Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Vacances orgiaque 1/2

Cette histoire sera en deux volet, n'hésitez pas à laisser un commentaire, même négatif, c'est grâce aux conseil que l'on s'améliore. Rachelle et Pierre forme un beau couple, mais leur relation avait besoin de "piment". Quoi de mieux qu'une partouse

Proposée le 8/01/2018 par grizsouth

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

Rachelle et Pierre sont ensemble depuis 4 ans maintenant. Ils s'étaient rencontré à la fac, lui faisait du droit et elle littérature anglaise. Dés le début ce fût le coups de foudre et bien vite, ils habitèrent le même appartement. Ils allaient très bien ensemble, elle, petite blonde aux cheveux long et fin, la taille fine mais avec des formes intéressantes, ni opulentes ni inexistantes. Lui, brun, typé beau gosse, toujours les cheveux bien coiffé, toujours bien habillé et aux manières exquises.

Chaque année, pendant les vacances, ils voyagent, c'est leur passion commune, mais cette année là, ils décidèrent de rester au pays et de louer un chalet dans les montagnes, le calme, la sérénité, le bon air. Le jour J, ils prirent la route et cinq heures plus tard, ils savourèrent l'air frais sur la terrasse de leur maison.

Leurs journées se rythmaient par de longues balades, le temps était fort clément et bien vite, ils avaient pris cette habitude tous les jours. Les soirées ,elles, se passaient au calme devant la cheminée, avec un bon verre de vin en main, le paradis sur terre.

Une semaine venait déjà de passer et l'idée vint à Pierre d'inviter quelques amis profiter du chalet avec eux. En substance, c'était l'idée officielle, sauf qu'il avait une autre idée en tête, une idée qui avait fait son chemin depuis quelque temps déjà, résultat d'une discussion avec sous douce Rachelle. Mieux valait ne pas lui gâcher la surprise, de toute façon, c'était quitte ou double, il n'avait pas droit à l'erreur, mais si son souvenir de cette conversation était claire, tout devrait bien se passer.

Trois mois avant, un soir, Rachelle était rentrée de cours avec une tête d'enterrement. Pierre avait tout de suite pensé à partiel particulièrement difficile voir foireux. La soirée avait été silencieuse et de plus en plus inquiet, il lui avait finalement posé la question.
“ j'ai envie de changement ! Je ne te reproche rien mais j'ai besoin d'un peu d'aventure dans notre couple, pimenter notre intimité” lui avait-elle dit.
- Et tu voudrais quoi au juste ? Tu sais très bien que je suis toujours à l'écoute, mais ne me fais pas cette tête, ça m'inquiète !
- Je ne sais pas. Regardes Sophie, hier avec Pascal, ils se sont fait un plan à trois !!! tu te rends compte ? À trois !!!
- Tu veux un plan à trois ? Il était étonné par une telle idée.
- Oui, peut-être, je ne sais pas, je suis désolée, je ne voulais pas t'inquiéter, n'y fais plus attention.

Et ce fût tout. Mais l'idée était restée et de temps en temps, elle revenait sur le tapis par quelques allusions. Mais depuis, Pierre avait tourné et retourné le plan dans sa tête avant de se rendre compte qu'un vieux fantasme inavouable refaisait surface.
Franck, Arnaud, John et Liam arrivèrent au chalet en fin d'après midi et le coffre de voiture était plein de ravitaillement, nourriture et boisson. Rachelle fût un peu étonnée de ne voir que des amis de son homme, mais bon, ce n'était p as le premières fois et puis si ça se trouvait, ses amies à elle ne tarderaient pas.

La soirée commença calmement mais dans la bonne humeur, tous un verre à la main à parler des vacances, des examens qui s'étaient plus ou moins bien passés, le vacances qui s'annonçaient du plus bel augure. Les esprits se relâchèrent et la conversation dériva sur des sujet plus légers et plus intimes. L'alcool avait fait sauté les inhibitions et si le tabou et la retenue qu'ils s'imposaient d'ordinaire était un dogme, celui-ci fût vite oublié. Les révélations allaient bon train et Rachelle commença à se détendre plus que de raison, les plaisanteries grivoises déclenchaient rire et confessions, si bien qu'en peu de temps, Rachelle flirtait littéralement avec chacun d'eux sous le regard complice de Pierre qui ne voulait que ça depuis le début.
- Et si tu dansais un peu pour nous ? Demanda Liam à son hôte
Quelle idée saugrenue, dit Rachelle, c'est stupide de danser toute seule comme ça.
- Mais si, intervint Franck, c'est même une excellente idée je trouve !

Pierre se leva et alluma là chaîne stéréo, il choisit volontairement une musique lancinante et encouragea sa moitié à aller danser devant cet auditoire. L'effet de l'alcool et de la bonne humeur ambiante l'encouragea sûrement à passer à l'acte si bien qu'elle se mit a se trémousser au rythme de la musique. Ce dernier devint plus énergique et la belle multiplia les déhanchements des plus équivoques ce qui rendit son public complètement dingue. Certaines parties de son corps avaient tendance à se dévoiler un peu plus à chaque fois et elle voyait bien dans l'expression de ces mâles que leur tension était à son comble. Elle décida à en rajouter, de toute façon au point ou la soirée avait finie par virer... elle commença à baisser une brettelle de sa robe, puis la deuxième pour finalement laisser la-dite robe tomber à ses pieds et à se retrouver en sous vêtement devant ces messieurs. Ça y est se dit-elle, ils ont craqué ! Et c'était peu dire, il n'en aurait pas fallu plus pour qu'ils se jettent tous sur elle, et elle le savait, et ce fût comme une déclic, elle su maintenant ce qu'il se passait. Elle se rappela de la conversation d'avec Pierre et elle additionna toute la soirée pour en arriver au résultat que c'était peut-être ce qu'elle voulait en fin de compte. Se débrider comme ça, appartenir pour une soirée à tout ces hommes, peut-être était-ce là le piment qu'elle voulait pour son couple et ce plan, finement préparé par Pierre avait marché. Elle se jure de lui en parler, mais pas maintenant, maintenant, elle savait ce qui allait se passer, et même dans ses rêves les plus obscures elle n'avait fait ça.
- Je vous sent un peu tendu.... venez autour de moi, je vais vous détendre un peu. Dit-elle.

Elle se mis à genoux et laissa approcher les cinq hommes chauffés à blanc. Elle caressa à travers leurs pantalons ce qui allaient, sans le moindre doute, lui donner du plaisir ce soir. Ils étaient déjà bien tendu mais pas encore assez se dit-elle. Elle déboutonna chaque pantalon et en extirpa les objets de désir et commença à les branler doucement. C'est fou c'était-elle dit, elle n'avait jamais imaginé qu'ils étaient aussi membré. Les hommes appréciaient visiblement car les respirations se faisaient plus courtes. Le temps était venu se dit-elle enfin après quelques minutes et lécha doucement les glands tendus face à elle avant de les prendre tour à tour en bouche. Bien sûr, elle connaissait le sexe de Pierre, elle aimait sa forme, sa longueur non négligeable, mais les autres chibres n'étaient pas mal non plus. Celui de Liam était de taille moyenne mais si gros qu'elle avait du mal à l'engloutir. Elle le sentait grossir encore dans sa bouche que c'était à peine croyable. John avait le plus long. Quand elle le pris en bouche il lui caressait le sein gauche en tordant doucement le téton déjà bien dur. La main sur sa tête de sa fellatrice, il tentait doucement d'aller plus loin dans sa gorge, lui arrachant quelque toussotement. Pendant ce temps là, elle branlait Arnaud et Pierre. Elle arrêta de le sucer, un peu bavante pour s'occuper du pâle d 'Arnaud justement, tout en branlant Franck. Pierre s'occupait de sa chatte. Ses doigts étaient si doux, il caressait sa fleur avec tellement de douceur. Elle se sentait frémir sous ses caresses. Il enfonça alors un doigt dans sa antre de plaisir et la stimula lui arrachant des gémissement étouffés car elle avait pris en bouche le monstrueux pilon de Franck, un pénis aussi large que grand. Elle ne pouvait quasiment pas l'avaler en entier. Sa bouche était remplie par ce morceau de chaire plein de vie. Elle l'extirpa de la bouche pour lécher avec application ce gland gonflé et pu ainsi laisser libre court à son excitation. Les gémissement avaient laissé place à des couinements aigus. Pierre se leva et vint enfoncer son pieux dans la bouche de sa tendre moitié. Il enroula autour de sa main la longue chevelure blonde de Rachelle et il lui baisa alors la bouche avec un peu plus de vigueur. Elle aimait la tournure des choses. Elle s'amusait vraiment et avait perdue de même coups ses inhibitions.

Franck la positionna doucement en levrette, frotta doucement son gland sur l'entrée et poussa lentement son chibre. La grosseur de l'engin lui arracha un petit cris, mais dans l'ensemble, ce n'était si désagréable pensa Rachelle. Puis il commença à bouger. Elle se sentie parcouru de frisson, elle était remplie par ce monstre de plaisir et chaque coups de butoir la faisait crier, cris bientôt étouffer par Liam qui lui enfonçait sa bite dans la bouche. Frank n'y allait pas de main morte, il la pistonnait de plus en plus fort et elle ne pouvait plus s'empêcher de crier.
Vas-y, baise moi comme ça ! Vas-y à fond putain !

Pierre était content. Rachelle s'amusait et il la sentait maintenant épanouie. Elle le branlait avec douceur en le regardant bien en face, un regard tellement lubrique que son coeur battait la chamade. Franck se retira et il pris sa place. Il s'introduit en elle dans un coups sec, pris ses cheveux comme les rênes d'un cheval et la baisa fortement. Sous ses coups de reins, elle ne pouvait rester de marbre et se retrouva la tête au sol. Pierre lui plaqua alors cette dernière avec sa main, la laissant le cul cambré et il la troncha sa ménagement.
Putain, putain, putain ! Oui baise moi, je suis ta pute à toi ! Défonce moi la chaaaaatte.
Elle perdait son empire et se laissa aller à la luxure comme la pire des traînées. Liam pris la place de Pierre mais il la fit le chevaucher de face. Il la sauta vertement et lui donnant la fessée et elle aimait ça.
-Oh oui vas-y j'ai été très vilaine ! Lui dit-elle, ce qui lui valu une nouvelle volée.

Elle se pris à aimer sucer ces verges gonflées, elle adorait les avoir en bouche mais ne fût pas préparée à ce qui suivi, Arnaud était arrivé à sa limite et déchargea dans sa bouche. Elle ouvrit grand les yeux tant la surprise était totale. Un peu de sperme coula sur son menton mais dans la majeure partie fût avalée.
- Je suis désolé ! Dit-il vite, j'ai tout gâché putain, chui nul !
- T'excuses pas, lui dit Rachelle avant d'éclater de rire. Ça m'a surpris un peu au début mais t'en fait pas. On y vient justement, si vous voulez vous décharger les garçons faites vous plaisir, jouissez où vous voulez. Ça ne te dérange pas mon amour ? Dit-elle en se tournant vers Pierre. Certes elle se sentait d'humeur salope, mais elle ne voulait pas non plus qu'il se vexe pour ça.
- Du tout ma puce, fit-il sourire aux lèvres, si ça ne te dérange pas, ça me va !

Tout allait bien alors et ils purent recommencer. Pierre la souleva dans les airs et vint l'empaler sur sa queue, la baisant ainsi à un plus d'un mètre du sol. Elle adorait cette position plus que tout. Ils la pratiquait déjà dans l'intimité mais là, c'était encore mieux. Il la sauta vigoureusement quelques instants avant de laisser sa place à Arnaud.
- Oh oui putain, vous me rendez folle, tronchez moi comme ça, là, comme une salope ! Oui, oui, oui, oui, putain c'est bon ! Hurlait-elle à présent.
Liam pris le tour suivant mais la remis sur le sofa et la baisa en cuillère.
- Donnez moi quelque chose à sucer putain, je veux sucer vos queues, elles sont si bonnes! Vite! donnez moi vos queues!!! remplissez ma bouche, je veux vous sucer jusqu'a ce que vous jutiez dedans! je veux boire votre jus! Implora t-elle.

