Ma femme jeune, salope et docile

J’ai raconté ma première galipette avec Akou, une jeune togolaise qui depuis est devenue ma femme. Mais il y a plus de 20 ans c’était une gamine de 16 ans qui faisait un peu de ménage chez moi.

Proposée le 8/10/2016 par pepereperver

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

J’ai raconté ma première galipette avec Akou, une jeune togolaise qui depuis est devenue ma femme. Mais il y a plus de 20 ans c’était une gamine de 16 ans qui faisait un peu de ménage chez moi. Une fois que j’ai mis le doigt dans l’engrenage, les choses sont devenues autres.. Habitué à bosser partout que la planète je sais qu’il est facile de se faire embobiner par une fille d’un pays ou d’un autre qui ne veut qu’une chose profiter du blanc. C’est un peu cru mais tellement vrai.. on ne peut pas leur en vouloir et de temps a autre cela débouche sur de vraies histoires et de vrais couples.. même si la majorité des unions finissent en eau de boudin.

J’avais l’intention de m’amuser avec Akou, je lui avais dit qu’elle ne devait pas s’attendre à ce que je sois celui qui la ramènerais en France, et je me suis gouré… non seulement je l’ai ramenée, mais je l’ai épousée et elle est encore ma femme. Je ne regrette pas une seconde… enfin pas plus que n’importe qui car comme toutes les femmes elle a des moments où elle me donne envie de l’étrangler.. mais pas plus que vous..
Avec Akou ce qui était génial c’est que j’ai eu la chance d’avoir une toile vierge, elle n’était pas prude mais n’était pas comme certaines filles a vouloir a tout prix croquer un blanc.. enfin lui croquer son fric.. Bien sur elle adorait les cadeaux, bien sûr elle aimait quand je lui donnais de quoi faire des folies mais toujours nos relations n’ont pas été je te donne çà si tu fais çà.. Intelligente et curieuse, Akou a vite compris que je n’avais pas la même vision que la majorité des mecs qu’elle avait pu fréquenter. Je lui ai expliqué qu’avec mon ex femme on avait une sexualité plus que libre et sans interdits. Elle fut surprise, même choquée presque quand je lui ai expliqué que j’aimais aussi les mecs. Dans la plupart des pays africains ce n’est pas bien toléré dans certains coins c’est même dangereux..

Je baisais Akou depuis si je me souviens bien peut être 1 mois quand j’ai eu envie de lui proposer une partie a plusieurs. Au lieu de la mettre devant le fait accompli je lui ai expliqué et demandé son avis. Réticente au début, j’ai fini par la convaincre et je lui promettais qu’elle pourrait sortir du jeu si elle le souhaitait si elle se sentait vraiment mal. Je lui demandais également si elle accepterait que l’on soit deux hommes avec elle ou bien que l’on fasse une soirée avec un autre couple. Comme je l’avais espéré elle choisit un couple.. C’était exactement ce que je désirais car j’avais une putain d’envie de la voir avec une autre fille, mais bien sûr sans lui forcer la main plus que de raison. Pour l’instant être convaincant.. Un ingénieur d’une compagnie minière et sa femme étaient déjà nos partenaires de jeu avec mon ex, nous avions fait quelques soirées uniquement a trois quand ma femme c’était barrée. Ils furent enchantés de me voir revenir avec une magnifique petite princesse black.. Akou à 16 ans aurait fait bander un eunuque. Elle fait partie de ces filles qui porte sur leur visage, dont la plastique et le mouvement est totalement sensuelle. On la croise dans la rue on se dit tout de suite.. je la baiserais bien!! Aujourd’hui encore elle en fait bander plus d’un .. moi le premier malgré les années!! surtout les miennes…

