Un trio improbable

John a des fantasmes de soumission, il recherche un couple dominant.

Proposée le 1/05/2016 par Filo

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme soumis
Personnages: FHH
Lieu: Bureau, travail
Type: Histoire vraie

John est très perturbé , il a toujours été perturbé avec des idées bizarres dans la tête .
Chef d'entreprise dynamique, ses employés et collaborateurs ou clients lui font entièrement confiance . C'est un battant .
Côté vie privée c'est plus compliqué et deja à 38 ans, deux mariages ont fait les frais de ses fantasmes inavoués .
Quand, tard dans la journée, John termine son travail, il traîne sur internet pour voir des images ou des récits érotiques et même pornographiques traitant de son fantasme récurrent ; la soumission .
Il est capable de s'infliger des punitions terribles, des coups de fouet d'auto flagellation jusqu'à l'introduction de plug anal qu'il peut conserver toute la journée ...
Des années que ça dure ! Et jamais il n'arrive à oublier ses Demons .
Un soir au comble de son excitation, il passe une annonce sur un site de rencontres .
"Soumis recherche dominatrice ou couple dominateur pour faire son éducation "
Quelques réponses de détraqués , des propositions vénales de prostituées en manque de client, et, parmi ces réponses ....
"Couple dominateur , elle métisse 38 ans très chaude, lui blanc 60 ans inventif , désire t'éduquer et te faire participer à nos jeux pervers "
"Si tu es intéressé , envoies nous une photo de toi "
Il n'ose y croire, et si ça marchait ? 
Le feu au ventre, et le cœur palpitant, il s'isole dans sa salle de bains, se photographiant sous tous les angles d'abord habillé, puis rapidement nu comme un ver arborant un sexe érigé en proportion de son excitation.
Puis direction sa messagerie ....

Un trio improbable Bonjour mes Maîtres,
J'ai réalisé pour vous quelques clichés en espérant vous convenir et avoir répondu à votre demande.

Dans l'attente de vos prochaines directives

Votre dévoué

´Après une seconde d'hésitation, il appuie sur la touche "envoyer"...
Une longue journée se passe , heureusement bien occupée par son activité professionnelle intense, et le soir en consultant ses messages 

...Bonsoir Élève ! 
Bonne nouvelle ! Nous te trouvons à notre goût !
Quelle est ton expérience dans ce domaine ? 
Nous sommes maintenant désireux de te rencontrer ...
Dis nous à quelles heures tu peux te libérer pour venir faire ton éducation ? 

