Ma copine et un copain

Récit véridique sur l'aventure extra conjugale de ma femme...

Proposée le 2/12/2016 par Ziko

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Vendredi soir, fin de semaine de travail. Je dois partir chercher mon frère à son internat, à 80 kilomètres de chez nous. Je dois y être à 18h00, je pars donc une heure plus tôt, laissant ma femme à la maison. Ma femme ? Elle s'appelle Laura. Une petite brune d'environ 1m55 pour 45kg, des petites fesses bien ferment et un joli 90b.

Je pars donc de la maison, il y 17h00 à ce moment-là. Au bout de 15 minutes de route, je reçois un appel de mon frère. Quelqu'un le ramène de l'internat, je n'ai donc plus besoin de faire la route et fais demi-tour. J'arrive chez moi une demi-heure après mon départ. A mon retour, je vois devant chez moi (une petite maison de campagne), la voiture de Mathieu, un copain à moi. Tiens, que fait-il ici ? La porte d'entrée est restée légèrement ouverte. Je rentre sans faire de bruit et j'attends ma femme qui est en train de discuter avec Mathieu dans le salon. Je m'approche de la porte du salon et je peux maintenant voir à l’intérieur de celui-ci. Ma femme est assise sur le canapé, vêtu uniquement de sa petite nuisette en satin rose. Mathieu est quant à lui, en face d'elle, le pantalon baissé, ma femme en train de lui caresser l'entre jambe. Mon dieu ! Je suis pétrifié par ce que je vois. Je ne peux pas entrer, je reste là à regarder sans faire un bruit, le cœur en train de battre à cent à l'heure.

Laura l’accroche par le caleçon et le tire vers elle :
- Montre-moi tout ça !
Elle lui baisse son caleçon et laisse apparaître un sexe encore mou, mais d'une taille à me rendre ridicule. Il a une grosse bite ! Large et longue en même temps.
- Tiens, elle est pour toi ! Avec un grand sourire sur le visage.
Laura lui attrape la queue et commence à la branler doucement. Elle l'approche de sa bouche et commence à la lécher de haut en bas. Sa bite grossit à vue d’œil, à chaque coup de langue de ma femme elle grossit de plus en plus. Puis elle l'enfourne dans sa bouche en la faisant rouler sur ses lèvres. Je peux entendre un petit gémissement de la part de Mathieu. Elle commence à le sucer tout en lui caressant les couilles, accélérant de temps en temps le mouvement. Sa queue est devenue immense. Elle la met au plus profond dans sa gorge, jusqu’à s'en étouffer. Je suis choqué par ce que je vois mais je ne peux m’empêcher de détourner le regard. Une bosse apparaît dans mon caleçon. J'ai honte, mais je pense que j'aime ce que je vois.

- Tu l'aimes ma bite hein ? lui lance Mathieu, tout en la tenant par les cheveux.
- Humm, je l'adore ! lui dit-elle avant de reprendre de plus belle.
Elle se lève d'un coup et le fait asseoir à sa place sur le canapé. Elle est maintenant à genou sur le canapé, perpendiculairement à lui, et recommence à sucer sa queue. La main de Mathieu passe sous la nuisette de ma femme et la remonte sur son cul. J'ai une vue parfaite de là ou je me trouve. Je vois le petit cul de ma femme et sa chatte qui parait être déjà toute humide. Il passe sa main sur son sexe et commence à lui caresser le clito. Elle écarte ses jambes pour lui laisser un accès total. Il branle son clito plus rapidement, je peux voir qu'elle aime ça, des petits gémissements sortent de sa bouche régulièrement. Mathieu remonte un peu et insère un doigt dans sa chatte, profondément, d'un coup. Laura lâche un petit cri et lui suce la bite de plus en plus rapidement. Il y met rapidement un deuxième puis un troisième doigt et fait des grands vas et vient dans sa chatte. Elle se tortille de plaisir et gémit encore plus fort.

Je n'en peut plus, mon caleçon va exploser. Je défais les boutons de mon pantalon et le baisse accompagné de mon caleçon. Je laisse sortir ma queue. Elle est toute raide et humide de désir. Je commence à me masturber doucement en regardant le spectacle qui s'offre à moi. Plus de sentiment de honte maintenant, mais un désir d'en voir plus.