Donc il y a 20 ans.. Akou était un bourgeon de femme, elle m’avait fait craqué, une fois ma femme partie j’avais commencé a la regarder avec envie.. Malgré son jeune âge. Naturellement quand j’ai fait un pas vers elle si j’avais senti qu’elle n’y répondais pas jamais je n’aurais été plus loin mais elle avoua qu’elle même avait une certaine attirance pour moi. Physique et psychique car elle adorait me parler, que je lui expliques des choses et surtout elle ne voyait en moi que gentillesse. Nous allions avec ma petite perle d'ébène passer à la vitesse supérieure, je n’avais à cette époque aucune autre idée que le plaisir que nous pouvions prendre et l’envie de continuer à partouzer quand c’était possible. Mes amis Laure et Denis étaient de vieilles connaissances et nous avions avec mon ex femme passé de mémorables moments. Laure une blonde bien en chair, adorait être vulgaire au possible, jouer la pute, elle adorait dominer également ou être dominée.. et même plus. Denis lui était un type très bien foutu musclé, bien moins osé que sa femme, il était devenu bisexuel pour lui faire plaisir au départ mais appréciait véritablement les mecs, même si il était plus passif qu’actif avec les hommes. Quand je leur proposait une soirée à quatre avec la belle Akou, Laure fut aussitôt emballée de même que Denis qui je le savais la trouvait particulièrement jolie. Je mettais mes amis en garde, il n’était question que de proposer et absolument pas question d’imposer la moindre chose à la gamine.

Le soir fatidique arriva. Akou était nerveuse elle ne voulait pas renoncer, mais elle m’avoua qu’elle avait peur de me décevoir, elle s’était faite à l’idée de se laisser toucher par d’autres mains que les miennes, mais elle m’avait dit qu’il fallait que je reste avec elle, en gros je veux bien mais tu me tiens la main. Au fond c’était ce que je voulais car ce n’est que de cette façon que j’allais pouvoir me rendre compte si elle aimait çà..
En duo.. que dire.. Akou était déjà très sensuelle, très docile, et une vraie jouisseuse capable d’orgasmes à la chaîne, se laissant aller totalement avec moi. Plusieurs fois j’avais joué à la pousser aux limites, la faisant jouir un nombre inouï de fois, jusqu’à ce qu’elle soit au bord de la syncope. Elle aimait beaucoup déjà jouer à ce jeu car de mon côté l’excitation était telle qu’il m’arrivait fréquemment d’éjaculer sans la moindre caresse et Akou adore me voir dans cette situation.

Laure et Denis étaient arrivés. C’était un jour orageux et la température était étouffante. Laure portait une petite robe blanche légère et diaphane qui ne cachait pas grand chose surtout pas le fait que ses gros seins étaient libres sous cette robe.. et qu’elle avait oublié sa culotte également. Akou avait un petit peu tiqué quand Laure c’était jetée à mon cou et m’avait roulé une gamelle en se serrant contre moi.. Laure avait vu le regard… noir qu’avait lancé Akou.

Hé bien ma chérie… n’ai pas peur.. je vais pas te le voler… tu sais… jouer avec oui.. mais il est a toi.. lui dit Laure
Heuuu mais non… çà me fait drôle.. dit Akou toute intimidée..
Tu est vraiment magnifique.. ma belle. Hummmm… j'espère que tu aimes les filles..
Je sais pas….. répliqua Akou gênée.
Ne t’en fais pas Laure… cette petite beauté .. est toute timide alors laisse la respirer.. on verra doucement… dis-je en serrant Akou contre moi
Tu connais Laure.. lança Denis.. si on la laissait faire on serait déjà tous à poil..
Oh oui.. je la connais… sous toutes les coutures.. même..
Akou se serrait contre moi, un peu tremblante.. Je commençais à me demander si nous ne devrions pas renoncer.

Tu veux qu’on passe juste la soirée avec eux sans rien faire lui glissais-je dans l’oreille
Non non chéri .. mais çà fait drôle de penser que tout à l’heure… on va..
Embrasse.. moi lui dis je en l’attirant à moi..
Elle se laissa faire, docilement.. on échangeait un long baiser devant nos amis.. Mes mains courant sur ses reins et ses fesses.

