Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La grosse pute

Cette fille n'est pas comme les autres. C'est un jouet sexuel, utilisé pour satisfaire des envies bestiales. Une pute, c'est le cas de le dire. Elle ne recule devant rien, alors quand on lui propose un plan à trois, elle accepte volontiers !

Proposée le 29/01/2018 par Belacuta

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Moi c'est Erika Dono, une jeune de la vingtaine. Et ce que vous devez savoir encore c'est que je suis une accro du sexe. Je suis une grosse pute. Je passe ma vie à ne faire que ça, baiser. À jouir fortement, à servir de chiffon dont les mecs mouillent, pressent, salissent puis jettent. C'est pathétique mais c'est ce que je veux, c'est mon corps je l'offre à tous. Tant que tu paies, tant que t'as une queue volumineuse car plus c'est long et gros plus c'est bon, plus tu me baise à fond. Je n'ai pas pour habitude de faire la sainte ni touche. Non. J'assume complètement mes envies bestiales.

Et donc aujourd'hui comme tout les autres jours, j'étais invitée par Roy un mec du bahut il voulait s'éclater avec ses potes sur une fille bonne. L'étant, il a fait appel à moi. Je me suis vêtu d'une mini jupe moulante sans petite culotte - oui j'ai la chatte à l'air - j'avoue que c'est excitant ce genre d'audace. Je porte un crop top sans mettre de soutif. Mes gros seins sont pleinement exposés.

J'arrive finalement chez lui, je frappe puis entre. Dès qu'il me voit, il se rue sur moi pour m'embrasser puis il me présente à ses deux potes coquins qui ne faisaient que me déshabiller du regard depuis mon entrée. 

Roy passe sa main sous mon haut et ne fut pas étonné de voir sa main entrer directement en possession de mon sein gauche. Il me connaissait. Il savait la bête de sexe que j'étais, il savait que je n'avais aucune limite quand il s'agit de plaisirs sexuels.

Il joue avec mes seins un bon moment, puis il me conduit jusqu'à sa chambre sous l'œil indiscret à la fois envieux de ses potes qui roucoule au salon. 

À l'intérieur Roy me pousse sur le lit, ôte rapidement mes vêtements. Je me retrouve toute nue face à ses yeux remplis de désirs charnels. Il se place entre mes cuisses qu'il ouvre bien de sorte à lui montrer ma chatte humide. Eh oui je mouille déjà...

À tel point que sa langue se fourre sans soucis dans mon con, il me bouffe le minou c'est si exquis que j'obtiens vite un orgasme clitoridien ! Putain excitée comme une pute, j'avais envie de le sentir dans mes trous.

Et heureusement, il s'empresse de se déshabiller à son tour, il enfile un condom, prenant place au dessus de moi, il me donne sa bouche que je bécote puis il pousse son gland dans mon trou. Ça y est. Enfin une bonne queue en moi. Roy empoigne mes mamelles en feu afin d'avoir un appui pour mieux me pénétrer et augmenter mon plaisir décupler. C'est si bon ses mouvements que je sombre dans des gémissements sans fin. Sa queue sort, entre, sort, entre fort à me faire couiner puis re rentre encore plus brutalement. Il sperme, se retire de ma chatte libérant maintenant de la cyprine.

Il décide à ce moment d'appeler ses potes. Nick et Fred. Ils étaient tous nus. La verge déjà habillée.

Roy me laisse seule sur le lit, leur léguant la marchandise. Nick m'incite à le sucer, je le fait en bonne soumise. Dès qu'il est bien apte il s'introduit dans ma chatte saturée et me pilonne profond faisant grincer le lit à chaque coup. Fred quant à lui me pousse sur son pote ayant la bite enfoncée dans mes chairs. Il relève mon cul, enfoui son majeur, crache sur ma rondelle pour la lubrifier et en moins de temps qu'il ne le faut, il s'enfonce entièrement dans mon cul. Je suis maintenant prise en double. L'un qui me bourre le vagin et l'autre qui me baise la rondelle tout en me claquant les fesses.

- Salope ! Tu aimes ça hein ! Tu aimes te faire baiser comme une chienne pas vrai ?