D'un coup, elle arête de lui sucer la queue et se relève un peu. Sa queue est remplit de bave et droite comme un i. Elle est encore plus grande et épaisse que ce que j'avais pu voir jusqu'à maintenant.
- A ton tour maintenant, fais-moi du bien avec ta langue !
Sans dire un mot mais avec un grand sourire, Mathieu se lève et laisse Laura prendre sa place. Elle est sur le canapé, le dos contre l'assise et les jambes bien écarté. Sa petite chatte est toute rouge et humide. Il se baisse vers elle et commence à la lécher. Il commence par son clito, puis de ses grandes lèvres, et s'occupe de son trou en y enfournant sa langue. Ma femme se masturbe le clito pendant ce temps-là. Son souffle est de plus en plus bruyant et ses gémissement de plus en plus fort. Puis il retire sa langue, relève un peu la tête, et insère directement trois doigts en elle. Un cri assez puissant se fait entendre, il fait des vas et vient en elle tout en la regardant se branler. Les gémissements ont laissé place à des petits cri, puis à des cris encore plus forts. Elle va jouir. Ce qui me fait accélérer mes mouvements sur ma queue. Laura se cambre de plus en plus, et crie de plus en plus fort :
- Putain, tu vas me voire jouir, continue...Vas-y...humm.
Il accélère encore les mouvements dans sa chatte, en mettant même un quatrième doigt. Ses doigts se crispe sur le canapé, ses cris sont maintenant très puissants.
- Oh ça vient...oui...encore...
Les doigts de Mathieu sortent de la chatte de ma femme, suivie d'un beau jet de mouille, d'un cri de plaisir intense et de petits tremblements.
- Ah tu as bien aimé petite coquine !! lui dit-il fièrement.
- J'ai pas besoin de te dire que oui !

Je suis au bord de la jouissance également, ma queue dans la main, essayant de me concentrer. Je regarde ça comme un film. Je ne veux pas que ça finisse comme ça....et ça ne finit pas comme ça. Mathieu approche sa grosse bite de la chatte de ma femme. Il joue avec son gland au bord de son trou, caressant son clito avec celui-ci.
- Vas-y, prend moi fort, fais-moi jouir de nouveau !
Il s'exécute et la pénètre d'un coup de rein puissant et profond. Sa bite glisse bien dans la chatte de Laura tellement elle est pleine de mouille. Elle pousse un grand cri de plaisir, elle n'est pas habituée à un tel engin. Il commence à faire des allers retours rapide et puissant, ma femme crie à chaque mouvement, son bassin accompagne les coups de butoir qu'il lui met. Il l'a tiré vers elle, la retourne et elle se met maintenant en position levrette. Bien cambré, je ne manque rien de ce qui s'offre à moi, sa chatte remplie de cette énorme queue et son petit trou bien en l'air. Mathieu continue de la pilonner. Il caresse sa chatte avec sa main, et vient étaler la mouille sur son petit trou du cul. Va-t-il l'enculer ? Avec cette bite immense ? L'idée qu'il la sodomise m'excite encore plus. Il lui met maintenant un doigt dans son petit trou plissé. Il y va doucement, l'insère bien profond et fait des petits vas et vient. Laura cri de plaisir, je vois de la mouille couler sur ses cuisses.
- Tu m'excite trop Laura, j'aime ta chatte et ton petit cul.
- Alors continu, fais de moi ce que tu veux !!
Ses coups de butoir sont de plus en plus puissant, il lui défonce littéralement la chatte. Son anus se dilate peu à peu et son doigt coulisse maintenant bien dedans. Mathieu se retire de sa chatte et la lui caresse avec la main. Elle continue à faire des mouvements de bassin. Ma femme en veut encore, elle est dans un tel état d'excitation.
- Maintenant je vais t'enculer, bien profondément !!
Laura prend le relais avec sa main et se caresse elle-même la chatte en attendant de se faire prendre le cul. Mathieu présente son gland devant son cul. Il pousse légèrement pour entrer en elle. Je peux apercevoir une grimace sur le visage de ma femme. Il pousse un peu plus et son gland entre dans son cul. Il rentre doucement en elle, pendant qu'elle continue de se toucher. Puis il entre entièrement en elle, sous un cri puissant de Laura et également de Mathieu. Il fait maintenant entrer et sortir sa grosse queue dans son cul. Je sens qu'elle aime ça, et lui aussi. Il va de plus en plus vite et cela la fait crier très fort. Il l'encule au plus profond qu'il peut.
- Laura, je vais jouir dan ton cul.... c'est trop bon !
- Oui, Vas-y ! Je vais jouir aussi !
Les doigts de ma femme font également des vas et vient rapide dans sa chatte. Les deux poussent maintenant des cris de plaisir, et moi je sens que je vais venir aussi. Mathieu fait met quelques coups un peu plus puissants et lâche un râle de plaisir en même temps que ma femme jouit. Je peux voir son corps lâcher des saccades de sperme en elle. Je jouis également à ce moment-là. Mathieu se retire d'elle, laissant son trou béant avec du sperme qui coule de ce dernier. Laura est épuisée et se couche de coté en souriant. Il vient s'allonger à côté d'elle et la prend dans ses bras.

Il est temps pour moi de repartir. Je ne veux pas qu'il sache que j'étais la. Je ressors tout doucement et repart vers ma voiture....


Laisser un commentaire / une note :
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

def
c'est con de voir sa femme en pleine action avec un pot
Posté le 14/01/2017

Homme soumis
Pas mal !
Posté le 5/12/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Aider une copine à nouveau
Ma copine prise dans l'escalier
Le dévouement de ma cousine et de sa copine sur un pauvre corps malade