Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

A la découverte du libertinage

Je m'appelle Rachel, ces récits décrivent ma vie sexuelle. Je vous raconte les trois premières soirées de mes débuts dans le libertinage avec mon nouveau partenaire.

Proposée le 3/04/2019 par Rachel

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Je m'appelle Rachel, ces récits décrivent comment ma vie sexuelle a totalement changé suite à une simple rencontre.
Tout à commencé il y a 8 mois. A 32 ans, J'étais célibataire depuis 5 ans et ma dernière relation avait durer 7 ans mais mon ex a fini par partir avec une autre. Avec mon métier de consultante en marketing je voyage beaucoup et je n'ai pas trop le temps de me poser, alors mon célibat risquait de durer. On verrait bien.


Je suis une brune d'1m65 avec quelques formes, 57kg , 90D. J'ai les cheveux bruns mi long les yeux bleus.

Chapitre 1. La rencontre.

Voilà, nous y sommes. Vendredi soir. La semaine a été éprouvante, des déplacements, des réunions tard le soir.. mais je suis satisfaite du travail accompli et je suis bien décidé à sortir un peu.
Ce soir j'ai rendez vous avec mon amie Natacha, un belle femme d'affaires que j'ai rencontré lors d'une mission pour le boulot. On a passé quelques soirées ensemble et elle est toujours là pour mettre l'ambiance. Les soirées avec elle sont souvent bien arrosées.
On dit que c'est une fille qui cours les garçons mais je l'ai jamais vu a l'œuvre. Ceci dit c'est une très belle femme de 35 ans, grande et fine comparé à moi. Très élégante...

Je passe rapidement chez moi après le travail histoire de prendre une douche et me changer. La chaleur de l'eau me délasse et j'aimerais rester un peu mais je vais être en retard. Je choisis de mettre de beaux sous vêtements blancs a dentelle, shorty pour le bas. Après tout on ne sait jamais... Un robe noire au dessus des genoux, décolleté léger.
Natacha m'a donné rendez-vous dans un bar en ville. Elle m'a dit qu'elle viendrait avec un copain à elle, Stéphane. Je les rejoins tout les deux. Natacha m'avait dit que Stéphane était beau garçon et elle ne m'avait pas menti.. beau brun musclé 1m80 environ avec une voie très sensuelle et apaisante. On discute de tout tous les trois: vacances boulot famille... Le tout arrosé de cocktails. Je me sens vraiment bien en leur présence et l'alcool me fait oublié la fatigue.

Il est seulement 23h quand Natacha nous dit: "et si on allait chez moi" , puis regarde Stéphane et lui demande : "tu as envie de goûter cette nouvelle bouteille dont je t'ai parlé ?". Stéphane répond qu'il en meurt d'envie. Moi qui pensait terminer la soirée en discothèque je suis surprise. Mais pourquoi pas!

Une fois arrivé Natacha part chercher une bouteille de Champagne en souriant à Stéphane. Ils sont complices on dirait ces deux là ! Natacha nous laisse quelques minutes elle veut nous faire essayer sa baignoire bouillonnante. L'idée de me délasser dans l'eau chaude me fait oublier l'ambiguïté de la proposition.

On se dirige donc dans la salle de bain , la baignoire est superbe. On se déshabille rapidement et je me glisse sous la mousse. On discute, Natacha vide son verre et demande a Stéphane : et si maintenant on trinquait au début de la soirée.. je ne voyais pas sur le moment où elle voulait en venir...

Stéphane se lève alors pour prendre la bouteille sur le rebord de la fenêtre au dessus de la baignoire. Il est beau avec des fesses musclées et un sacré engin. Je me sens presque excitée. Il s'assoit sur le rebord de la baignoire, Natacha le rejoint, il trinquent et commencent à s'embrasser langoureusement. Je suis un peu gênée de voir deux corps nues en action devant moi. Mais la situation m'excite et quand Stéphane me lance un sourire je m'approche de lui et je commence a saisir son sexe dans ma main.

Je baisse ma tête pour lécher le long de sa queue de bas en haut, elle devient dur et je sens que ça me fait mouiller. Je continue plusieurs minutes très doucement de bas en haut. Je l'entends respirer a la limite de gémir. Il prend son pied. Je m'aperçois alors que Natacha nous a laissé. Je décide de voir si Stéphane peux résister plus longtemps. Je commence à prendre son gland dans ma bouche pendant que je le masturbe avec mon puce et mon index en variant la pression.

