La Passagère de la pluie ! EP 5

Wendy absente, Sophie s'arrange une aventure,avec un jeune voisin, que se fait prendre au piège !

Proposée le 15/07/2017 par maximilien7

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FFH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

C’est la première fois de ma vie, mais aujourd’hui je vais entrer dans un sexe shop, les ustensiles dans la valise de Wendy n’on pas arrêtés de me titiller. Depuis que nous jouons aux dépravés, je ne contrôle plus ma libido et il me prend de surprenantes envies en plein jours. Donc je suis curieuse de voir ce que je peux trouver dans ce genre de boutique. Bien sûr je m’assure trois fois de ne rencontrer personne avant d’y mettre les pieds.

La jeune femme qui me reçois est charmante, j’avance avec prudence en balbutiants quelques mots incompréhensibles, la belle me gratifie d’un sourire et je me confonds en explications inutiles.
Elle me présente divers objets très subjectifs, dont elle m’explique l’emploi, le fonctionnement et les effets qu’elle décrit avec force détails. Cela me paraît clair, elle à de l’expérience et ne se gêne pas de le dire !
Je pars sur une culotte vibrante, que j’emballe vite fait, impatiente d’essayer cette chose qui d’ailleurs à la particularité de m’exciter même avant que je la porte !

Quitter le magasin au plus vite, avec prudence cela s’entends, mais le destin est une chose insondable. La porte ne s’est pas encore refermée, et je me trouve nez à nez avec un voisin qui relève instamment ma présence en cet endroit de débauche ! Un voisin, qui depuis un certain temps déjà, tente une approche dès qu’il m’aperçoit. Il est bien jeune, sportif, entreprenant et là, je suis foudroyée. Dans mon sac l’objet sexuel me rappelle, ma nouvelle dépendance et dans ma tête les images d’une aventure extraconjugale se bousculent !

Honte oui, j’ai honte mais mon sexe lui crépite de désir, je rougis, je frissonne d’une envie de jeune fille sur le point de commettre une imprudente folie ! Son salut, accompagné d’un sourire pervers m’énerve, pour qui ce jeune coq se prend-t-il, je ne vais certainement pas me laisser influencer par un type qui à dix ans de moins que moi !

« Bonjour Sophie, vous allez bien ? »

Belle entrée en matière, si je vais bien ?, évidement que je vais bien ! Il est effrontément beau, sûr de lui, les yeux bleus, dix huit ans, tous ce qu’il faut pour courir les filles, les filles de son âge !, mais non, c’est à moi qu’il s’en prend !

« Je suis le chemin du retour, est-ce que je pourrai rentrer avec vous ? »
Ce respect me rends folle, s’il me mettait les mains au fesses cela ferais le même effet !
« Euh ! Oui, je veux bien t’emmener, la voiture est au coin de la rue, allons-y ! »

Je sens son regard courir sur mes hanches et descendre sur mes jambes, j’apprécie ce voyeur à qui je permets innocemment des vues osées. Je dévoile en montant dans le véhicule diverses prises de vues ! Je joue l’adolescente inconsciente histoire de voir jusqu’ou il osera aller. S’assoir en laissant ma jupe déjà très courte glisser sur mes cuisses jusqu’à l’interdit, puis poser à côté de lui mon sac en me penchant au maximum possible, pour qu’il puisse apprécier mes seins.

Ça marche je constate le trouble, je me déteste pour oser m’autoriser à jouer la péripatéticienne, avec ce gosse, qui finira par exploser son slip s’il continue à bander de la sorte. Je suis totalement hors de moi, pendant que nous roulons, je me vois le masturber frénétiquement, punitivement, pour avoir osé me regarder.

Je souhaite à chaque instant qu’il me force à m’arrêter, qu’il me tienne à sa merci, que je sois victime d’un viol dans toute sa perversité !
Victime, pas tant que ça bien sûr, je hurlerai et m’arrangerai pour qu’il gagne et m’oblige à me laisser faire, pour qu’il m’arrache mes vêtements et que je subisse la verge qui persécutera mes lèvres et me pénétrera sans aucune pitié.

Je serai damnée, mais je n’en ai plus rien à faire, les leçons de Wendy sont en trains de porter leurs fruits. S’il me touche à un moment ou a un autre, je me laisserai envoûter, je me donnerai nue, je crierai quand il me percera ! Mais non, il continu sagement à reluquer mes cuisses, et le sac à côté de lui se renverse sur le plancher déversant mon secret pervers devant son nez ! Il le ramasse et je fonds de honte quand il lit les inscriptions détaillées sur le paquet !

On voulait me l’emballer et comme une idiote j’ai refusée trop pressée de quitter l’endroit mal famé ! Là je ne quitte plus la route des yeux, du coin de l’œil j’observe ses réactions un peu désordonnées, il remet l’objet du délit dans mon sac et nous poursuivons le trajet.