Ouhhhhh c’est chaud!! dit Laure en riant.. Mais vous êtes mignons… je peux venir…
Viens Laure.. dis-je en l’attirant contre Akou et moi..

Une femme à chaque bras elles étaient chaudes sensuelles, Laure se frottait déjà, Akou la regardait.. Laure avança son visage.. vers Akou, elle lui tendait ses lèvres.. Akou me jeta un regard en coin, comme pour demander une autorisation.

Allez Akou ma chérie fait un petit bisou à Laure.. vous allez bien vous entendre..

Akou sourit et timidement au ralenti posa ses lèvres sur celle de Laure.. Ce fut un baiser chaste au fond.. il fut bref mais Akou avait osé.. Laure.. posa sa main entre mes cuisses et riant à gorge déployée.. dit

Regarde chérie!! Il bande déjà comme un fou!!! touche.. ma belle
Ohh oui il est tout le temps comme çà dit Akou.. et j’aime bien dit elle en baisant les yeux.
Ah!!! elle est trop … mignonne on va bien s’entendre on va devenir amie continua Laure.

J’attirais Akou contre moi .. lui fit un baiser dans le cou… et lui dit à l’oreille

C’est bien ma chérie, tu vois ce n’est pas bien dur.. tu va voir dis bonjour a Denis maintenant… si tu oses, si tu veux.. embrasse le comme Laure me l’a fait.
Oui. chéri je veux bien essayer dit elle tout bas.
Denis n’était pas dupe et se rendit compte que je l’engageais à le galocher. Akou passa ses bras autour du cou de Denis et entrouvrant les lèvres le laissa prendre l’initiative. Ce que fit avec entrain mon cher Denis tout en posant ses mais sur les hanches de ma petite salope. Elle osa même se coller à lui ..

Hummm… dit Denis.. si on m’accueille toujours comme çà.. je vais venir souvent..
Akou se tourna vers moi avec un petit sourire.. timide quand même..

Cela te fait rien de me voir embrasser un autre.. me demanda t-elle naïvement.
Si ma chérie lança Laure il bande.. encore plus… vérifies…
Tu crois? dit Akou joueuse sur ce coup.. en posant sa main sur ma queue dure.. dans mon pantalon.
Oh hé puis tu sais regarde Denis c’est pareil… vérifies aussi… n’ai pas peur!! dit Laure prenant la main d’Akou pour la poser sur la bosse énorme de Denis.
Ohhhh c’est vrai… rit Akou
T’en fais pas ma chérie, tu va pouvoir en juger tout à l’heure.. continua Laure.. j’ai l’impression qu’on va bien s’amuser… non?
Oui Laure.. je suis contente que vous soyez super gentil.. ça me fait un peu peur mais je crois que ça va aller..

Sur ce nous passions au salon pour l’apéro et ensuite à table. Durant le repas l’ambiance fut excellente.. la discussion ouverte et directe. Laure déclara a Akou qu’elle aimerais bien jouer avec elle si c’était possible.. Akou ne dit pas non, elle était un peu sur la réserve et à chaque fois me demandais presque la permission. En fait je compris rapidement que dans cette configuration Akou s’en remettait totalement à moi, dans un esprit de soumission, de docilité totale. Je ne devais pas la brusquer mais si je lui demandais une chose elle le faisait.

Nous étions en train de siroter un digestif sauf Akou qui ne supporte pas l’alcool. Quand Laure toujours aussi délurée.. dit

Akou tu est super mignonne, sympa.. mais je voudrais bien voir comme tu est foutue.. ma belle..
Comme çà… tout de suite répliqua ma jolie petite black en me regardant.
Mais oui ma chérie, dis-je.. de toute façon.. tu va finir a poil… alors montre a nos amis ce que tu me montre tous les jours.. Et puis Laure va commencer…. Allez Laure.. montre lui …
Hopp fit Laure en se levant et retirant sa robe, qu’elle laissa tomber à terre.