Sur ces mots Fred me tire les cheveux, tout en me martelant le derrière.

- Ouiii, j'adore baiser ! Je suis votre pute, souillez moi de spermes, remplissez mes trous à foutre !

- C'est bien la chienne. Maintenant supplie moi de te baiser fort vas y dis le moi !

- Fred, pitié baise moi fort... Éclate mon cul avec ta grosse queue ! Aaaaah que c'est bon.

Tout les deux me baisent sans ménagement. Roy lui admire le spectacle tout en filmant quelques scènes. Cela ne me dérange pas du tout. Tant que j'y prend mon pied c'est l'essentiel.

Nick se couche et m'ordonne de le chevaucher. Je m'assois donc sur lui, dirige le bout de son gland jusqu'à ma chatte affamée. Je ne peux m'empêcher de sourire lorsque je le sens en moi. J'ondule du bassin, la tête poussée en arrière. C'est si bon, que je jouis à fond ! Sans pour autant quitter cette magnifique queue qui ouvre mon orifice et sur laquelle je m'empale comme une malade.

Finalement je quitte à regret la queue de Nick car il venait de se décharger et il devait reprendre des forces. Fred se rue aussitôt sur moi, il me cambre, ouvre de ses mains mon cul puis s'insère de nouveau. Je crie de plaisir, et cela ne fait que l'encourager à m'enculer fortement. J'aime ça, être une chienne brutalisée. Lui, il aime ça, être dans mon cul dilaté.

Tout en me baisant, il enfonce son majeur dans ma chatte, me claque les fesses puis entre à nouveau son engin dans ma rondelle trouée. Putain c'est tellement extra que j'obtiens vite un bel orgasme. Tout mon être tremble de passion, je m'écroule sur le lit lorsqu'il me déverse sa semence dans le cul. Je jette un regard vers ces mâles à la verge impressionnante et baisante. Leur queue luisait de foutre, j'ai tout de suite envie de les prendre en bouche. Je me rue donc sur celui de Fred, étant gros il m'aide à la pomper en faisant quelques mouvements. Il m'éclate le visage de sa crème que je lèche une bonne partie. Même rituel pour Nick qui la bite en l'air m'attendait.

Ma prestation finie, les garçons s'habillent et descendent me laissant seule avec Roy. Il n'a pas tellement profiter de mes trous aujourd'hui alors qu'il voulait s'éclater.

- Qu'est-ce que t'as ? Tu m'as baisé qu'une seule fois, tu n'as fais que regarder les prouesses de tes amis. Pourquoi ? Je ne suis plus bonne c'est ça ? Ma chatte ne te convient plus ?

- Non bébé c'est pas ça. T'es la meilleure et tu le sait. J'ai plus voulu participer parce que je souhaitais que mes potes prennent du bon temps en toi. Ils n'ont pas l'habitude de baiser, donc c'est un peu comme un cadeau, que je leur ai faits.

- Ok, heureusement que le problème ne venait pas de moi. Bon je vais y aller. Avance l'argent.

- Non pas question. À te voir toute nue comme ça, j'ai des envies. Maintenant c'est mon tour. Ma bite est trop gonflé, je dois me vider tu m'as trop excité tout à l'heure. Après tu pourras recevoir ta paye, petite pute, fait-il en me claquant une fesse.

Je souris avant de m'installer sur ses cuisses puis je dirige avec ma main sa bite dure jusqu'à mon orifice humide. Je me cambre pour qu'il rentre à fond. Je ne peux m'empêcher de gémir. Cette pénétration est parfaite. Baiser c'est la vie, putain ! Il plaque ses mains sur mes hanches et m'aide à bouger sur sa queue. Je souris de plaisir.

Toujours sur lui, il me soulève afin de me plaquer contre le mur. J'enroule mes jambes autour de ses hanches. Il commence à me pilonner la chatte comme un malade, je jouis c'est si bon. Roy me prend dans plusieurs positions, augmentant toujours la fréquence de baise. Je suis son objet alors il a tout les droit sur moi...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La grosse pute 2
Claude est devenue accro à ma grosse bite
Chapitre 2 - Mais tu mouilles, petite pute !
Ilana, 18 ans, traitée comme une pute pour sa première levrette