Nous voilà rendu au domicile, il est galant et décharge mes courses au garage, moi je me dis que j’en suis pour mes frais au niveau satisfaction sexuelle, tant pis je m’enfilerai mon slip vibrant dès que je serais seule !

Quand une main soudain attrape mon poignet droit, je ne feins pas la surprise et retient mon souffle ! Lucas à succombé à l’excitation et je suis plaquée contre le capot de la voiture, puis je joue la prude, la femme qui refuse, je fais mine de ne pas comprendre ! Et évidemment j’use du vocabulaire correspondant ! Le scénario que je m’étais imaginée est en train de se matérialiser !

« Lucas, arrête qu’est-ce que tu fais ?... non…. Arrête, je t’en prie, Lucas… non ! ne fait pas ça, non… !»

J’ai réussie à l’exciter d’avantage encore, il ne répond pas, ses mains son passées devant dans mon slip elles cherchent furètent et trouvent, je coule de plaisir, je me débats par principe, pleurniche ! Puis c’est au tour de ma poitrine à être triturée, massée, ses doigts sont agiles il sait faire, je jouis avec une rapidité déconcertante !
Ce signal est immédiatement perçu et le débarrasse de toute appréhension. Les bretelles de ma robe glissent sur mes épaules, une fraction de seconde, je me dégage et je joue la fuite dans un insupportable stimulus je contourne la voiture pour être rattrapée en bas de l’escalier haletante hors de moi.

Je suis plaquée au sol et dans une rixe sauvage nous nous battons, sa main enfin s’est immiscée entre mes cuisses elle plonge résolument à l’endroit précis qui me paralyse, je jouis encore. Je hurle, je suis retournée,il chevauche mon ventre je suis bloquée.

Il retire sa chemise, il est athlétique, si le reste correspond ma mauvaise foi sera récompensée. Il ouvre son pantalon se soulève légèrement, fait glisser son slip. La verge jaillie, longue dru, ardente, elle perle et trésaille devant moi, telle un serpent elle me défie !
Position incongrue pour lui, le pantalon et le slip l’empêchent d’agir pour s’en dégager, il doit me lâcher. J’en profite pour fuir une nouvelle fois, vers la remise du fond je sais que ne peux plus échapper à mon agresseur, et je jubile à l’idée de ma prise.

Je reste coincée au fond de la petite pièce, et Lucas apparaît dans embrasure de la porte, je ne vois plus que ce sexe que je trouve soudain énorme. Entre mes cuisses coule la cyprine je suis dans un état de stress incroyable, et j’ai envie comme jamais d’être prise et, oui, je l’avoue d’être violée sauvagement par cet étalon en rut !

La suite est dantesque, je suis attrapée par mes cheveux, tirée vers le couloir, mes seins touchent le sol froid, mes cuisses écartelées avec force, je beugle, je suis animale ! Lui, il est bien plus dur que je ne l’aurai espéré, ses mains attrapent mes hanches la verge se place entre mes lèvres boursouflées, je retiens ma respiration, quand la violence de l’assaut me persécute je suis transpercée par une vague orgasmique sans fin.
L’onde traverse mon corps en entier je suis dans l’emprise de tremblements, des spasmes, je crie, je gémis sans fin. Mais lui, ne s’arrête pas il continu de me baiser comme un diable, éjectant tous les sirops de mon vagin ! Je n’en peux plus de retenir mon souffle, il frappe sans discontinuer, je m’étale à plats ventre et je suis retournée comme une crêpe.

Son corps s’incruste sur le miens, mes cuisses sont largement ouverte et la pénétration est astrale, forte, puissante. Je suis hors de moi, toute abandonnée à l’extase je ferme les yeux en attente de l’apothéose. Je sens qu’elle est proche, Lucas colle se bouche sur mon cou et gémis, un gémissement d’enfant qui chante à mes oreilles, je suis charmée par ces sons qui me récompensent.

Lorsqu’il relève la tête je sais qu’elle va arrivée la dernière charge qui va m’achever, je ferme les yeux contracte puissamment les muscles de mon bas-ventre et je l’entends mugir, un mugissement de fauve ! Le sperme est éjecté pendant que j’essaye de récupérer. Sur mon ventre ça coule, massif, je suis percutée par un jet au sexe, je ne comprends pas, pourquoi s’est-il retiré ? J’ouvre les yeux, et découvre avec stupeur que c’est Wendy qui s’est collée à lui et le maintient par les aisselles, pour l’empêche de bouger.

Lucas est secoué par les spasmes de l’éjaculation, le pénis crache encore son sirop sur moi, et Wendy ne lâche pas sa prise, le garçon se débat, tente une fuite ! Elle doit avoir des notions de self défense car elle maîtrise celui qu’elle pense être un agresseur. Je lui avoue mes provocations à l’oreille et elle radoucie sa position !


Laisser un commentaire / une note :
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La Passagère de la pluie
La passagère de la Pluie Ep.2
La Passagère de la pluie ! EP.3
La Passagère de la Pluie ! Ep.4
Latex, plastique et pluie....