Laure était une belle femme bien en chair , ses gros seins légèrement tombants avaient une aréole rose pale et des bouts déjà durcis. Ses hanches pleines encadraient un petit ventre rond qui surplombait une fente charnue et glabre.

Alors.. Akou… à toi…. et puis dis moi.. je te plais?
Tu est très belle Laure… tu est rasée?
Oui… pas de petits poils sur la langue..
Alors tu va pas aimer… et elle laissa glisser sa robe se retrouvant nue devant nos yeux..
Ouahhhhhhhhhhhhhh tu est sublime ma chérie.. hein Denis dit Laure
Oh que oui… ma gni fi que… tu est superbe..
Merci vous êtres trop gentils.. dit Akou qui me regardait en coin avec un petit sourire satisfait.
Akou commençait à s’amuser, la peur et la simple appréhension s’en allait. Sa nudité ne la gênait pas outre mesure. Elle n’était pas super détendue, mais avoir Laure nue devant elle l’aidait

Viens me toucher.. dit Laure.. essaye
Akou se tourna vers moi comme pour encore une fois me demander… je décidais qu’a partir de cet instant j’allais la piloter.. la guide.. lui demander.. des actions, des attitudes. Je comprenais qu’elle aimait me satisfaire en réalisant ce qui me faisait plaisir.

Allez ma chérie, approche toi, caresse Laure elle attend que çà..
Ohhhh que oui… Akou tu me plais beaucoup.. tu sais ajouta Laure.

Ma petite beauté s’avançait, ses seins dodus mais dressés et fermes pointaient vers le haut, ses aréoles d’un noir profond comme du charbon, cercles noirs granuleux surmonté par des pointes toujours tendues très longues et sensibles. Une taille fine, des hanches marquées, une broussaille noir de jais et luisante masquait sa chatte, je n’avais pas encore demandé à Akou de la raser. Son cul d’africaine, un fessier rond, terminant une cambrure de folie. Ses longues cuisses et ses jambes bien dessinées.. elle me faisait bander comme un fou et pas que moi … Denis avait la main sur sa queue et ne perdait pas une miette du spectacle.
Akou avançait doucement, pas à pas vers Laure qui se caressait les seins, puis le ventre glissant rapidement un doigt dans sa fente..

Humm je suis déjà humide.. dit Laure…
Akou arriva enfin contre Laure.. elle se regardèrent un petit instant.. Laure ne put se retenir de poser ses mains sur les hanches d’Akou et de l’attirer à elle.

Embrasse là Akou.. embrasse Laure.. un vrai baiser…
Elle approcha ses lèvres .. et elle commencèrent un long baiser. A cet instant je me rendais compte que j’étais en train de lancer ma petite chérie dans un jeu saphique alors qu’elle n’avait jamais participé à un jeu a plusieurs. Mais il semblait évident que Akou entrait facilement dans le jeu. Le baiser se prolongeait et si il avait débuté un peu timidement c’était maintenant un baiser passionné. Les mains de Laure caressaient le corps de la petite, agrippait ses fesses et les deux coquine se pressaient l’une contre l’autre, le genou entre les cuisses de l’autre. Denis et moi avions mis à l’aise nos queues gonflées et nous nous branlions doucement en regardant les filles. Laure prenait l’ascendant sur Akou qui se laissait guider. Elle la poussa vers le canapé où j’étais assis en lui dévorant les seins. Akou se laissait faire avec il semble beaucoup de plaisir, n’osant pas trop caresser Laure quand même.

Installe toi là ma chérie lui dit Laure en la poussant sur les coussins..

Akou allongée à côté de moi, me prend la main.. la serre et me fait un charmant sourire, les yeux pétillants de malice..

Ça va ma chérie? tu est bien? tu aimes? lui demandais je..

Elle hocha simplement la tête… avec conviction… car elle ne put me répondre.. Laure venait de lui écarter les jambes.. et d’ailleurs je lui tenais une cheville, Denis vint s’asseoir de l’autre côté et lui pris l’autre cheville. Nous la tenions écartelée..

Oh… mon dieu!!! Que tu est belle !! s’écria Laure!! quelle chatte tu a!! Et ce clito c’est pas possible!!

La toison d’Akou était drue et masquait son sexe.. mais là les cuisses ouvertes et les doigts de Laure lui écartelant les grandes lèvres.. le sexe s’offrait aux regards.. et en effet la vision était bandante.. Le rose vif de son sexe tranchait sur sa peau qui paraissait ainsi encore plus noire. Voyant son sexe offert j’étais rassuré… Akou appréciait de jouer.. sinon elle n’aurait pas été aussi trempée… inondée devrais-je dire…

Oh la petite salope!!! s’écria Laure. Elle dégouline!! Regardez les hommes..

En effet le sexe écartelé de ma belle ruisselait de mouille, des fils épais ourlaient les lèvres, une crème laiteuse emplissait le sexe palpitant de la petite chérie.

Oh je voudrais un clito comme elle enchaîna Laure

Elle ouvrait les grandes lèvres et les petites décapuchonnant le clitoris d’un rose criard, tout gonflé. En effet déjà à cette époque Akou avait un clitoris très développé, il est encore plus gros aujourd’hui je vous expliquerais pourquoi.. Mais naturellement elle était vraiment pourvue d’une micro bite.. qu’elle aime se faire titiller. Laure avança son visage et du bout de la langue caressa la perle luisante.. Instantanément Akou se cabrait.. les reins arqués appuyée sur les épaules les fesses soulevées des coussins.. propulsant sa chatte contre le visage de Laure..

Ohhhhhhhhh ouiiiiiiii cria Akou.. sa main agrippant la mienne avec force.

Je m’agenouillais … à côté d’elle, je n'eus même pas besoin de la solliciter.. elle tourna la tête et prit ma queue entre ses lèvres… tout en gémissant.. elle me suçait.. Je fis signe a Denis de s’installer de l’autre côté.. Akou sentit et vit qu’il s’installait elle prit sa queue dans sa main.. Puis elle me délaissa pour sucer Denis… Elle n’avait eu aucune hésitation.. excitée comme elle l’était.. Se tortillant sur le canapé elle nous suçait avec entrain et ne nous lâchais que pour pousser des cris de plaisir sous la langue de Laure.. qui avait le nez, les joues, les lèvres et le menton inondé.. au point que quand elle se reculait un peu de long fils de mouille la reliait toujours au con gras et ruisselant de ma petite salope.. De ma main libre la gauche tenant les jambes d’Akou je lui triturais le téton.. gonflé.. tendu .. elle frissonnait, grommelait quand je le tortillais en tous sens.. Denis avait pris exemple sur moi .

Ouiiii ouiiii encore!!!!! hurlais Akou…
Quelle salope!! elle prend bien son fade dit Denis en plongeant sa queue dans la bouche de ma chérie.
Laure avait glissé ses doigts dans le con ouvert de notre petite chienne.. ils étaient couverts d’une épaisse crème qu’elle barattait comme une folle.. la mouille clapotais dans cette chatte totalement ouverte.. le clito gonflé saillait entre les poils luisant et emperlés de jus.

Ohhhh viens me baiser.. putain .. quémanda Laure.. viens vite…

Je laissais Akou aux bons soins de Denis… elle suçait la queue comme une folle.. tout en criant.. gromelant.. gémissant. Elle m’avait laissé la queue raide a mort, gland décalotté et trempée de salive.. Je me plaçais derrière le cul rebondi de Laure.. qui creusa les reins m’offrant son abricot totalement inondé .. également…

Tu mouilles.. comme une fontaine.. ma pute…. dis je en lui claquant le cul…
Oh enfile moi!!!! putain j’ai la chatte en feu!!!
Je glissais ma queue entre les lèvres de sa chatte et d’un coup de rein m’enfonçais.. totalement en elle.. Ma main posée sur sa croupe.. mon pouce se glissa dans son anus.. Laure adore çà.. Le sexe était brûlant.. palpitant.. elle me pressait la queue… Avec mon autre main je lui claquais les fesses. Laure se tortillais et criais tout en continuant à bouffer la chatte d’Akou qui étaient au bord de l’orgasme depuis un long moment..

Fais là jouir glissais-je à Laure dans l’oreille.
Bourres moi… bourre moi comme une chienne. répliqua ma blonde amie.

Elle plongea son museau dans le con baveux de la petite, lui aspirant le clito.. Ce fut instantané.. Akou se mit à hurler de plaisir… alors qu’elle déversais sur la langue de Laure un épais suc qui venais presque gicler au gré des contractions de son sexe..

Ohhhhhhh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je jouisssssssssssssssssssssss ouiiiiiiiiiiiiiiiiii hurla Akou
Encules moi… me demanda Laure.. vite j’ai envie…

Je sortais ma queue luisante de sa chatte et me glissais sans effort dans son anus … et je poussais a fond… tandis que Laure se branlait vivement avec ses doigts. J’avais agrippé ses gros seins et les malaxais tandis que je donnais de grand coups de reins..

Je fus agréablement surpris de voir Akou s’installer.. allongée sur le canapé.. tournée vers Denis et l’attirer pour qu’il la prenne.. Quand elle se rendit compte que je la regardais.. elle me sourit et m’envoya un baiser.

Alors… petite salope…. tu aimes.. çà?? lui demandais je..

Elle ne dit rien mais hocha la tête.. avant de pousser un cri … quand Denis s'enfonça en elle…

Akou, avait poussé un cri de plaisir quand Denis avait plongé son sexe en elle. Agrippée à son cou elle prenait les coups de queue puissant de mon pote, se tortillant et donnant de grands coups de hanches. Je suis bien placé pour savoir comment elle agit quand on la baise. C’est une vraie tigresse, elle lui laboure le dos avec ses ongles et du haut du tonus de ses 16 ans.. elle surprend par la presque violence de sa façon de faire l’amour.

Moi je continues a enculer Laure qui cries comme une possédée sous mes coups de boutoir. Nous sommes tous quatre complètement en rut. Je suis heureux et surpris de l’aisance de ma petite chérie dans cette situation. Comme nous sommes Laure et moi tout prés du canapé nous nous régalons du spectacle.. et je vois bien qu’Akou nous jette de petits regards. Denis à la queue couverte de crème épaisse qui forme une couronne autour de sa queue. Akou mouille énormément et rapidement les sucs qu’elle dégorgent épaississent sous le barattage imposé par la queue de Denis.. Pour donner une petite idée de l’aspect c’est comme si Akou venait de se prendre deux ou trois mecs qui lui aurait jouis dans la chatte.. Le clapotis est fort et audible.. Elle cries.. se cambre, presse ses seins dans ses mains..



Tu jouis petite salope.. lui dit Laure entre deux cris de plaisir..
Ouiiiiii oh ouiii c’est bon…. réussi a dire au milieu des hoquets de jouissance.

Laure se dégage… puis se retournant vers moi .. me dit..

