons pour les titiller, puis les mordiller, les aspirer… Elle semblait beaucoup aimer ce qu’elle faisait ce qui n’empêcha pas Steve de la réorienter vers son pénis qui s’impatientait lui aussi. Elle y revint donc sans se faire prier. Cette fois-ci, elle y mit plus d’ardeur. Elle le tenait fermement d’une main et faisait de longs et lents allers-retours tandis que l’autre main caressait, faisait rouler entre ses doigts ses bourses bien remplies et un doigt s’aventurait sur la peau entre le bas des bourses et l’anus, ce qui lui fit quelques effets agréables. Peut-être est-ce du au fait que ce biais elle caressait sa prostate… son sexe était en permanence couvert soit par la main, soit par la bouche. Il sentait son sexe toucher le fond de sa gorge. Comment faisait-elle pour en avaler autant ? Son excitation arrivait à son comble lorsque le gong retentit ! C’était son tour !
Comment allait-il en profiter ? Il allait la faire languir comme elle l’avait fait avec lui…
Elle s’allongea sur le dos afin d’être toute offerte à lui….


La suite au prochain épisode si cela vous a plu et que vous souhaitez que je continue


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Lou
Très bien..super érotiques..j aime beaucoup.. J ai bien bandé en me mettant à la place du mec... La suite stp
Posté le 10/08/2018

Anonyme
Superbe histoire Merci Madame florette a quand la suite :)
Posté le 19/07/2018

Pongodu21
J'ai pris beaucoup de plaisir à vous lire. Continuez !
Posté le 3/07/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :