Le trio pervers séance de dressage

Le trio pervers est devenu un quatuor, un peu comme les trois mousquetaires, Kate va organiser une séance de dressage pour les trois autres, qui va se révéler une énorme surprise finalement.

Proposée le 4/12/2016 par See You

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FFH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Le trio pervers séance de dressage épisode 4

Vendredi 20 Août

Ce matin j'ai reçu un mail de Kate, m’expliquant que la journée d'hier a été la plus formidable depuis que l'on se connaît, et elle souhaite avec mon accord que Mandy fasse partie de notre groupe, Mandy est d'accord, elle adore être avec elles deux, et elle fait des coquineries avec elles depuis très longtemps, de plus elle me trouve très sympa, et Kate ajoute qu'elle a remarqué que Mandy m'excite beaucoup, comme elles deux le sont aussi en sa compagnie.

Donc si je suis d'accord, elles ont décidé toutes les trois de me réserver une surprise pour cette après midi, et cette fois ci c'est Kate qui organisera et dirigera tout chez elle, je devrais me laisser faire, elles attendent ma réponse.
Je répond au mail de Kate, que je suis d'accord, et qu'au sujet de Mandy, effectivement elle a bien remarqué à raison qu'elle m'excitait un maximum, et qu'elle a toute sa place parmi nous, je rajoute que cette fille me trouble effectivement beaucoup, son aspect de petite fille faussement innocente est irrésistible pour moi, et je crois que pour elles deux aussi, si j'ai bien remarqué, je trouve dommage qu'elle soit exclusivement lesbienne, mais peut être qu'a notre contact, les trois pervers que nous sommes finiront peut être par la faire évoluer. Je les retrouverais donc toutes les trois avec beaucoup de plaisir cette après midi chez Kate.
Je me demande bien ce qu'elles vont me réserver, je connais Kate, elle est dominante comme moi, et encore plus perverses que moi, et hier j'ai bien remarqué qu'elle a pris sont pied quand elle m'a enculé, elle a adorer le faire, et je pense que je vais y avoir droit encore cette après midi, je verrai bien elle a beaucoup d'imagination, ma curiosité fait que je suis impatient d'y être.
L'heure de retrouver mes trois coquines arrive enfin, et c'est d'un pas léger que je me rends chez Kate. Cette dernière m'ouvre la porte très souriante, elle me fait entrer, les deux autre filles sont la, tout sourire aussi, Kate m'embrasse sur la bouche, suivi de Roxane qui me donne un baiser beaucoup plus prononcé, plus fougueux aussi, et enfin c'est le tour de Mandy qui se jette à mon coup en m'embrassant sur la joue. Je suis surpris par sa réaction, je pensais que j'aurais droit à un bisous des plus sage du bout des lèvres, pas à un accueil aussi chaleureux de sa part. Kate reste debout et nous fait asseoir dans les fauteuils, Roxane avec moi, et Mandy toute seule. Elle m'explique que toutes les trois ont beaucoup aimé la journée d'hier, et qu'elles ont trouvé que leur professeur leur avait donné de supers exercices à faire, elles ont donc décidé que c'était à leur tour de jouer au professeur, du moins ce serait elle Kate notre professeur, et nous ses élèves, moi compris, et que je devrais lui obéir et faire tout ce qu'elle va me demander sans broncher ni discuter ses ordres, que bien sur ce qu'elle nous réserve est une surprise pour tous les trois, elle en a pas parlé aux filles, elles ont juste décidé ensemble qu'aujourd'hui Kate serait le prof.
- Bien on va commencé, Mathieu lèves toi et déshabilles toi devant nous !
Je me lève et je suis décidé à lui obéir, je trouve cela amusant, moi le dominant transformé en soumis, ça me fait un peu bizarre quand même. Il fait chaud comme les autres jours et je n'ai pas grand chose à enlever, je commence par enlever doucement mon tee-shirt, en me dandinant, et je le jette à Roxane, j'enlève mes chaussures et mes chaussettes, pas très adroitement je l'avoue, puis c'est le tour de mon pantalon, je le déboutonne lentement, en tortillant du cul, en prenant mon temps, je l'enlève en essayant d'être sensuel, façon chippendales, et je le jette à Mandy en lui faisant un clin d’œil, Il me reste plus que mon caleçon, je me retourne dos aux filles, et je le baisse lentement très lentement, d'un côté un petit peu, puis de l'autre pareil, je tends mon cul vers elles, et je fini par le baisser d'un coup, je l'enlève complètement, je me retourne et je le jette à Kate, qui l'attrape au vol, le sent, puis elle se lève et va vers Roxane pour le lui faire sentir, puis c'est au tour de Mandy, elle le lui tend, en lui disant :
- Tiens respire l'odeur d'un homme, tu l'as jamais senti, il est temps que tu la connaisses !
Mandy hésite, mais Kate lui colle mon caleçon sur le nez de force, puis le lui enlève presque aussitôt.
- Tu vois c'est pas si terrible que ça, en plus il à un côté femelle, il sent presque la femelle, tiens vérifie par toi même !
Elle le lui donne, Mandy hésite, puis fini par le sentir plus longuement, et le lui redonne, l'air pas très convaincu. Kate le jette par terre puis se retourne vers moi :
- Vas y montres nous bien tes couilles puis branles toi devant moi !
Je m’exécute, je prends mes couilles dans ma main, par en dessous pour les soulever, pour les rendre bien visible, elles font maintenant deux grosses boules dans mes mains, je les tiens d'une main et de l'autre je commence à me masturber doucement, en faisant coulisser mes doigts sur ma tige, en évitant mon gland beaucoup plus sensible, l'effet et rapide et ma queue s'allonge et grossi, et je commence à bander encore mollement. Kate se lève et prend une cordelette dans mon sac qu'elle avait à côté d'elle, je lui avait laissé le sac, mais j'ai l'impression qu'elle a ajouté de nouveaux objets. Elle vient vers moi, en me disant de me laisser faire, elle commence à enrouler cette cordelette autour de mes couilles à leur base, et aussi autour de la base de ma queue, qui à ramollie nettement, j'avoue que je suis pas très rassuré, elle fait un espèce de laçage autour de mes parties génitales, en s'amusant à tirer sur la cordelette, ce qui a pour effet de bien exhiber mes couilles, qui forment maintenant deux grosses boules qui ressortent, et ce cordon qui me serre la base de ma queue me fait bander malgré moi.
Elle demande à Mandy de se déshabiller et d'aller s’asseoir au bord de la table, elle sort un espèce de tube transparent en verre très long, en fait je crois que c'est un espèce de vase qui est de la grosseur de ma bite, à peine plus gros, il est fermé au bout avec un renflement, une sorte de pied un peu plus large, oui c'est bien un vase, bien tubulaire, d'une quarantaine de centimètre de long. Elle va vers Mandy et lui dit de se soulever, elle passe le tube, la partie fermée sous ses fesse , et Manon s'assoie dessus, elle lui dit de bien le tenir entre ses mains pour pas qu'il bouge, On dirait que Mandy tient une bite entre ses mains, on dirait qu'elle à une bite transparente à qui il manque le gland et qui sort de sa chatte juvénile. Kate me sort de ma rêverie, en m'enduisant la bite de vaseline, me faisant bien bander au passage.
- Mathieu maintenant baise ce vase, comme si tu baisais Mandy, et toi Mandy laisses toi faire et tiens bien le vase !
On se regarde avec Mandy surpris, Kate ne nous laisse pas le temps de réfléchir et elle introduit la bite dans le vase, elle entre juste, il y a pratiquement pas de marge autour, elle prend un martinet et se met à me fouetter le cul gentiment, en m'ordonnant de bien enfoncer à fond ma bite, de baiser Mandy de cette façon en donnant de grands coups de rein. J'avoue que ce tube qui serre ma bite et Mandy juste en face de moi nue, les cuisses écartée, assise sur le tube, m’offrant la vue de sa chatte de petite fille, son petit clitoris posé sur le tube, ses deux mains qui tiennent le tube comme si elle tenait ma bite, de voir ma bite disparaître entre ses mains jusqu'à sa petite chatte si excitante, tout cela me fait un effet incroyable, plus les coups de fouet parfois assez appuyé que me donne Kate sur mes fesses. Je bande très dur, comme j'ai rarement bandé, et je me mets à baiser ce vase comme si je baisais Mandy, j'ai vraiment l'impression de la baiser, je veux y aller doucement, pour essayer de ne pas trop m'exciter, mais Kate me fouette pour que je baise plus fort, m'obligeant à donner de grands coups de rein. Je regarde Mandy dans ses jolis yeux marrons pétillant, j'y vois maintenant de l'amusement, et j'entends Kate lui dire :
- Tu vois Mandy, un homme qui te baise c'est pas si terrible que ça, ça t'amuse même !
Effectivement elle semble y prendre du plaisir, le tube frotte contre sa chatte entre ses lèvres, sous l'effet de mes coups de butoir, et cela doit lui donner un certain plaisir comme si c'était ma bite qui coulissait entre les lèvres de sa vulve. Moi je prends mon pieds, j'imagine que je la baise vraiment, elle m'excite comme aucune fille ne m'a jamais excité, j'ai l'impression de baiser une pucelle, j'essaie au maximum de retarder mon éjaculation, mais je suis trop excité, et je baise ce tube de bon cœur, avec beaucoup de plaisir, je sens monter cette vague en moi, envahir tout mon être et ma queue qui dans un brusque sursaut lâche ma semence qui gicle au fond du tube en de grands jets, pendant que j'ai des spasmes incontrôlable du à ma jouissance, et qui secouent le tube entre les mains et la chatte de Mandy, il coulisse même dans sa fente, et je m’aperçois qu'elle a mouillé ce qui facilite le déplacement du tube, enfin du vase. Une fois ma cargaison délivré dans le tube et les spasmes calmés, je me retire doucement en appréciant le spectacle de ma verge tendu et gonflé qui glisse hors de ce fourreau magique, Mandy regarde aussi et à pas l'air dégoutté, plutôt toujours amusé, un peu comme une gamine innocente qui découvre la chose pour la première fois, ce qui est finalement le cas. Kate prend le vase et le place sous ma bite pour faire tomber les dernières gouttes dedans en me la secouant et en la pressant un peu, au passage elle fait la remarque comme quoi la partie qui était dans la chatte de Mandy est bien lubrifié, elle a mouillé notre petite fille innocente, elle a trouvé ça excitant qu'un homme la baise comme ça, pour une lesbienne qui a un contact pour la première fois avec un homme, c'est super bien, on est tous fier de toi . Puis elle me dit de me coucher par terre sur le dos, le sol est du sol vinyle, pas très confortable, mais pas froid non plus, je lui obéis, elle demande à Mandy de descendre de la table et de venir vider le vase sur mon torse, ce qu'elle fait
sans hésiter, puis une fois celui ci vide, Kate lui demande d'étaler ma semence partout sur ma poitrine. Mandy hésite un peu, puis le fait, le contact de ses doigts englués de sperme sur mon torse sur mes seins, m'électrise, elle s'en rend compte, et finalement y prend plaisir, elle caresse bien mes seins et surtout mes tétons, qu'elle pince légèrement, j'adore la sensation, c'est vraiment trop bon, je comprends Kate et Roxane qui en profite souvent.
Kate l'arrête en lui disant que si cela continu elle va prendre plaisir à s'occuper d'un mec, puis m'ordonne de me mettre à quatre pattes à ses pieds comme un chien, je lui obéi, finalement ça m'amuse de jouer le soumis, de faire le chien, j'ai l'impression d'être une petite salope, une femelle, comme hier quand elle m'a enculer. Elle demande à Roxane de se mettre toute nue devant nous, une fois fait, elle commence à la fouetter comme moi je l'avais fait lors de notre deuxième rencontre, elle utilise le martinet délicatement, elle utilise les lanières comme pour faire des caresses, les faisant glisser sur le corps de Roxane, puis à d'autres moments, de façon beaucoup plus mordantes, cinglantes. Roxane gémis, couine, ça l'excite et moi aussi. Puis Kate stoppe ses coups et demande à Roxane d'enfiler le gode ceinture et de se mettre à genoux derrière moi, qui me trouve toujours à quatre pattes, puis elle lui ordonne de m'enculer. Avant elle enduit bien ma rondelle de vaseline, ainsi que le gode, puis Roxane se place en position derrière moi, Kate guide le gode vers mon cul, force en appuyant et en demandant à Roxane de m'enculer sans ménagement vu qu'hier le passage à été fait, et que maintenant sa petite salope de Mathieu à été dépucelé. Je sens le gode s'enfoncer brutalement, j'ai un sursaut, un coup de fouet me tombe sur le dos, se qui me fait me relâcher sous la surprise, le gode me pénètre du coup sans effort, m'arrachant un gémissement, plus de plaisir que de douleur.
Roxane m'agrippe par la taille pour mieux me sodomiser tout en se penchant sur mon dos, je sens ses petits seins ballotter et frotter sur mon dos sous ses coups de butoir qui sont assez doux, elle ose pas trop y aller franchement, j'avoue que cela m'arrange, mon cul à le temps de s'habituer un peu. A peine le temps de cette réflexion, j'entends Kate qui dit :
- Allez mes petites chiennes salopes, un peu plus de conviction, comportez vous comme de vrais bêtes, attendez je vais vous encourager !
Et j'entends le fouet claquez doucement sur Roxane, qui devient plus active, et quelques secondes plus tard, je reçois des coups sur mes flans. Ont a bien compris le message tous les deux, J'offre ma croupe plus volontiers, je vais au devant de ce gode qui m'encule, Roxane se fait plus active, ses coup de gode s'enfonce à fond, elle prend plus d'élan, et s'enfonce maintenant en moi bien à fond, je gémis de plaisir, cette sensation d'être bien rempli, ce truc qui coulisse en moi, me chauffe le cul et les sens, je devient une chienne et Roxane un chien qui en sodomise un autre.
Kate demande à Roxane de me branler en même temps, sa main droite quitte ma hanche pour prendre ma bite qui s'est bien raidi sous le plaisir que je ressens dans mon cul, elle me branle la tige doucement, sa main est douce. J'entends Kate lui ordonner de me traire comme une vache, et j'entends le claquement du fouet, sûrement sur les fesses de Roxane, et je reçois à nouveau des coups sur mes flans, se qui nous rend de suite plus bestiale. La main est plus ferme sur ma queue, elle me trait comme le pi d'une vache, le gode me ramone bien l'intestin et le cul, je gémis de plus en plus fort, c'est trop bon ce qu'elle me fait, je me sens chienne, femelle en rut, je suis au bord de l'explosion, mes gémissement deviennent plus fort, j'y mêle des râles maintenant, Je ne vais pas tarder à jouir et à éjaculer. Kate s'en rend compte et nous demande d'arrêter, elle nous sépare, je sens le gode se retirer de mes entrailles, je m'écroule à plat ventre, épuisé. Elle demande à Roxane de retirer le gode ceinture et de se coucher sur le dos, de bien écarter les cuisses comme une grosse salope qu'elle est, et à moi elle m'ordonne de la baiser, cette fois pas comme si j'étais une petite chienne salope, c'est Roxane qui le sera, mais comme un homme, un mâle, un vrai, bestial avec sa petite chienne salope, avec sa pute.
J'ai à peine eu le temps de reprendre ma respiration et mes esprits, mais l'idée de baiser Roxane comme une pute me plaît beaucoup, et ma bite est toujours raide, il faut dire que le cordon qui serre sa base m'aide à maintenir mon érection. Je me mets en position, j'arrive à quatre pattes entre les jambes de Roxane, j’aperçois son merveilleux coquillage bien ouvert, accueillant et bien baveux, je me place au dessus d'elle, elle attrape ma bite, pour se la fourrer dans la chatte, j'ai pas besoin de forcer, elle entre comme dans du beurre bien mou, sa chatte est serrée mais super accueillante, bien douce et chaude et extrêmement humide, tout ce que j'aime, je m'enfonce bien à fond, et je commence mes vas et vient tranquillement, trop tranquillement au goût de Kate, qui me fouette, en me disant, j'ai dit de la baiser comme une pute, pas comme une pucelle.
L'effet est immédiat et me donne du baume au cœur, je me mets à la baiser avec plus de vigueur, Roxane se démène de son côté en se remuant comme une petite chienne en chaleur. J'entends Kate dire à Mandy :
- Regarde comment un mec et une nana baisent, c'est honteux de baiser comme ça sans gêne devant une petite oie blanche comme toi, tiens prends le martinet et punis les !
Mandy commence à nous fouetter, enfin surtout moi qui suis dessus, de façon plutôt hésitante, puis elle y prend plaisir et ses coups sont plus ferme, plus sec, cela nous fait comme de l’électricité, nous excite tous terriblement, le fait d'être fouetté par une petite fille comme Mandy, car même si elle est majeure, elle ressemble et se comporte comme une petite fille, c'est terriblement excitant. Je sens le vagin de Roxane me traire la queue, tellement cela l'excite, et moi je bande extrêmement dur, et je la pilonne comme un bête, par moment j’aperçois Mandy toute nue avec son allure de fillette, et son martinet à la main, mais son regard n'est plus celui d'une fillette innocente, il est devenu pervers, un regard qu'on ne lui connaissait pas, notre petite oie blanche découvre une sexualité perverse et commence à y prendre goût. Cela nous excite vraiment terriblement de la découvrir sous ce jour là, on baise du coup comme des bêtes. Roxane me tiens enlacé, ses jambes sont remontées sur mon dos et me tiennent serré contre elle, on roule par terre dans tous les sens aux pieds de Kate et Mandy. Tantôt je suis dessus, tantôt je suis dessous, on est accouplé intimement, on ne fait plus qu'un, ma queue bute au fond de son vagin, on baise bestialement, laissant notre instinct animal prendre le dessus, Kate nous encourage à continuer à baiser comme des pervers, en disant à Mandy :
- Tu vois ça c'est de la baise de pervers, de la vrai baise d'homme et de femme, et c'est à cause de toi si il baisent comme ça, je suis fière de toi ma petite Mandy !
On continue à se rouler comme deux bêtes que nous somme devenus, on râle, on couine, on jouit pleinement de ces instants, ma bite est dur comme elle ne l'a été que très rarement, je sens le vagin de Roxane qui enserre ma bite de plus en plus fort, et qui ondule sur elle, ainsi que son ventre qui fait des vagues sous le mien, notre excitation est au maximum, je suis au bord de l'explosion. Roxane aussi, soudainement elle est prise de spasmes, elle jouit en criant, sa mouille gicle sur ma queue et mes couilles, déclenchant aussi ma jouissance, je jouis et je gicle en elle ma semence, des jets puissants tellement je suis excité, je râle mon plaisir à ne plus en finir, nous faisons un concerto du sexe, un bel ensemble vocal. Nous restons enlacé comme ça un petit moment, c'est si bon, nous reprenons notre souffle et nos esprits, ma tige est congestionné, mon gland aussi, je soupçonne Kate d'avoir serré exprès ce cordon autour de mes bourse et de ma queue pour que je continue de bandé dur, j'ai l'impression que c'est pas la première fois qu'elle utilise cela, elle savait trop bien comment faire avec cette cordelette sur moi. Nous finissons par nous séparer sous les ordres de Kate, c'est avec regrets que nous le faisons, ma bite sort de son fourreau si douillet, nous nous écartons l'un de l'autre, le vagin de Roxane laisse encore écouler son jus, notre jus, sa mouille et mon sperme mêlé, il y a une petite flaque par terre, ma bite goutte aussi et reste toujours raide, un peu moins gonflé quand même.
Kate nous ordonne de nous mettre à quatre pattes, pour qu'on lèche cette flaque, elle demande à Mandy de se joindre à nous, ce qu'elle fait sans trop d’enthousiasme, moi j'ai déjà goutté à mon sperme et aussi à la mouille de Roxane, ça ne me gêne pas de lécher notre mélange, Roxane non plus, elle adore lécher la mouille des filles, et aussi mon sperme, par contre elle a pas du souvent goutter à sa mouille, enfin là c'est un mélange. Tous les deux on commence à lécher doucement notre mélange, c'est pas mauvais, je le fais savoir à Mandy, qui s'est mise à quatre pattes, mais qui hésite encore à franchir le pas, Kate l'encourage aussi, en lui disant que puisqu'elle aime bien lécher la mouille de Roxane ou la sienne, ce n'est pas très différent, finalement. Mandy du bout de la langue goutte notre fameux mélange sous nos encouragements, surtout de la part de Kate, elle ne refuse jamais rien à Kate qui sait très bien la manœuvrer, la manipuler même. Finalement elle se met à laper notre mélange, et on se joint à elle pour l'encourager, la flaque étant pas très grande, nos langues se rejoignent rapidement, la mienne rencontre d'abord celle de Roxane, qui est rapidement rejointe par celle de Mandy, qui rencontre nos deux langues, elle ne refuse pas mon contact à ma grande surprise, nous finissons de tout lécher, puis nous nous regardons tous les trois en rigolant, Kate nous regarde amusé et nous dit d'un ton enjoué :
- Et bien Mandy tu te dévergonde c'est bien, tu vas devenir une petite salope perverses comme nous, je suis extrêmement fière de toi, comme de mes deux autres petites salopes d’ailleurs !
Elle lorgne sur ma bite toujours raide en me faisant un discret clin d’œil, et en disant qu'il est temps de s'occuper de Mandy pour la récompenser des progrès qu'elle a fait aujourd'hui. Elle nous fait tous lever, j'avoue que j'ai les jambes qui flageolent un petit peu, elle va chercher dans le sac un bandeau, et elle le place le sur les yeux de Mandy, sous prétexte d'augmenter ses sensations, au passage elle demande à Roxane de remettre le gode ceinture pour s'occuper de Mandy, en nous faisant encore un clin d’œil et en regardant ma bite. Cette fois Roxane à compris aussi, elle va faire semblant de la baiser, et c'est moi qui vais le faire à sa place. Elle place Mandy face à la table, et lui ordonne de se pencher en avant en prenant appuie sur le bord de la table, elle lui enduit la chatte et sa petite rondelle avec la vaseline, en lui disant qu'elle va la tenir, pendant que Roxane va la baiser en levrette avec le gode, pour le moment elle l'a prépare à le recevoir. Je pense, c'est vrai qu'elle peut s'apercevoir de rien, le gode est de la taille de ma bite en un peu plus long, elle peut vraiment croire que c'est Roxane qui la baise.
La vue du cul de Mandy offert, et enduit par Kate, est un spectacle des plus érotique, je sens le sang afflué à nouveau dans ma verge, qui est resté bandée mais un peu mollement, elle retrouve vite sa vigueur à la vue de ce spectacle, cette fille m'obsède depuis que je l'ai vu la première fois, son air angélique et son corps de petite fille innocente est vraiment trop craquant, j'enfile un préservatif, Mandy n'a jamais connu de bite, et je ne pense pas qu'elle prenne la pilule étant lesbienne, de plus ma verge habillé avec le préservatif renforcera l'impression que c'est le gode, je sais qu'elle n'est plus vierge, sa petite amie la dépucelée avec un gode, et jusqu'à présent c'est la seule qui a le droit de la baiser. Je m'approche de se cul si joliment offert, si tentant, je prend ma bite dans ma main pour la placer à l'entrer de sa chatte, mon gland pénètre doucement sa fente vierge de toute bite, elle est serrée, normale elle est vierge, enfin vierge d'une bite, j'entre un peu plus loin doucement, elle est bien lubrifiée par la vaseline, mais aussi par sa mouille, ma queue glisse en elle s'en problème, je ne vais pas trop loin pour éviter qu'elle sente le contact de mon ventre de mes jambes, elle comprendrait de suite que ce n'est pas Roxane. Je commence mes vas et viens en douceur, elle aime car elle gémit doucement, et commence à bouger son petit cul que tien toujours Kate, qui lui dit :
- Tu trouves ça bon ma petite salope, on t'avais jamais baisé comme ça avec Roxane, tu avais toujours refusé !
- Oh oui c'est bon, vas y Roxane baise moi encore, plus fort !
Je me pince pour ne pas rigoler, et je la pilonne un peu plus franchement mais sans bestialité, plutôt sensuellement, avec délicatesse, je suis super excité de baiser Mandy, mon rêve depuis que je l'ai vu hier, heureusement que je me suis bien vidé les couilles aujourd'hui par deux fois, sinon j'aurai déjà éjaculé dans cette petite chatte juvénile, si bandante et excitante. Elle gémit beaucoup plus, couine même maintenant, surtout que Kate s'est mise à lui branler le clitoris en même temps, elle ne va pas tarder à jouir, en réclamant, encore, encore. Alors Kate lui enlève le bandeau en lui disant vas y joui ma petite salope, tu aimes ça qu'un homme te baise, elle retourne aussitôt lui caresser le clitoris, pendant que je continu à la baiser, cette fois en m'enfonçant à fond en elle.
- Bande de salops, vous avez osé, vous êtes dégueulasses, mais merde c'est trop bon, continues à me baiser, je me vengerai une autre fois !
Et du coup je la baise maintenant sans arrière pensé, avec amour même, amour de la baise, et elle y prend goût, elle couine sans arrêt, des couinements de petite fille qui m'excitent encore plus, je sens la main de Kate qui lui masturbe le clitoris sur ma bite, et qui me masturbe en même temps, c'est trop bon je vais plus pouvoir tenir, je la baise de bon cœur sans retenu maintenant, bien au fond de sa petite chatte, je sens son vagin se contracter de plus en plus, ses couinements s’amplifier et devenir des petits cris, sa jouissance et proche, elle explose d'un coup, et déclenche la mienne aussi, je joui et éjacule dans le préservatif, la privant du plaisir de sentir ma semence gicler en elle, elle a des spasmes terribles, heureusement Kate la tien, elle a une jouissance comme jamais elle a du avoir, et moi aussi aujourd'hui, elle a beaucoup mouillé, je l'ai senti, je me retire délicatement en la retenant, on la porte avec Kate sur le canapé, pour qu'elle reprenne ses esprits, et je me couche à ses côtés pour reprendre les miens.
Au bout d'un moment, elle retrouve ses esprits, elle nous regarde sans animosité, et nous déclare :
- Vous êtes dégueulasse de m'avoir fait ça sans me le demander, de m'avoir fait croire que c'était Roxane qui me baisait avec le gode, j'y ai vraiment cru, vous me l'auriez demandé, j'aurai refusé, baiser avec un mec, même si c'est Mathieu que j'apprécie beaucoup, j'aurai refusé, ça me dégoûtait de faire ça avec un mec, mais merde, quel pied j'ai pris, vous êtes des salops, mais ça a été trop bon, merci Kate, merci Mathieu pour m'avoir baiser de cette façon, pour m'avoir fait jouir comme ça, c'est la première fois que je me fais baiser par un mec, et c'est aussi la première fois que j'ai un orgasme, je sais pas si je voudrais recommencer, mais je me vengerais c'est sur lors d'une prochaine rencontre entre nous quatre !
Puis elle me saute au coup pour m'embrasser fougueusement sur la joue, en me murmurant un merci c'était génial, mais tu ne perds rien pour attendre, moi aussi je vais te faire une surprise. Puis elle se lève pour embrasser les deux autre filles, cette fois sur la bouche, plus fougueusement et intensément avec Kate, a qui elle murmure aussi des choses à l'oreille, sûrement dans le même genre de se qu'elle m'a dit. Je m’aperçois que m'a verge est encore au trois quart raide, elle est congestionner, j'enlève le préservatif que je donne à Mandy, qui me regarde en souriant, puis je demande à Kate de retirer ce cordon qui m’enserre mes parties intimes, ma bite ne vas pas pouvoir tenir plus longtemps, je risque de plus pouvoir m'en servir pendant quelques temps. Une fois sa liberté retrouvé elle se ramolli, et retombe lamentablement, elle a beaucoup servi aujourd’hui, j'ai jamais autant baisé et joui en si peu de temps.