Viens je veux de bouffer la queue!! Viens me cracher dans la bouche..
Tu est qu’une grosse salope… lui dis -je..
Ouiii et tu fais quoi a des salopes comme moi? répliques ma blonde amie

Le regard de Laure en dit long.. je sais pertinemment sur quelle pente elle veut m'entraîner. Laure aime particulièrement être malmenée, avilie en un mot comme en cent elle est soumise et adore ces jeux, hélas pour elle Denis n’est pas du tout tenté ni doué pour ces choses alors que moi j’aime et déja à cette époque j’avais une bonne expérience. A cet instant j’étais tiraillé entre le désir que j’avais de répondre aux désirs de Laure et peut être la honte de montrer à Akou une facette de moi qu’elle ne connaissait pas encore. Je ne voulais pas l’effrayer. Mais trop excité, trop allumé par le regard suppliant de Laure qui criait silencieusement “cognes moi” je cédais….

Les salopes dans ton genre.. elle obéissent, et je les cognes.. chienne!!

Je giflais la blonde salope qui s’offrait à moi.. ce fut un moment intense.. Akou me regarda avec des yeux ronds, j’avais toujours été douceur avec elle et là je venais de coller une baffe monumentale à Laure… dont la joue rosissais marquée par mes doigts. Ma queue tendue avait fait un bond de plaisir quand j’avais donné ce coup.. Je ne le nies pas.. ce genre de choses me fait un effet monstrueux.. Le fait de “m’occuper” d’une soumise me mène souvent à l’éjaculation sans autre besoin d’attouchement.. sans les mains comme dit..
Ohhhh ouii encore… encore.. suppliait Laure.
Oh tu va en avoir espéce de grosse truie… tu aimes çà hein? dis je en lui crachant au visage.

Le crachat aurait été du plomb fondu qu’il n’aurait pas été plus efficace.. Laure avait rejeté la tête en arriére, la bouche entrouverte elle respirait de façon saccadée, sa poitrine montait descendait rapidement.. tandis que ma salive coulait de sa joue à son cou. Elle se branlait frénétiquement la chatte qu’elle avait largement écartelée de son autre main.

J’attrapais mon pantalon et en retirait la ceinture. Laure n’en perdais pas une miette et Akou non plus… elle gémissais toujours sous les coups de queue de Denis mais semblait incapable de détacher son regard de moi. Elle avait toutefois les yeux dans le vague car son plaisir montait.. en vagues de plus en plus fortes.

Ah ma chienne tu va déguster… tu vois… dis-je à Laure.
Oh oui…. vas y punis moi… bats moi…
Supplies moi…. salope.. mieux que çà…
Frappes moi.. cognes moi .. maitre..
Suces moi espèce de pute… dis je en plantant ma queue dans sa bouche.

Je lui pressais la tête de la main gauche tandis que de la droite j’abattais la ceinture sur ses fesses. Elle eut un soubresaut, avalant encore plus ma queue .. la plongeant au fond de sa gorge..

Je vis Akou qui tentait de se dégager de Denis.. elle avait dit une chose que je n’avais pas entendu.. je compris qu’elle voulait sans doute arrêter ce qui se passais avec Laure.. mais Denis .. d’une voix douce dit..

Non.. regarde.. tu va voir.. Laure adore çà… elle veut que ce soit comme çà .. n’ai pas peur..
C’est vrai dit Akou à mon intention.
Oui ma chérie.. dis-je partagé entre l’envie de continuer et celle de la rassurer.

Laure relacha.. ma queue.. et s’adressant à Akou…

Prend ma main.. dit Laure ton homme est doué pour faire çà .. tu va voir.. moi j’attends que çà tu sais j’en ai envie.. trés envie..