Son expérience est quasi nulle mis à part une ou deux relations brutales homosexuelles dans des soirées trop arrosées ! Heureusement le couple dominateur est débutant lui aussi .
Rendez vous est pris dans un petit studio du centre ville pour le mardi suivant, à l'heure du déjeuner.
Une demie heure avant l'heure dite, il est tremblant dans sa voiture au fond d'un parking à proximité, sur le siège passager un sac de sport dans lequel il a rassemblé tous ses accessoires...godemichet, badine, menottes de poignet, plug anal, masque ..la panoplie complète sm !
Tout à coup un message sur son portable : "tu peux venir nous sommes prêts "
John sort de sa voiture, un regard à droite , un regard à gauche, il a l'impression que tout le monde le dévisage et devine où il va ! 
Et si j'y allais pas ? un empêchement de dernière minute ....
Tout en réfléchissant il avance vers la porte du studio qui s'ouvre ! 
-"on t'attendait avec impatience , tu en as mis du temps !"
Un homme mur, grand et d'allure sportive, habillé de noir et sévère, lui demande de rentrer.
A l'intérieur, c'est la pénombre, seules quelques bougies par ci par là viennent donner une intensité dramatique à la situation.
Petit à petit ses yeux s'habituent à l'obscurité, et dans le fond de la pièce, appuyée sur un bureau, une belle métisse masquée, vêtue de cuir et un fouet à la main l'interpelle.
-"voilà donc notre chienne soumise"
Tout tremblant, il ne peut que bredouiller un "oui Maîtresse"
Sous la menace du fouet, elle lui demande de se déshabiller, ce qu'il fait maladroitement.
En guise de récompense, quand ses vêtements sont tous par terre, il reçoit un coup cinglant sur ses fesses. Curieusement il en ressent pas de la douleur mais plutôt une excitation qui est maintenant très visible.
D'un pas souple et déhanché, la Maîtresse s'approche de lui, elle ressemble à un animal sauvage tournant autour de sa proie.
-" une chienne a droit à son collier" dit elle en lui passant un collier de cuir hérissé de pointes relié à une laisse.
Un bandeau sur les yeux, à quatre pattes, le voilà à la merci de son Maitre qui commence à le promener de long en large dans le studio.
Soudain, il se sent tiré vers un canapé. Le contact du cuir est reconnaissable. Les sens en eveil, il devine une présence, et bientôt sa main rentre en contact avec une jambe chaussée de talons hauts.
On lui intime de l'embrasser, ce qu'il fait goulûment en remontant un peu trop vite vers la cuisse.
Un coup de badine sur sa croupe tendue arrête ses élans ! 
Recentré sur le pied élégant , il embrasse et lèche consciencieusement chaque parcelle de chair dorée, remontant doucement vers l'intérieur des cuisses de sa Maîtresse qui en gémit de plaisir.
Imperceptiblement il est arrivé sur son sexe déjà ruisselant, et sa langue recueille toutes ces sécrétions avec délectation .
Les gémissements de sa Maîtresse sont devenus des cris sauvages, et elle a empoigné ses cheveux pour appliquer sa bouche sur son bouton sensible..
D'un coup elle se dérobe, et John se retrouve hébété , la bouche ouverte, happant que du vide.
Se redressant il se heurte à une cuisse plus solide, et à tâtons il découvre un sexe énorme tendu.
La Maîtresse a repris ses cheveux en mains, et dirige avec autorité sa bouche vers ce sucre d'orge disproportionné. Il manque s'étouffer en l'avalant presqu'entièrement. Mais bientot, guidé par ces mains expertes, il prend plaisir à serrer ses lèvres autour la hampe, s'enivrant de l'odeur de mâle en rut.
A nouveau il se retrouve la bouche plaquée sur l'entre jambe de sa Maitresse et recommence à introduire sa langue dans les moindres replis de cette antre brûlante .
Son sexe lui fait mal tellement il est tendu et régulièrement titillé par la badine du Maitre ..
Soudain son ventre explose. Il est pénétré brutalement par la poutre du Maitre qui commence un va et vient insupportable dans ses entrailles.
Il crie il hurle, mais ses membres sont entravés, et tous ses mouvements désespérés ne font qu'exacerber sa douleur!
Imperturbable , l'accablant d'insultes salaces, le Maitre poursuit son coit sauvage, poussant sa tête vers le ventre de sa partenaire.
Passées quelques minutes qui lui paraissent des heures , il sent un flot de sperme chaud se déverser en lui accompagné d'un grognement de plaisir.
Debarassé de son amant diabolique et l'anus convalescent, il se retrouve attaché comme un saucisson sur une chaise. Son bandeau est enlevé ce qui lui permet de constater son excitation inébranlable ....
Un peu plus loin sur le canapé , la Maitresse a pris le sexe de son complice dans sa bouche, et en quelques mouvements d'experte, lui a redonné sa vigueur d'origine.
Profitant de l'aubaine elle l'engloutit rapidement en chevauchant ce membre tendu.
Telle une Walkyrie , elle crie son plaisir , en incitant son partenaire à la pénétrer plus fort et plus profondément....
John n'en crois pas ses yeux , il n'avait jamais imaginé un spectacle aussi torride, son sexe a pris une taille inhabituelle prêt à exploser ! 
Sa Maitresse s'est relevé après un orgasme volcanique côté 10 sur l'échelle de Richter ! 
Inassouvie elle se penche sur lui commençant à passer sa langue le long de sa queue insistant sur ses bourses bien garnies et gonflées de semence...
Puis elle le détache et va s'allonger lascivement les jambes écartées , sa fente intime ruisselante de sperme.... Attiré comme une mouche par du miel , il lèche nettoie et récupère tout ce qu'il peut de ce nectar de roi.
Guidé par son penis en erection ultime, il plonge dans cette ouverture inespérée et pénètre entièrement sa femelle offerte. En quelques secondes un orgasme le dévaste et il a l'impression avec des spasmes interminables de se vider complètement dans sa Maitresse .
Il est tant de quitter la scène et il ramasse ses vêtements en désordre et se dirige vers la porte de sortie ....
Une voie derrière lui se fait entendre ...
-" à bientôt , chienne servile" .....


Laisser un commentaire / une note :
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Couple Lorraine
Retrouvons, dans ce récit, des éléments de notre propre expérience, côté couple qui reçoit nous concernant...
Posté le 25/07/2016

ben
huuuuum.
Posté le 13/07/2016

luc54
super bandant on attend la suite....avec impatience
Posté le 2/05/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Le 1er trio de ma femme à ........49 ans !!!
Un trio pervers la rencontre
Le trio pervers devient un quatuor
Le trio pervers séance de dressage
Premier trio, la plage naturiste à trois