- A ce rythme la vous allez me faire crever les filles, mais bon sang qu'est ce que c'était bon, j'ai jamais autant baisé et joui comme aujourd'hui, merci mes petites salopes, le prof du jour a été excellent, et ses élèves aussi, surtout Mandy qui a fait des énormes progrès, je n'aurai pas pensé ça de toi, tu m'impressionnes, je suis super fier de toi, de ce que tu as fait, de ton comportement, et super content aussi que tu es eu enfin ton premier orgasme, et avec un homme, en plus avec moi, merci Mandy
Elle me regarde les yeux pétillants, en me jurant que de toute façon j’échapperai pas à sa vengeance, et les filles aussi, même si elle ne nous en veux pas, au contraire, elle a jamais pris un pied comme aujourd'hui, elle ajoute avec un regard rêveur, merde c'était trop bon. Comme la veille, on se retrouve tous les quatre sous la douche à se savonner tous ensemble, mais cette fois Mandy hésite pas à me toucher, à me pincer les tétons ou les fesses, à me chatouiller, elle joue avec nous sous la douche comme une gamine, pour notre plus grand plaisir et bonheur, je peux aussi la caresser, la chatouiller, elle se laisse faire maintenant, une barrière est tombé en elle, et j'aime beaucoup cette nouvelle Mandy, et les autres aussi. Elle est devenu perverse à son tour, et je crains que pour sa vengeance, et pour la suite, elle devienne encore plus perverse que nous. La douche dure plus longtemps que la veille, tellement nous nous amusons bien ensemble, on fini quand même par en sortir et s'essuyer mutuellement. Je reste encore un petit moment à discuter avec les filles, en les remerciant pour cette magnifique et géniale journée passé avec elles, en particulier Kate qui l'a organisé, et qui a été notre professeur du jour, un prof manipulateur, pour notre plus grand bonheur, et surtout Mandy qui aujourd'hui à gagner ces galon de fille perverse pour notre bonheur et le sien. Je prends enfin congé des filles, épuisé, et vidé, surtout les couilles complètement vides, le cul et la bite en feu, mais heureux comme je ne l'ai jamais été, j'embrasse Kate sur la bouche, un baiser délicieux, puis Roxane de la même façon en plus fougueux, encore plus délicieux, puis c'est le tour de Mandy, je vais pour lui faire un bisous sur la joue, elle m'agrippe la tête et se jette sur ma bouche, pour me rouler un patin incroyable, le plus délicieux que j'ai jamais eu, du miel donné par une jouvencelle, je le lui rend volontiers, elle décolle ses lèvres en me disant :
- Ça c'est pour m'avoir si bien baiser, dans tout les sens du terme, pour m'avoir fait connaître mon premier orgasme, et m'avoir fait découvrir que finalement c'est bon de baiser avec un mec aussi, tu viens de me rendre bisexuelle à mon tour, je sais pas si je serais capable de baiser avec un autre mec, mais avec toi, ce sera oui, mon vieux pervers adoré !
Je m'en vais, laissant les filles discuter entre elles, je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie, mais je sais que dans les prochain jour, Mandy va se venger de nous trois, et là je crois que l'on va déguster, on l'a enfin rendu perverse, j'ai peur que l'élève dépasse ses maîtres, mais je suis sur que se sera pour notre plus grand plaisir et bonheur à tous..

A suivre peut être.....
Le trio pervers et la vengeance de Mandy

La série de récits sur le trio pervers est une pure invention, mais les personnages sont eux bien réels, ces récits ont été imaginé par ces personnes à la suite d’un échange de nombreux mails, échanges qui continuent toujours, et donc les récits aussi, je ne peux donc dire combien il y aura d’épisodes en tout.. Ces récits sont fictifs, mais ils pourraient être réels, car c’est vraiment ce qu’aimerait vivre les personnages entre eux, habitant à plusieurs centaines de kilomètres de ces filles, la rencontre est donc impossible, du moins pour le moment. J’attends vos réactions et commentaires, encouragez les filles à continuer leurs aventures avec moi, et je vous en ferai profiter en vous les racontant.


Laisser un commentaire / une note :
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

See You
Les filles j'arrive plus à vous joindre, si vous lisez ce message contactez moi pour me donner des nouvelles, merci.
Posté le 5/12/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Un trio pervers la rencontre
Le trio pervers devient un quatuor
Le trio pervers fait la connaissance d'un couple libertin
Quelle séance !
Pepere Pervers et sa femme