Akou pris la main de Laure.. qui recommença à me sucer.. de mon côté je reprenais le tabassage des fesses de ma blonde soumise. Laure m’avalais la queue comme elle sait le faire, me prenant jusqu’a la garde, hoquetant inondant mon sexe d’une salive épaisse quand elle relachait mon chibre. Ses fesses rougissaient sous les coups de la ceinture.. Akou semblait hypnotisée par ce spectacle.. Denis lui labourait le con avec f***e, lui tirant de longues plaintes de plaisir. Je voyais la queue de mon pote couverte de crème épaisse que distille ma petite chérie. Il aurait tout aussi bien pu lui cracher dans la chatte elle n’aurait pas été dans un autre état.
Denis adore voir Laure se tortiller comme un ver sous mes coups, il adore la voir mais est incapable de lui appliquer un tel traitement c’est au dessus des ses forces. Moi par contre sévir sur une femme qui aime et demande ce genre de chose m’excite au plus haut point. Pas question de forcer, pas question d’obliger , jamais!! Mais dans un coin de ma tête bien sûr j’ai très envie de jouer à çà avec Akou… cela ne sera possible que si elle en émet le désir. La fascination qu’elle semble ressentir pour le spectacle que nous lui offrons est peut être un premier pas..

Suffit.. dis-je a Laure.. tes mains sur la nuque… redresse toi…
Ohhhhh tu va taper mes seins?
Tu ne veux pas?
Siiii je veux… j’ai envie… et puis si Akou pouvait me lécher pendant ce temps..
Je me tournais vers ma petite chérie.. Un air interrogateur sur le visage.
Je sais pas… j’ai jamais fait çà…
S’il te plait mendia Laure. Ca sera moins dur pour moi tu sais…

Laure jouais un peu la comédie, si elle apprécierait un coup de langue , elle aurait joué de toute façon .. car elle adore se faire travailler la poitrine. Là on jouait gentiment, mais quand je dis travailler… je pèse mes mots.. on le verra plus tard sûrement.

Akou se glissa entre les cuisses de Laure.. Denis.. suivi et continua.. à la baiser.. Akou avait le nez sur la chatte de la jolie Laure.. chatte que je savais très humide pour y avoir glissé mes doigts.. J’attendais que ma petite chérie se décide.. elle le fit assez rapidement .. et posa sa bouche sur le sexe de notre blonde potelée, qui frémis.. et eut un sourire… désarmant..

Ohhh tes lévres sont douces!!! Hmmmm oh ouiiii là…. gémis Laure.

Elle goûtait le plaisir de se faire manger la chatte par la gamine.. maintenant.. je pouvais donner la mesure.. servir de contrepoint.. Ma queue était tendue… je bandais comme un malade.. le gland contre le ventre les couilles serrées remontées.. je sentais mon sang palpiter dans ma queue.. Je levais la main avant d’abattre la lanière de cuir sur les seins de la belle.. qui poussa un cri perçant.. se cabra… Ma queue aussi se cabrait.. tout dans cet instant.. nourrissait mon désir… mes testicules semblaient vouloir entrer en moi.. ma queue se tendit encore plus quand je vis les seins prendre le coup.. ballotter.. la chair se creuser sous l’impact.. et ensuite le rose.. qui naissait très vite..

Oh la petite salope!! gémis Laure.. elle me bouffe bien!!!
Akou léchait avec fougue la chatte de Laure.. J’entendais la langue qui s’affairait, les bruits humides du con de la blonde .. Je donnais encore un coup sur les loches de cette chienne.. elle poussa un cri perçant.. se pris les seins dans les mains alors qu’une nouvelle trace naissait .. Denis besognait furieusement la chatte de la gamine et il n’allais pas tarder à jouir.. j’en étais certain.. moi même.. si excité par tout çà j’étais pas loin de balancer tout ..

Il fallait calmer le jeu ..


Laisser un commentaire / une note :
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

@yao donat
ce degoutant
Posté le 28/12/2016

Aziz
Surtout pas... Le jeu devient de plus en plus "interessant" et enviable!
Posté le 13/10/2016

Epicure
récit passionnant. Dommage que l'écriture pêche.
Posté le 8/10/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Ma femme est une salope
La jeune nièce de ma femme est une vrai obsédée du sexe et de son vieux tonton
Mes débuts de jeune timide et passif
Mes débuts de jeune timide et passif 2
L'enterrement de vie de jeune fille d'Adriana 2