Il a les deux mains plaquée sur le bord de la fenêtre. Il souffle de plus en plus fort et j'en profite pour accélérer. Au moment où je sens son bassin se raidir je suis envahie de son sperme chaud dans la bouche suivi d'un gémissements profond. Je retire ma bouche me relève un peu , en continuant a faire glisser mes doigts sur son sexe. Il me sourit.

Il se relève me prend par la main et nous sortons de la baignoire. Il prend le temps de me sécher en m'embrassant plusieurs fois. Il m'entraîne maintenant avec lui, nous passons par le salon ou j'aperçois Natacha un verre a la main. Elle me fait un clin d'œil. Stéphane semble bien connaître l'appartement il m'emmène dans une chambre la lumière est tamisée rouge.


Il m'allonge sur le lit je me laisse faire. Je sens déjà sa langue sur mon sexe. Je suis extrêmement excitée de nouveau. Je sens sa langue sur mon clitoris et déjà l'orgasme qui arrive. Je gémis de plaisir.

Stéphane me dit alors de me retourner parce qu'il a envie de me baiser en levrette. Cette façon cru de le dire à ma surprise m'excite totalement. Je me retourne pour lui proposer mes fesses. Il met alors son sexe au bord de mes lèvres et commence a tapoter avec. Je suis impatiente de l'avoir en moi et je me surprends de lui dire : vas y baise moi bien ! Je me sens chienne avec toi !

C'est exactement comme ça que je veux que tu sois me répond Stéphane. Il pose alors ses mains de chaque côté en bas de mon dos et son sexe rentre complètement en moi. Je sens qu'il est gros , bien plus gros que celui de mon ex. Les sensations sont enivrante et la chaleur monte de plus en plus a mesure qu'il accélère le rythme.
Il me prend pendant plusieurs minutes et je finis par avoir un second orgasme qui j'exprime en criant oui plusieurs fois.

Stéphane me laisse jouir et éjacule ensuite sur mes fesses. Il me rejoint ensuite pour m'embrasser.

Nous sommes rester plusieurs minutes comme cela. Il m'a ensuite embrassé en me souhaitant bonne nuit. Cette soirée fut très spéciale et agréable. L'idée d'avoir été offerte m'interroge.

Chapitre 2. L'intimité dans le libertinage.

Je me réveille doucement avec encore les sensations de bien être et de plaisir qui m'ont envahie la nuit dernière. Stéphane est au pied du lit. Il me regarde et me dit que je suis magnifique. Ce compliment me met en joie pour la journée. D'autant plus qu'il me sort le grand jeu en m'apportant café et croissant.

Il m'invite a me préparer car il veut m’emmener en balade. La journée est merveilleuse, on se balade tout les deux, déjeune au restaurant, il m'en dit un peu plus sur lui. J'apprends qu'il est commercial qu'il est célibataire mais qu'il a une vie particulière. J'ose pas poser trop de questions je profite de lui, il est vraiment intéressant. Plusieurs fois j'ai le droit a un smack de sa part.

En milieu d'après midi, il me chuchote qu'il a très envie de faire l'amour avec moi et m'invite chez lui. Il me dit ça comme si il ne s'était rien passé hier.
C'est un autre homme que je découvre alors. Il me déshabille délicatement entièrement en me caressant et en embrassant ma peau de toute part. Je découvre sensibilité et sensualité alors que j'avais senti puissance , virilité et luxure à notre premier rapport. Plusieurs fois il me blotti dans ses bras en m'embrassant voluptueusement. La pénétration arrive naturellement suite au frottement de nos corps. Ses mouvements sont doux. Il jouit rapidement je suis contre lui et je me sens en sécurité.

Après quelques minutes, il m'explique pourquoi il dit avoir une vie particulière a savoir qu'il a besoin d'amour avec une seule personne mais que cette personne doit pouvoir être partagée... Et être partageuse. Notre complicité doit être unique. Il me demande timidement si je suis prête à ce genre de relation. Je ne réponds pas je l'embrasse. Je pense qu'il prend ça pour un oui même si de mon côté je suis un peu déboussolée.

Chapitre 3. Le partage.

Lundi matin, je suis sur le quai de la gare, pas très bien réveillée, pour prendre le train de 7h pour Paris. Je suis en déplacement chez un client spécialisé en cosmétique et on doit travailler sur une campagne marketing pour un nouveau produit.

Je m'installe à ma place en première classe, je partage un carré avec trois hommes déjà plongé dans leur ordinateur. Je pose mon attaché-case et je sors mon agenda de ma poche de manteau pour vérifier mon calendrier. Je reçois alors un sms de Stéphane.

Coucou Rachel, j'espère que c'est pas trop dur ce matin. Je suis heureux de notre weekend. J'aimerais te proposer une soirée vendredi prochain. Dis moi si tu es partante. Stéphane

Ce petit mot a le mérite de me réveiller totalement et d'éveiller mes sens. Je ne peux m'empêcher de repenser à ce week-end. J'ai envie de répondre pour en savoir un peu plus:

Bonjour Stéphane le plaisir a été partagé j'ai apprécié ce moment avec toi. Pourrais tu m'en dire plus pour vendredi prochain ? Bisous.

Il ne m'a pas répondu tout de suite et j'ai passé la journée la tête ailleurs...

C'est seulement vers 21h que j'ai reçu un texto pendant que je me délassais dans mon bain: C'est une surprise Rachel, fais moi confiance. Viens vendredi vers 20h au bar de la dernière fois. Bises.

La semaine est vite passée, mon travaille me passionne et je savais en plus que le weekend serait plein de mystère. Je suis rentré dans l'après midi chez moi vers 17h30, le train n'avait pas de retard. Je n'avais plus qu'à me préparer. Une bonne douche avec séance d'épilation. Je décidais de laisser uniquement un petit trait sur mon sexe. Décidément Stéphane éveillait ma sexualité et j'osais des choses... Je choisis un string dentelle noir avec le haut correspondant. Par dessus un robe en laine noire moulante sculptant bien mes formes. Un peu de maquillage et me voilà prête.

Je rejoins Stéphane dans le bar où l'on avait rendez-vous. Il était installé avec une belle brune : Coralie. A peine les présentations faîtes, elle nous laissa en demandant a Stéphane de lui laisser deux heures. Stéphane lui demanda de dire à Eric de laisser sa porte ouverte.

On a bu quelques verres avec Stéphane. J'étais heureuse de le revoir. Il m’embrassât en me prenant la main et le chuchota a l'oreille : ce soir c'est coquin ! Tu es prête ? Je lui répondais que je me laissais faire et que je lui faisais confiance. Il me sourit et me complimenta sur ma tenue.

Vers 22h, on est parti a la voiture de Stéphane, on a roulé une bonne vingtaine de minutes pour se retrouver dans la banlieue nantaise. On s'arrêta devant un charmant pavillon d'un lotissement. Avant de sortir de la voiture Stéphane me posa un bandeau sur les yeux et me dit: sans les yeux on ressent mieux les choses.
C'était très excitant. Il me prit par la main. On entra dans la maison, puis monta à l'étage.

On entra dans une pièce. Il commença a mettre les mains sur mes hanches en m'embrassant a pleine bouche. Il m'allongea sur le lit, retira mes chaussures. Puis mon string et remonta ma robe. Sa langue léchait déjà mes grandes lèvres pendant que ses doigts ouvrait ma fente. Il me complimenta sur mon épilation et me dit : on va bien s'occuper de toi ce soir.

Je me caressais la poitrine pendant que Stéphane me bouffait littéralement, J'avais très chaud et je mouillais fortement. J'allais jouir. Je gémissais de plus en plus fort jusqu'à l'orgasme. J'ajoutais après le dernier gémissement: je veux ta queue maintenant Stéphane !

Il me releva, ôta ma robe, mon soutien gorges, j'étais nue devant lui et il me dit: ce soir c'est Éric qui va te baiser et moi je vais te regarder. Il me prit par la main et me dit avancer de deux pas et mis ma main sur un sexe et quel sexe. Il était vraiment large. Je sentais déjà deux mains sur mon visage et déjà la langue d'Éric était dans ma bouche.
Il m'embrassait et me caressait assez fermement les fesses et la poitrine.

Stéphane m'avait tellement excité que je me laissais totalement faire.
La suite fut très athlétique Éric me saisit par les cuisses et me porta jusqu'à lui, je posais mes mains autour de son cou. Tout en m'embrassant sa queue entra en moi profondément. S'en suit un va et vient régulier, il me fesait aller et venir sur son sexe les deux mains sur mes fesses. J'étais totalement possédée et j'enchaînai les : Han ! Hum! Oui! Après plusieurs minutes j'ai jouis comme jamais laissant mon sexe déverser une grande quantité de cyprine.

Eric m’amena ensuite sur le lit : je vais baiser ta petite chatte en levrette maintenant Rachel.

Tout ce que tu veux Éric, baises moi fort !

Je me cambrais pour accueillir son sexe et il commença a nouveau un va et vient ni trop lent ni trop fort. Il enleva ensuite le bandeau de mon visage et je découvris Stéphane devant moi assis contre le lit la main sur le sexe . Ça l'excitait de me voir me faire prendre et il se branlait devant moi. Ça m'excitait également, je me sentais objet de désir.

Eric continua plusieurs minutes encore avant de dire : je vais jouir sur ta copine Stéphane. Et je reçu plusieurs giclées de son sperme sur mes fesses. Quasiment au même instant je reçu sur mes seins la semence de Stéphane. Ils me laissèrent ensuite seule sur lit.

J'ai passé le reste du weekend avec Stéphane comme un couple normal.

Chapitre 4. Le partager.

J'avais pris mon lundi pour faire le pont car le mardi était férié. Le temps était clément pour ce début de mai. Stéphane me proposait d'aller chez son ami Marc pour la soirée.

J'avais passé la journée en famille et je rejoignais Stéphane chez lui en début de soirée. En sortant de la douche, des affaires étaient posés sur le lit. Un ensemble de sous vêtements beiges transparent. Le shorty était ouvert... Très coquin !!! Il y avait aussi des bas beiges et une robe noire.

La robe était courte et très moulante sur le bas et très large et très décolletée en haut. Avec le soutien gorge transparent, ma poitrine était très visible.

J'ajoutais un maquillage assez appuyé sur mes yeux pour me rendre encore plus sexy. Quand je descendis retrouver Stéphane, il me dévisagea de haut en bas et me souri. Tu es parfaite ajouta t'il.

En route je lui demandai si la soirée serait coquine. Il me répondit qu'il n'y avait jamais rien de programmer mais qu'il était très probable que tu découvres de nouvelles choses.

Marc habitait une belle villa au bord de l'Erdre. Cette fois je n'avais pas le droit au masque en descendant de la voiture et je pouvais admirer le décor. Marc nous ouvris . Ah enfin on attendait plus que vous. Il me regarda avec un grand sourire et me souhaita la bienvenue en me complimentant sur ma tenue.

Trois autres personnes que je connaissais déjà était déjà en train de discuter un verre a la main. Il y avait Éric, Natacha et Coralie. Leur tenue était autant sinon plus sexy que la mienne et je ne doutais plus de l'issu de la soirée. Je me demandais seulement comment cela allait se passer. Tous ensemble ?
Natacha revêtait un robe légère un peu transparente qui mettait en évidence la non présence de sous vêtements. Quand a Coralie, elle portait un robe serré rose bonbon très près du corps un string bien visible et pas de soutien gorge.
Pour les garçons c'était très classique jean chemisette pour tout le monde.

La vue du salon donnait sur l'Erdre a travers de gigantesques baies vitrées. Aucun vis a vis a part ceux de quelques bateaux qui passaient au loin.

L'ambiance était sympa on discutait ensemble autour de plusieurs verre. J'avais du mal a savoir comment les choses allaient se déclencher. J'étais assez excité et j'avoue que Marc me plaisait bien. Une autre sentiment bizarre me montait dans la tête. Je trouvais vraiment Coralie très sexe et j'avais envie de la voir a l'œuvre. Par contre je me demandais aussi ce que je ressentirais quand je verrai Stéphane dans les bras , ou dans les fesses d'une autre...

