Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Dominique

Dominique se réveille et doucement, un fantasme s'installe dans sa demi conscience. Elle imagine une jeune fille qui débute dans une grosse entreprise convoquée par le grand patron.Cette histoire est écrite à la deuxième personne, donc principalement destinée à être lue par une femme.

Proposée le 5/03/2018 par marc dubois

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme dominée
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Fantasme

Une faible lumière parvient à traverser les rideaux. Doucement, tu sors du sommeil. Rien d'important ce matin, tu as tout le temps de traînasser. Tu tentes de retenir ce sommeil qui te quitte, mais sans succès. Avec résignation tu te laisses glisser dans une douce torpeur, une demi conscience propice à la rêverie. Tu aimes ces moments où ton esprit vagabonde, où ton corps appelle la douceur, le confort. En te retournant, ta nuisette caresse ta peau, un pli pince doucement un téton. Tu te couches sur le dos, un bras recouvre tes yeux. Ton autre main se pose sur ton ventre. Il est chaud. Ta main le caresse doucement. Une onde de bien être te parcourt, une douce chaleur envahit tes membres. De ton ventre, tu remontes sur tes seins. Un petit sourire se dessine sur tes lèvres quand tu sens les tétons se dresser. Les images fugaces qui parcourent ton esprit se font plus précises. Le souvenir d'une caresse, d'une situation. Un visage. Ta main sur un torse. Et le bureau. Encore ce fantasme qui va revenir, tu le sais. C'est souvent lui qui s'impose. Tu le laisse t'emmener. En accentuant ta caresse sur tes seins, tu te mords la lèvre. Ton coeur accélère, ta respiration devient plus profonde.

Le bureau est très grand, ultra moderne, mobilier design. Derrière, le PDG. La cinquantaine, grand sportif, beau. Quelque chose entre Richard Gere et George Clooney. Un regard froid, bleu acier, pénétrant, difficile à soutenir. Une aura particulière se dégage de lui. Une autorité naturelle à la fois construite sur sa personnalité et son succès. Devant lui, jeune, intimidée, impressionnée se tient une jeune fille. Elle est engagée depuis quelques semaines. De manière étonnante, tu lui as donné l'apparence de Lisa, un personnage décrit dans quelques histoires érotiques écrites par un ami. Taille moyenne, mince sans être maigre. Un corps très sensuel, des fesses rondes, que révèle une cambrure marquée. Des seins présents sans être envahissants, fermes et bien dessinés. Une bouche charnue, de grands yeux candides. Elle porte un simple chemisier blanc, une jupe noire arrivant à mi cuisse. Tu les vois très bien tous les 2. Une main descend sur tes cuisses, passes d'un intérieur à l'autre en frôlant ton sexe. Ton clitoris te démange, mais, patiente, tu fais durer le plaisir. Tu ouvres l'appétit de ton corps, tu le veux affamé.

Il lève la tête et la regarde droit dans les yeux. Elle rougit et baisse les siens. Tu ressens cette espèce de honte qui l'envahit inexplicablement. Ton excitation monte. Il lui parle sèchement. Elle a commis une erreur dans son travail. Impardonnable. Il l'humilie, c'est une incompétente. Lisa est complètement paralysée, ses jambes tremblent. Un sanglot monte dans sa gorge. Elle sent les larmes lui monter aux yeux. Elle lutte, se veut forte, mais elle n'est pas de taille. Il a besoin d'un personnel entièrement dévoué, qui s'investit corps et âme pour lui. Elle opine.

Il lui donne un ordre. Tu la vois, honteuse, déboutonner son chemisier en sanglotant. Hmmmmm tu aimes la voir ainsi humiliée. Il se lève. Vient au devant d'elle, lui relève le menton, l'obligeant à le regarder. Sa main s'empare de ses seins. Tu vois un sourire féroce se dessiner sur ses lèvres. Il l'embrasse. Sans qu'elle comprenne pourquoi, elle lui rend son baiser. Il lui prend la main, la pose sur son entrejambe, lui demande de le caresser. Elle obéit, complètement perdue, ne sachant que faire sinon obéir. Elle sent comme un frémissement dans son bas ventre. Est ce cette caresse sur ses seins? Ce sexe tendu sous ses doigts? Il la prend par les cheveux, l'embrasse de nouveau fougueusement, excité par la caresse de Lisa. Puis il la fait mettre à genoux. Hmmmm tu aimes ces manifestations de soumission. Un doigt appliqué doucement sur ton clitoris, tu tournes doucement. Tu sens ton sexe s'ouvrir, s'humidifier. Tu passes ton majeur entre tes lèvres, il glisse parfaitement. Il se pose à l'entrée de ton vagin. Tu écartes les jambes plus fort, au maximum. Comme aspiré le doigt le pénètre. Tu pousses un petit gémissement. Obéissante Lisa défait la braguette du directeur et en sort un sexe très long, gros, très droit. Une vraie matraque. Ta caresse redouble en imaginant tenir en main un tel engin. Le caresser, le lécher, en étudier le relief. Lisa peine à l'avaler, même en ouvrant sa bouche à fond. Avoir ce monstre en bouche libère son excitation jusqu'alors bridée. Elle s'applique, alterne aspiration puissante et caresse légère, coups de langue sur le bout du gland. Le PDG grogne de satisfaction. Il l'insulte.

-petite salope, tu aimes ma bite hein? Sale putain!
-oh oui monsieur le directeur! Donnez la moi s'il vous plaît!

Hmmmm oui tu frottes maintenant ton clitoris avec vigueur! plus fort! Tu sens les prémices du plaisir s'installer dans ton corps. D'un coup rapide sur la table de nuit, tu t'empares de ton gode. Sans attendre, tu le plaques sur ta chatte. D'une main tu écartes tes lèvres et tu y fais coulisser le sexe artificiel. Tu en tapotes ton clito. Tu l'y frottes, le repasse entre tes lèvres. Le Directeur a relevé Lisa, rapidement l'a plaquée sur le bureau et relevé sa jupe sur ses hanches. Déçu par les pantis, il les déchire au niveau de l'entrejambe, écarte le string, et d'un coup la pénètre. Lisa pousse un "oh?" à la fois craintif, surpris et excité. Pendant que l ' énorme sexe pénètre la jeune fille, ton gode s'introduit en toi. Un peu plus loin à chaque aller-retour, tu l'as vite englouti complètement. Le directeur la baise, sans ménagement, à coups de grands "han!". Lisa gémit. C'est la première fois qu'on la prend comme ça, comme une chienne, et elle aime! Elle en redemande. Pousse de petits cris de plus en plus fort. Tu vois la grosse bite du directeur entrer et sortir de plus en plus vite de la petite chatte bien taillée de Lisa. Dans ta chate, ton gode aussi accélère. Comme le film qui défile dans ta tête. Tu entends les cris de Lisa. Elle jouit la petite salope! Bon sang toi aussi tu vas venir! Tu vois le directeur sortir son braquemart et arroser de jets brûlants le petit cul de Lisa, souillant ses pantis. Hmmmmm l'orgasme te prend, te secoue, bloque ta respiration. Tu pousses un long ooooooh guttural, rauque.

Tes mains parcourent ton corps, prolongeant de manière plus douce le plaisir intense qui vient de te prendre. Puis doucement, au bout de longues minutes, le plaisir s'estompe jusqu'à disparaître. Tu te lèves, sourire aux lèvres. Une journée qui commence bien.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :