Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La première fois (suite)

La suite de ma première fois où un homme mature me donna du plaisirs comme jamais..

Proposée le 19/11/2017 par zila51

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: HH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme


Je ne me lassais pas de son sexe tendu, je montais et descendais le long de sa verge, ma langue virevoltant ici et là. Pierre me regardais, me caressant le visage, les cheveux, il imprimait délicatement le rythme. Enfin il me releva et nos bouches s'unir à nouveau.

A son tour il me déshabilla, à son tour il se mit à genoux et mis mon sexe dans sa bouche. Je ne pu réprimé un râle de bonheur. Il était moins doux que je ne l'avais été.
Sa main épaisse enserrais ma queue vigoureusement et il me branlais fermement. Il engloutissait mon membre frénétiquement, avidement. Sa main gauche vint se placé entre mes fesses, j'ai honte de le dire mais instantanément j'ai écarté les jambes laissant libre accès à sa main caleuse. Nous étions vraiment connecté car il me caressa l'anus presque aussitôt, délaissant mon sexe quelques secondes pour humidifier son doigt, il repris son ouvrage mais cette fois ci plus délicatement, la raison surement au fait que son doigt était revenu se placer sur mon trou et commençais déjà son ascension. C'est fou comme il était doué, car il me donnais du plaisir en recto et en verso. Les va-et viens de sa langue faisant échos et son doigt qui désormais allais et venais en moi.

Je sentais mon arrière train s'élargir à chaque passage, et de l'autre coté sa langue experte faisait gonflé ma queue encore et encore. Je n'y tenais plus et je sentais le sperme et la jouissance monter irrémédiablement.
J'en averti Pierre, mais bien loin de calmer, il introduisit son doigt jusqu'au bout et caressa ma prostate tout en avalant goulûment mon chibre. Ce fut la jouissance la plus intense, la plus puissante de toute ma vie. Je sentais les vagues bouillantes de sperme me traverser pour gicler sur le torse de Pierre qui s'était enfin écarté. Son doigt toujours en moi me faisait véritablement hurler de bonheur. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes que je repris mes esprits.
Pierre lui souriait, je l'embrassais fougueusement et instinctivement. Nous étions désormais allongés au sol. J'avais eu mon compte. Mais le caressant, je m'aperçu qu'il bandais encore et je compris que lui n'avais pas "fini". Et pour tout vous avouer je n'étais pas contre une petite rallonge. Alors, je basculais sur la gauche et me mis à califourchon sur lui. Il sourit de plus belle, il m'effleura le torse et moi le visage. Se cabrant, il m'amena doucement le long de sa verge. Me penchant en avant je lui ouvris le passage, je sentis alors sa queue parfaite entrer avec douceur en moi, ne s’arrêtant que lorsque que ses bourses vinrent toucher mon cul.
Au début Pierre me laissa imprimer le mouvement, j'allais d'avant en arrière en prenant soin de ne pas extraire les 20 centimètres de bonheur que j'avais en moi. Car même si sa queue n'avais rien de démesurée, elle était d'un bon calibre. Nous nous embrassions collé l'un à l'autre tout en profitant calmement. Mais le désir montais et puis avions envie de quelque chose de plus "Bestial". s'échappant de moi, Il me fit mettre à quatre pattes.
"ah ! enfin un peu d'agitation" lançais-je.
- Ah bon ? dit-il
Oui car sans me l'avouer depuis le début j'avais envie qu'il me prenne comme cela. Je ne dirais pas brutalement mais virilement. Nous avions fais un peu l'amour mais ce que je désirais réellement c'était qu'il me baise.
- Oui, Baise moi. Fourre moi bien.
- T'en fais pas mon petit chéri, tu veux de la bite, tu vas être servi.
Lui comme moi nous nous révélions, fini les mots doux lui aussi avais envie se lâcher.
- Approche tes fesses, je vais t'enculer version XXL. Et profite bien parce qu'après c'est toi qui me bourre.
Joignant les actes aux mots il s'introduit en moi sans égard.

A suivre.


© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Ma première fois (suite)
1ere fois suite
Ma première fois
Ma première fois en FHH
Ma première fois !