Elle était pris de frénésie, elle avait faim de sexe et tour à tour ils venaient lui remplir la bouche de leur bite. Liam, sans quitter la chatte de Rachelle se mis assis sur le sofa et la sauta comme ça, profitant qu'il était derrière elle pour lui peloter les seins. Pierre et Franck s'enfoncèrent ensemble dans la bouche de la jeune femme et elle flattait les deux glands de sa langue agile. Pierre s'allongea sur le sol et invita sa tendre a venir le chevaucher. Elle était trempée la sagouine et elle s'enfonça sans mal sur ce dard.
- Que l'un de vous me prenne le cul s'il vous plaît ! Fît-elle d'une voix implorante, remplissez moi comme une salope !!!
Arnaud se postionna et la sodomisa pendant que Pierre lui baisait la chatte. Il la prire en double pénétration doucement d'abord, puis plus fort au fûr et à mesure. Elle devint folle dès ce moment. Elle était remplie par tous les trous, elle avait les yeux révulsés, elle était en transe.
- Oooooooooooooorh putaiiiiiiiiiiiiiin !!!!!! fit-elle dans un long râle.
Arnaud laissa sa place à Franck et alla se faire sucer, bientôt, Pierre laissa sa place à John qui la pistonnait en l'invectivant:
- T'aimes ça hein, trainée va ! Salope ! Chienne ! Et il ponctua chaque insulte par une claque sur son cul.
- Oh putain ouai !!!! Je suis votre salope, baisez moi comme une pute !

Pierre n'y tint plus et éjacula sur le corps de Rachelle dans un long râle, suivi de prêt par Liam qui lâcha sa sauce en plein visage. Elle était aux anges. Son maquillage s'était transformé en des coulures grotesques et perverses sous l'effet de la transpiration et du sperme. Pierre la tira par les cheveux, l'extirpant de ceux qui la baisait il s'allongea, la fît s'empaler dos à lui, il orienta son dard dans son cul lui arrachant un cris strident et il n'attendit pas pour la troncher sans ménagement. John vint la prendre par la chatte pendant que Liam enfonçait sa bite dans sa bouche et elle, branlait Arnaud et Franck. Elle ne savait pas depuis combien de temps ils baisèrent comme ça, mais ça le temps ne comptait plus. Ils avaient tous jouit au moins une fois sur et dans elle, le dernier avait été John qui avait jouit dans son cul.
Mais ils étaient tous fatigués, ça se sentait et il était temps de conclure. Elle s'extirpa de Liam et d'Arnaud, se mise à genoux.
- Venez, finissez vous sur et dans ma gueule !!!! Souillez moi !

Ce n'était plus la douce Rachelle, c'était la plus grande salope qu'ils auraient pu croiser. Ils l'entourèrent en se branlant rapidement et elle, servilement, attendait la bouche ouverte, langue sortie la semence de ses amants. Liam vint le premier, lui lançant un jet puissant en plein visage, Arnaud préféra lui éjaculer sur la poitrine, de telle sorte qu'elle soit entièrement salie. Franck se lâcha dans sa bouche dans un râle, elle avala le sperme avec gourmandise et ouvrit la bouche pour lui montrer qu'elle était une bonne petite pute et qu'elle avait tout gobé. John se lâcha sur son visage la couvrant d'encore plus de foutre et enfin, l'ultime honneur revint à Pierre. Il lui tira la tête en arrière par les cheveux et envoya plusieurs jets dans sa bouche et elle, elle dégusta ainsi ce doux nectar avec délectation.
L'un dans l'autre c'était une bonne soirée, se dirent-ils tous. Le lendemain, leurs amis parties, Pierre et Rachelle en reparlèrent. C'était une bonne expérience en avait-ils conclu mais comme toutes bonnes choses, elle se doit être unique. Probablement ne le referait-ils pas de si tôt, même s'ils ne s'interdisaient aucunes possibilités. Mais Rachelle était ravie, bien sûr, ils avait tous fait le serment de ne plus en reparler quand ils se verraient, n'y de tenter spontanément l'expérience, mais elle garderait une excellent souvenir de cette soirée de plaisir.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Sonya
J’adore !!! J’en suis trempée. Très bonne plume et imagination... ;)
Posté le 10/05/2018

Anonyme
je suis encore tout raide, vite la suite!
Posté le 8/01/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Pendant les vacances
Aventure de vacances
Vacances grecques
Vacances en camping car
Une soirée de vacances torride