Marc m'invita a le suivre pour me resservir a boire. Il me tendit une autre coupe quand je vis Coralie s'approcher de Stéphane l'enlasser par la taille et l'embrasser. Marc lu ma surprise son mon visage, il s'approcha et posa ses mains sur mes hanches et me murmura : ne t'inquiètes pas il est très amoureux de toi. Mais là il s'amuse.
C'est vrai que j'ai ressenti un peu de jalousie sur le coup.

Coralie embrassait langoureusement Stéphane et sa main massait son sexe. Il avait déjà relevé sa robe et caressait les fesses de Coralie. Très vite elle déboutonna le pantalon de Stéphane. Ce coquin n'avait pas de sous vêtements et soutenait déjà une belle érection. Elle s'agenouilla et commença a le lécher de bas en haut en le regardant. Stéphane fermait les yeux chaque fois que la langue de Coralie passait sur son gland.
Eric et Natacha s'était rapproché de Coralie. Natacha enlevait le string de Coralie et léchait ses fesses. Eric avait déjà ses doigts dans la chatte de Coralie. Eric se plaçait ensuite sous Coralie et commençait a la lécher et a lui peloter les fesses. Elle sortait par moment la queue de Stéphane de sa bouche pour gémir de plaisir.
Natacha avait pendant ce temps retirer le pantalon d'Éric et était appliquer a alterner masturbation et fellation de la queue d'Éric.

La chaleur commençait a monter dans tout mon corps. Marc me caressait le dos et les fesses sensuellement. On échangeait par moment un baiser langoureux où nos langues s’entrelaçaient. Marc me dirigeait ensuite sur un des canapés. Il retirait ma robe et m'installait sur le dos. Il écartait mes jambes et commençait a m'embrasser partout. Il passait sa langue sur mes grandes lèvres puis s'arrêtait longuement sur mon clitoris. Je me caressait les seins et ne perdait pas une miette de ce qui se passait a quelques mètres.

Natacha se relevait et entraînait Éric sur le canapé , il s'asseyait et Natacha se positionna sur lui. Elle commençait a bouger sur lui. Eric lui prenait fermement les seins avec ses mains. Natacha gémissait de plaisir. Eric eut les mots suivants : vas y donnes toi sur ma queue chérie c'est trop bon !

Pendant ce temps, Coralie s'était mise en position de levrette sur le canapé, elle tournait la tête avec un vrai regard de chienne vers Stéphane. Il ne mit pas longtemps pour le pénétrer profondément, première pénétration a laquelle elle répondait : vas y baises moi bien comme j'aime.

La scène était vraiment chaude et ça m'excitait beaucoup. Marc continuait à me lécher et s'adonnait maintenant sur mon anus également. C'était la première fois que l'on me faisait ça. Je trouvais a ma surprise la sensation agréable et je le laissais insérer son doigt. Marc me disait : je vais te prendre en sodomie Rachel. Je lui répondais : inities moi et donne moi du plaisir. Il introduit doucement son sexe en moi et petit a petit s'enfonçait complètement. Je me caressait le clito en même temps. C'était vraiment excellent, je découvrais de nouvelles sensations. La queue de Marc était longue et fine et je n'avais pas la moindre douleurs. Mieux encore je sentais l'orgasme monté. Pour l'encourager, je lui disais: vas y continues tu vas me faire jouir en sodomie. Il m'envoya un sourire et continua.

J'avais un peu perdu le fil de ce qu'il se passait a côté et quand je jetais un coup d’œil Coralie et Natacha était accroupie devant les queues de Stéphane et Eric qui se branlaient pour jouir sur leurs partenaires. Elles léchaient ensuite leur jouet comme de belles petites coquines. Elles avaient un temps d'avance sur moi ces deux là !

Ce fut ensuite a mon tour de jouir. Je ne contrôlais plus rien et je laissais mes gémissements partir sans retenus. Marc m'envoyait finalement une série de jets de son sperme sur le ventre. Il s'approchait ensuite de moi pour m'embrasser et me remercier.

Tout le monde s'est ensuite gentillement et nous avons continué la soirée comme si de rien n'était ;).


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Découverte du libertinage
La découverte de la vie...et du sexe
La découverte de la bisexualité
La découverte du sexe, suite
Florence - Découverte espagnole